Ouvrir le menu principal

Apache OpenOffice

suite bureautique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AOO.
Apache OpenOffice
Description de l'image Apache OpenOffice logo and wordmark (2014).svg.
Description de l'image AOO Writer 4.0.0 Windows in Wine.png.
Informations
Développé par Apache Software FoundationVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version 3.4.0 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 4.1.7 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt svn.apache.org/viewvc/openofficeVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++ et JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows et macOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Machine virtuelle JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Suite bureautique
Logiciel de productivité (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence Apache version 2.0Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.openoffice.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Chronologie des versions

Apache OpenOffice (souvent abrégé en AOO) est un projet de la fondation Apache[2] visant à produire une suite bureautique libre et gratuite. Il s'agit d'un proche cousin de LibreOffice, également issu de OpenOffice.org.

Après qu'Oracle Corporation a racheté Sun Microsystems, OpenOffice.org ne connait qu'une version, mais par manque de temps et de moyens à investir dans le projet, il cède ses droits en faveur d'Apache en 2011[3].

Le développement prend alors un ralentissement, mais le logiciel continue d'être fortement téléchargé : environ 100 000 fois par jour en 2016[4] (en diminution[5]), soit l'équivalent de LibreOffice en 2015[6].

HistoriqueModifier

 
Nombre de téléchargements par semaine d'Apache OpenOffice.

Apache OpenOffice[7] est issu du projet OpenOffice.org lancé par Sun Microsystems puis repris par Oracle Corporation. À la suite de la scission intervenue entre Oracle et la communauté OpenOffice, le projet original s'est alors scindé en deux branches distinctes :

Peu après cette scission, Oracle abandonne le projet et cède ses droits, y compris le nom OpenOffice.org, à la fondation Apache. Le projet prend alors le nom Apache OpenOffice et rejoint l'incubateur de projet Apache avant de devenir un projet officiel de la fondation en [8], un an et demi après la création de LibreOffice.

Le projet reçoit alors le soutien d'IBM qui annonce également son intention de faire don du code de Lotus Symphony[9]. Après la libération du code, une partie a été intégrée dans la version 4 d'Apache OpenOffice et dans LibreOffice.

Depuis la version 4.1, sortie le , Apache ne fait plus qu'un correctif annuel en fin d'année.

En 2015, une lettre ouverte sur le blog de Christian Schaller, dénonçait la mort cachée d'OpenOffice, que le nombre de téléchargement d'AOO, toujours important, était dû à une méconnaissance des utilisateurs, et demande à Apache de rediriger les gens vers le projet LibreOffice qui serait plus à jour et plus sûr.[10] Apache a alors déclaré être toujours actif sur le projet et ne pas vouloir arrêter malgré l'aveu de difficulté face au manque de développeurs sur ce projet, bien que l'arrêt du projet ait été envisagé[11].

En , les développeurs signalent un manque de développeurs actifs et de contributions de code[12]. Après plusieurs problèmes de failles de sécurité non corrigées en 2015 et 2016[13],[14], le projet commence des discussions en 2016 pour envisager un arrêt de AOO[15],[16],[17],[18]. Des failles de sécurité dans la version 4.1.3, connues depuis [19], ne sont corrigées qu'en avec la version 4.1.4.

 
Chronologie des principaux dérivés de StarOffice et OpenOffice.org. Apache OpenOffice est en bleu ciel.

FonctionnalitésModifier

Afin d'assurer l'interopérabilité avec les autres suites bureautiques, les documents sont enregistrés sous le format ouvert OpenDocument de l’organisme de normalisation OASIS, puis par l’ISO. L’exportation en fichier Portable Document Format (PDF) est disponible pour produire des documents à des fins de publication.

Le logiciel permet également l'import des fichiers aux formats Microsoft Office.

Comme le tronc commun dont il est issu, Apache OpenOffice comprend six modules :

  • Writer, le traitement de texte ;
  • Calc, le tableur ;
  • Impress, le module de présentation ;
  • Draw, le module de dessin ;
  • Base, le module de bases de données ;
  • Math, l'éditeur d'équation mathématique.

Tableau récapitulatifModifier

Couleur Description
Anciennes versions ; fin de maintenance
Version stable maintenue
Versions à venir
Version Date de lancement Changements significatifs
3.4.0 Première version
3.4.1 Résolution de 69 bogues et traductions en 4 langues
4.0.0 Première version de la branche 4.0
4.0.1 Résolution de 82 bogues et traductions en 9 langues
4.1.0 Première version de la branche 4.1
4.1.1 Résolution de 89 bogues et traductions en 3 langues
4.1.2 Résolution de 38 bogues
4.1.3 Résolution de CVE-2016-1513.


Dernière version

4.1.4 Diverses corrections de sécurité
4.1.5 Version de maintenance visant à corriger un certain nombre de régressions sur macOS
4.1.6 Version de maintenance essentiellement corrective de bogues
4.1.7 Version de maintenance essentiellement corrective de bogues et ajout du support pour AdoptOpenJDK

ProjetsModifier

Après la cession par IBM à Apache du code source de la suite bureautique IBM Lotus Symphony, il est prévu une fusion des codes sources Symphony avec Apache OpenOffice[20], ce qui a donné lieu au volet de droite appelé également SideBar.

Notes et référencesModifier

  1. « AOO 4.1.7 » (consulté le 23 septembre 2019)
  2. (en) « The Apache Software Foundation Statement on Apache OpenOffice.org », blogs.apache.org, 14 octobre 2011.
  3. https://www.zdnet.fr/actualites/oracle-confie-openoffice-a-la-fondation-apache-39761400.htm
  4. « Over 200 million downloads of Apache OpenOffice », The Apache Software Foundation,
  5. « Apache OpenOffice Downloads », sur www.openoffice.org (consulté le 1er novembre 2017)
  6. Silviu Stahie, « LibreOffice Now Has More than 100 Million Active Users », sur Softpedia, (consulté le 4 décembre 2016)
  7. http://openoffice.apache.org/
  8. « ZDnet.com - Oracle confie OpenOffice à la fondation Apache »
  9. « LeMondeInformatique.fr - IBM cède le code de Symphony à la Fondation Apache »
  10. « ZDnet.com - OpenOffice est mort. Pourquoi ne pas le dire ? »
  11. « Developpez.com - OpenOffice, le rival de Microsoft Office, envisage de se retirer du marché »
  12. « The Apache Software Foundation Board of Directors Meeting Minutes January 21, 2015 », Apache Software Foundation, (consulté le 3 mai 2015)
  13. Jonathan Corbet, « OpenOffice and CVE-2015-1774 », LWN.net, (consulté le 18 juillet 2015)
  14. Jake Edge, « Apache OpenOffice and CVE-2016-1513 », LWN.net, (consulté le 4 août 2016)
  15. « OpenOffice est mort. Longue vie à LibreOffice », ZDNet France,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2017)
  16. « Contemplating the possible retirement of Apache OpenOffice », LWN.net,‎ (lire en ligne)
  17. (de) « Apache diskutiert über Ende von OpenOffice », Heise.de,‎ (lire en ligne)
  18. (de) Ulrich Bantle, « Apache denkt über Ende von Openoffice nach » Linux-Magazin », sur Linux-Magazin, (consulté le 2 septembre 2016)
  19. Modèle:Cite url
  20. http://linuxfr.org/news/le-code-source-de-symphony-va-fusionner-avec-apache-openoffice

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier