Portail:Aéronautique/Lumière sur

modifierIntroduction

La section Lumière sur... du portail permet de mettre en avant aléatoirement un article parmi les différentes sélections proposées ci-dessous. Pour ajouter un article au tirage aléatoire, veuillez suivre les étapes ci-dessous :

  1. Cherchez le numéro de la première sous-page disponible à partir des différentes sélections proposées ci-dessous.
  2. Créez la sous-page à l'aide du numéro retenu. (Portail:Aéronautique/Lumière sur/<# here>)
  3. Écrivez un résumé de l'article à l'aide du modèle Portail:Aéronautique/Lumière sur/Modèle
  4. Liez la sous-page nouvellement créée à la liste des sélections (cette page).
  5. Repérez sur la page d'accueil du portail l'occurrence Portail:Aéronautique/Lumière sur/{{rand|1|X}} et remplacez le X par le nombre total de sous-pages.

modifierSélection 1

Airbus A380 en vol

L'Airbus A380 est un avion de ligne civil très gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont produit par Airbus, filiale d'EADS. Les éléments sont produits et assemblés dans différents pays de l'Union européenne ; les principaux le sont en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. D'autres pièces proviennent d'autres pays dont la Belgique et l'assemblage final est réalisé sur le site de Toulouse, en France.

Le programme A380, d'un coût total de développement de 12 milliards d'euros, a été lancé au milieu des années 1990 sous le nom d'Airbus A3XX. Le premier vol a eu lieu le à l'aéroport de Toulouse-Blagnac et le premier service commercial s'est déroulé le par Singapore Airlines entre Singapour et Sydney. En mars 2013, le 100e A380 est livré à la compagnie Malaysia Airlines.

L'A380 est, en 2013, le plus gros avion civil de transport de passagers en service et le troisième plus gros avion de l'histoire de l'aéronautique, après le Hughes H-4 Hercules et l'Antonov An-225. Le pont supérieur de l'A380 s'étend sur toute la longueur du fuselage, ce qui donne à la cabine 50 % de surface de plus que celle de son concurrent direct, le Boeing 747-400.

Initialement, l'A380 était proposé en deux versions. L'A380-800, la version passager, peut transporter de 525 passagers à 853 passagers suivant la configuration (trois classes standards ou classe économique unique). La version A380-800F cargo, peut emporter jusqu'à 150 tonnes de fret. En raison des problèmes d'industrialisation de l'A380-800 et des désistements des principaux clients, Airbus s'est résolu à reporter le développement de la version cargo après 2015, tout en continuant la prospection commerciale. Il existe aussi une version Prestige surnommée Flying Palace et destinée au marché des jets d'affaire.

L'A380-800 a un rayon d'action de 15 400 kilomètres, ce qui lui permet de voler de New York jusqu'à Hong Kong sans escale, à la vitesse de 900 km/h (Mach 0,88) jusqu'à 1 012 km/h (Mach 0,92).

modifierSélection 2

Rafale ag1.jpg

Le Dassault Rafale, est un avion militaire français multirôle; des missions d'interception, de bombardement et d'attaque de précision. Conçu par les Avions Marcel Dassault Bréguet Aviation (AMD-BA) et produit par Dassault Aviation. Cet ambitieux programme d'uniformisation des Armées françaises vise, à l'horizon 2025-2030, à remplacer les 5 types d'aéronefs en service dans l’Armée de l’air et la Marine nationale françaises. Le Dassault Rafale est capable d'effectuer une frappe nucléaire. Il coûte 30 000 euros par heure de vol, ce qui est nettement moins que ses concurrents directs.

Lire l'article


modifierSélection 3

L'aviation suisse a connu des débuts faciles par rapport à d'autres pays. En effet, plusieurs inventeurs ont tenté la construction de divers modèles quelques années après 1903 et le Wright Flyer mais aussi bien avant avec des planeurs et mongolfières, avec succès.

[[|Lire la suite...]]

modifierSélection 4

Willy Messerschmitt en 1958

Wilhelm Emil Messerschmitt était un ingénieur en aéronautique allemand. Né en 1898 à Francfort-sur-le-Main. Il travaille sur les planeurs avec Friedrich Harth. Le M 17 est le premier avion à moteur que Willy Messerschmitt construit en 1925 à Bamberg. En mars 1926, Messerschmitt fonde la société Flugzeugbau Messerschmitt GmbH, en partie financée par le gouvernement bavarois. Celui-ci le convainc de fusionner son entreprise avec la Bayerische Flugzeugwerke (BFW) en 1927. Le M20 de Messerschmidt est un échec, et BFW dépose le bilan en 1931. Elle renait en 1933 et lance le BF 108. Sa plus grande réussite est le Messerschmitt Bf 109, adopté par l'aviation allemande. Il conçoit également le Messerschmitt Me 262, l'un des premiers avions à réaction, qui vole pour la première fois en juillet 1942. Après la guerre, Messerschmitt est arrêté et jugé pour l'utilisation de travailleurs forcés et de prisonniers dans son entreprise qui passe aux mains des Alliés. Messerschmitt est emprisonné durant deux ans et à sa libération, il se lance dans les produits non reliés à l'aéronautique, puis conçoit quelques modèles d'avions en Espagne. Il meurt en 1978.

Lire l'arcticle


modifierSélection 5

LZ126 arriving at Lakehurst, NJ.jpg

Un zeppelin désigne un aérostat de type dirigeable rigide, de fabrication allemande, mais est souvent utilisé dans la langue populaire pour désigner n’importe quel ballon dirigeable. C'est le comte allemand Ferdinand von Zeppelin qui en initie la construction au début du XXe siècle.

La conception très aboutie des zeppelins en fait des références pour tous les dirigeables rigides, de sorte que « zeppelin » devient un nom commun, encore que cela ne s’applique en français qu’aux dirigeables rigides allemands.

Les dirigeables rigides diffèrent des dirigeables de type souple en ce qu'ils utilisent une enveloppe externe aérodynamique montée sur une structure rigide avec plusieurs ballons séparés appelés « cellules ». Chaque cellule contient un gaz plus léger que l'air (le plus souvent de l'hydrogène). Un compartiment relativement petit pour les passagers et l'équipage était ajouté dans le fond du cadre. Plusieurs moteurs à combustion interne fournissent l'énergie motrice.

Quand le comte décède en 1917, Hugo Eckener lui succède à la tête de l'entreprise. L'entreprise est prospère jusqu'aux années 1930 et réalise des transports de l'Allemagne vers les États-Unis d'Amérique et l'Amérique du Sud. L'aéronef qui rencontre le plus de succès dans cette période est le LZ 127 « Graf Zeppelin » qui vole sur plus d'un million et demi de kilomètres, incluant la première et seule circumnavigation du globe avec un dirigeable.

Pendant les vingt années environ d'existence des Zeppelins au sein de la compagnie aérienne, l'exploitation de ce type d'aérostat est assez profitable, et les voyages sont menés en toute sécurité jusqu'à l'incendie du Hindenburg.

Lire l'article


modifierSélection 6

Photo montrant un Boeing 747-400 de la compagnie British Airways

Le Boeing 747, encore surnommé Jumbo Jet, est un avion de ligne conçu par l'avionneur américain Boeing à partir de 1965 et dont le premier vol date de 1969. Par ses dimensions et grâce à une configuration à double pont, il est resté pendant 35 ans le seul « très gros porteur », jusqu'à l'arrivée de l'Airbus A380. Selon les configurations et le type de classes, il peut accueillir de 366 à 524 passagers. Le 747 vole à vitesse subsonique (environ Mach 0,85) pour un rayon d'action intercontinental (13 450 km pour la version 747-400), qui lui permet dans certaines configurations d'effectuer le trajet New YorkTōkyō sans escale. Au , 1 522 exemplaires avaient été commandés, toutes versions confondues.

modifierSélection 7

Maquette d’Ariane 5 à la Cité de l’Espace de Toulouse.

Une fusée est un moyen de transport, propulsé par un moteur à réaction n’utilisant pas l’oxygène de l’air (on parle de propulsion anaérobie).

Le premier usage documenté de fusées remonte à 1232. Pendant la bataille de Kaifeng, les Chinois repoussèrent les Mongols à l’aide de « flèches de feu volant ». Les fusées utilisées à l’époque bien que n’étant pas très destructrices par elles-mêmes permettaient de désorganiser l’armée adverse en provoquant la panique de ses chevaux.

Après la bataille de Kaifeng, les Mongols produisirent leurs propres fusées, et pourraient avoir été responsables de leur introduction en Europe. Entre les XIIIe et XVe siècles, on relève des mentions éparses de fusées.

Au XIIIe siècle, le livre arabe Kitâb al-furussia wal munassab al-harbiya illustre l’utilisation de fusées lors de combats. Il se peut qu’elles aient été utilisées par les arabes lors des septièmes croisades, contre les troupes du roi Saint Louis ; ces fusées comportait une charge utile explosive sous la forme d’un sac de poudre.

Lire l’article


modifierSélection 8

2008TaipeiCycle Day3 Michelin.jpg

Michelin est un fabricant français de pneumatiques. C'est une multinationale dont le siège social est à Clermont-Ferrand (Auvergne) en France. Avec 20 % du marché mondial, elle est le leader mondial du pneumatique. Ses ventes nettes en 2005 se sont élevées à 15,6 milliards d'euros. Implantée dans 19 pays, elle emploie 123 975 personnes, dont 31 000 en France.

La société mère, la Compagnie générale des établissements Michelin, est une SCA. Les sociétés du groupe hors France sont chapeautées par une société holding, la Compagnie Financière Michelin, domiciliée à Granges-Paccot dans le canton de Fribourg en Suisse.

Parmi ses nombreuses inventions, il y a le pneu démontable, le pneu ferroviaire (« pneurail »), la carcasse radiale qui équipe tous les pneus contemporains et le pneu dit "vert" qui réduit la consommation de carburant par moindre résistance à l'avancement des véhicules.

Michelin publie aussi une série populaire de cartes routières et le fameux guide Michelin. En 2009, la manufacture fête la 100e édition de son Guide Rouge.


modifierSélection 9

Vue aérienne de l'attaque sur Pearl Harbor.

L’attaque de Pearl Harbor, base navale américaine située sur l’île d’Oahu, dans l’archipel d’Hawaï, au cœur de l’océan Pacifique, fut lancée par surprise le matin du dimanche par le Service aérien de la Marine impériale japonaise contre la flotte américaine du Pacifique dans le port et d’autres forces qui stationnaient aux alentours. Cette attaque s’inscrit dans la politique d’expansion impériale. L’anéantissement de la principale flotte de l’United States Navy devait permettre à l’empire du Soleil levant d’établir sa sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. Le Quartier-général impérial souhaitait également répondre aux sanctions économiques prises par Washington en après l’invasion de la Chine et de l’Indochine française par l’armée impériale japonaise.

À l’issue de l’attaque, conduite en deux vagues aériennes, les pertes américaines furent importantes : 2 403 morts et 1 178 blessés. Quatre navires de ligne, trois croiseurs, trois destroyers et 188 avions furent détruits. Cependant, beaucoup de navires purent être remis en état dans les mois qui suivirent, et les trois porte-avions américains du Pacifique échappèrent à l’attaque.
Les Japonais perdirent 64 hommes, 29 avions et cinq sous-marins de poche ; un marin fut capturé.

Cet événement provoqua l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Aux États-Unis, il est commémoré chaque année par la mise en berne du drapeau. Les historiens ont mis en évidence l’audace du plan de l’amiral Isoroku Yamamoto, le manque de préparation et les négligences américaines. Le rôle du président Roosevelt reste un sujet de polémique.

modifierSélection 10

Bombardier Inc. est une entreprise multinationale canadienne dont le siège social est situé à Montréal, Québec. Spécialisée dans la construction de matériels de transports, elle est présente dans la construction aéronautique (Bombardier Aéronautique) (avions régionaux, avions d'affaires, bombardiers d'eau (Canadair)...), dans la construction ferroviaire (Bombardier Transport, leader mondial) et, jusqu'à 2006, dans les services financiers (Bombardier Capital). La société a vendu fin 2003 son secteur récréatif (fabrication de divers véhicules de loisirs : motoneiges, chasse-neige, motomarines, hors-bord, etc.) à l'entreprise Bombardier Produits Récréatifs.

Lire l'article


modifierSélection 11

L’United States Air Force (US Air Force, USAF) est la branche aérienne des forces armées des États-Unis. Sa mission est la défense des États-Unis par le contrôle de l'air et de l'espace. Initialement connue comme l'United States Army Air Corps, le  le National Security Act a eu comme effet de faire de l'USAF une branche distincte qui a repris les missions et effectifs auparavant confiés aux U.S. Army Air Forces. Elle est la dernière branche de l'armée américaine à avoir été formée.

L'USAF est, en 2008, la plus importante et technologiquement la plus avancée des armées de l'air dans le monde avec 5 778 avions en service (4 093 USAF ; 1 289 Air National Guard ; et 396 Air Force Reserve), environ 156 drones, 2 130 missiles de croisière et 450 missiles balistiques intercontinentaux. L'USAF a 330 000 personnes en service actif, 74 000 dans la réserve et 10 600 dans la garde nationale aérienne. De plus, l'Air Force emploie 168 900 personnes civiles incluant l'emploi indirect de ressortissants étrangers.

Lire l'article


modifierSélection 12

Mirage.2000d.3-im.arp.jpg

Le Mirage 2000 est un avion militaire conçu par la société française Dassault Aviation à la fin des années 1970. Bien que la formule à aile delta fasse penser au Mirage III des années 1960 et que le Mirage 2000 soit de taille comparable, il s'agit en fait d'un avion entièrement nouveau avec une surface alaire plus importante, naturellement instable pour améliorer sa manœuvrabilité et équipé de commandes de vol électriques. Mis en service en 1984, le Mirage 2000 est principalement utilisé par l'Armée de l'Air française qui en a reçu 315 exemplaires, tandis que 286 autres ont été exportés vers 8 pays différents.

Lire l'article


modifierSélection 13

La ville de Dresde en 1900, surnommée la Florence de l'Elbe

Lors du bombardement de Dresde, qui eut lieu du 13 au 15 février 1945, la ville allemande de Dresde fut pratiquement entièrement détruite par la Royal Air Force britannique (RAF) et les United States Army Air Forces (USAAF). Les Alliés utilisèrent principalement des bombes à fragmentation et incendiaires.

Les services de renseignements occidentaux étaient arrivés à la conclusion que la Wehrmacht allait déplacer 42 divisions (un demi-million d'hommes) vers le front de l'Est, alors proche de la ville, et les services soviétiques avaient signalé d'importants mouvements de trains sur le centre de triage de Dresde (en fait, des trains de réfugiés fuyant l'avance de l'armée rouge). Les états-majors pensèrent que la ville servirait de nœud logistique pour ce transfert.

Lire l'article


modifierSélection 14

Alberto Santos-Dumont in an airship.jpg
Alberto Santos-Dumont (20 juillet 1873 à Palmyra ou Palmira, aujourd’hui Santos-Dumont - 23 juillet 1932 à Guarujá) est un pionnier brésilien de l'aviation.

Il construisit de nombreux ballons à bord desquels il vola et conçut le premier dirigeable pratique. La démonstration de son puissant aéronef plus-lourd-que-l'air le 14 Bis eut lieu dans le parc de Bagatelle près de Paris, avec un vol public, homologuant par la même le premier record du monde d'aviation, le 23 octobre 1906.

modifierSélection 15

F-16 Fighting Falcon.jpg

Le F-16 Fighting Falcon est un avion de combat multirôle développé par les États-Unis pendant les années 1970. Commandé par plus de 20 pays différents, construit sous licence en Turquie, Corée du Sud et par un groupe de quatre pays de l'OTAN, le F-16 est actuellement l'avion de chasse le plus utilisé dans le monde. Le 4 300e exemplaire a été livré en avril 2006 et la production devrait continuer encore jusqu'aux années 2010 pour l'exportation. Son succès est dû entre autres à ses capacités exceptionnelles en combat aérien et à sa grande polyvalence.

Le F-16 a été développé par General Dynamics (racheté par Lockheed Martin en 1993). Il est issu du YF-16, un prototype de chasseur léger commandé par l'US Air Force en 1972 suite à l'expérience de la guerre du Viêt Nam, pendant laquelle aucun avion américain n'était apte à affronter les Mig en conditions de combat tournoyant et de supériorité aérienne.

Lire l'article


modifierSélection 16

Tupolew Tu 144 Sinsheim.JPG

Le Tupolev Tu-144 (nom de code OTAN : Charger) est un avion de ligne supersonique construit par le bureau d'études Tupolev créé et dirigé en 1922 par Andreï Tupolev puis par son fils, Alexeï Tupolev jusqu'en 2001 (OKB-156). Les médias occidentaux l'ont surnommé « Concordski » (Konkordski) ou « Concordoff », un nom à consonance russe mais qui souligne sa ressemblance avec le Concorde.

Un prototype vola le 31 décembre 1968 près de Moscou, deux mois avant le Concorde. Le Tu-144 passa le mur du son le 5 juin 1969 et le 15 juillet 1969. Il devint ainsi le premier transport commercial à dépasser Mach 2 et l'avion commercial le plus rapide de l'histoire après le Concorde.

La conception du Tu-144 doit beaucoup à l'espionnage industriel, les usines françaises d'Aérospatiale ayant particulièrement été mises à contribution. Lorsque Sergei Pavlov (officiellement directeur du bureau parisien d'Aeroflot) fut finalement arrêté en 1965, il était en possession de plans détaillés des freins, du train d'atterrissage et de la cellule du Concorde. Un autre agent, Sergei Fabiew, qui avait réussi à obtenir des plans sur la nature des nervures de voilure usinées en Italie par Fiat, n'a été arrêté qu'en 1977.

Lire l'article


modifierSélection 17

Un Airbus A340-600

L'Airbus A340 est un avion de ligne quadriréacteur long courrier de grande capacité fabriqué par Airbus. Il est décliné en plusieurs versions suivant la capacité ou le rayon d'action désiré : A340-200, A340-300, A340-500, et A340-600 (le plus long avion civil au monde). Cette famille d'appareil fut conçue avec un design semblable à celui de l'Airbus A330, mais utilise 4 turboréacteurs au lieu de 2. Le projet est lancé en 1987 afin de faire pièce au 747 de Boeing dans la catégorie des gros-porteurs très long courrier. Le premier à voler est un A340-300 le 25 octobre 1991 à Toulouse, et entre en service en 1993. Et la même année, l'A340 a établi deux records du monde lors d'un vol aller-retour entre l'aéroport du Bourget (France) et l'aéroport international d'Auckland (Nouvelle-Zélande) : un record de distance avec 19 014,31 km parcourus sans toucher terre, et un record de vitesse avec une moyenne de 789,86 km/h. Ce record a été depuis battu à deux reprises par des Boeing 777, la première fois en avril 1997.

Lire l'article


modifierSélection 18

Plan de l'opération.

L'Opération Seelöwe (« Sealion » en anglais, otarie ou lion de mer en français) était un plan d'invasion allemand du Royaume-Uni au début de la Seconde Guerre mondiale. Retardé à fin 1940, il fut définitivement abandonné en 1943.

Les préparations d'invasion commencèrent peu après la fin de la campagne de France au moment où les Allemands croyaient avoir gagné la guerre sur le front de l'ouest. Refusant cette idée, le Royaume-Uni n'acceptait pas de commencer des pourparlers de paix ; ainsi cette opération fut conçue pour briser la résistance britannique.

L'amiral de la Kriegsmarine Erich Raeder était à l'origine de la création de nombreuses études portant sur la plausibilité d'un assaut naval allemand à travers la Manche. La première de ces études datait de novembre 1939. Les plans de l'Oberkommando des Heeres préconisaient l'emploi de neuf divisions terrestres plus deux divisions aéroportées de la Wehrmacht. Les sites d'invasion se situaient entre Douvres et Portsmouth.

Lire l'article


modifierSélection 19

Portail:Aéronautique/Lumière sur/19

modifierSélection 20

Portail:Aéronautique/Lumière sur/20

modifierSélection 21

Portail:Aéronautique/Lumière sur/21

modifierSélection 22

Portail:Aéronautique/Lumière sur/22

modifierSélection 23

Portail:Aéronautique/Lumière sur/23

modifierSélection 24

Portail:Aéronautique/Lumière sur/24

modifierSélection 25

Portail:Aéronautique/Lumière sur/25

modifierSélection 26

Portail:Aéronautique/Lumière sur/26

modifierSélection 27

Portail:Aéronautique/Lumière sur/27

modifierSélection 28

Portail:Aéronautique/Lumière sur/28

modifierSélection 29

Portail:Aéronautique/Lumière sur/29

modifierSélection 30

Portail:Aéronautique/Lumière sur/30