Pierre Christin

écrivain et scénariste de bande dessinée

Pierre Christin est un écrivain[1] et scénariste français de bande dessinée, né le à Saint-Mandé (Seine). Il est notamment connu pour avoir réalisé, avec Jean-Claude Mézières, la série Valérian, agent spatio-temporel et Partie de Chasse avec Enki Bilal.

Pierre Christin
Pierre Christin 20100701 Japan Expo 2.jpg
Pierre Christin à Japan Expo 2010
Biographie
Naissance
Surnom
Linus
Pseudonyme
LinusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfants
Olivier Christin
Angèle Christin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinctions

BiographieModifier

Après avoir étudié à la Sorbonne et à Sciences Po, il soutient sa thèse de doctorat en littérature comparée sur « Le fait divers, littérature du pauvre ». En 1965, il part aux États-Unis et y enseigne la littérature française à Salt Lake City, où il retrouve Jean-Claude Mézières, un ami d'enfance rencontré dans un abris souterrain pendant les alertes aériennes[2] de la 2nde Guerre Mondiale. Depuis les États-Unis, ils envoient au journal Pilote, qui la publie, une première histoire courte en bande dessinée : c'est ainsi qu'en 1967 naissent Valérian et Laureline dans leur première aventure, Les Mauvais Rêves.

Parce qu’il travaille dans le domaine universitaire, et parce qu’a la fin des années 1960, la bande dessinée est encore un mode d'expression méprisé, Pierre Christin signe ses premiers scénarios du pseudonyme de Linus[3], en hommage à Linus van Pelt, l'un des personnages de la bande dessinée Peanuts de Charles Monroe Schulz.

Dès le milieu des années 1970, il publie également des nouvelles dans la défunte revue Fiction[1] et bientôt suivront des romans : Les Prédateurs enjolivés, ZAC, Rendez-Vous en ville, L'Or du zinc, Petits crimes contre les humanités ainsi que des scénarios de films, notamment Bunker Palace Hôtel avec Enki Bilal.

Pierre Christin a également écrit pour d'autres dessinateurs, tels que Jacques Tardi, Boucq, Vern, Annie Goetzinger,André Juillard, Olivier Balez, Philippe Aymond, Sébastien Verdier et beaucoup d'autres. Dans des registres différents pour chacun, optimiste et utopiste avec Mézières, noir avec Bilal (Les Phalanges de l'Ordre noir, Partie de chasse), intimiste avec Annie Goetzinger (La Demoiselle de la Légion d'honneur, Agence Hardy).

En avril 2018 paraît un album qui retranscrit les souvenirs du scénariste, sur le dessin de Philippe Aymond : Est-Ouest[4]. En , à l'occasion d'une exposition qui lui est consacrée à Angoulème, est publiée une monographie "Pierre Christin, le grand rénovateur du récit en bande-dessinée" (co-édition Dbd et Caurette)

Il est le co-fondateur de l'IUT de journalisme de Bordeaux, (aujourd'hui IJBA), première école de journalisme publique de France ayant formé depuis des milliers de professionnels.

ŒuvreModifier

Bandes dessinéesModifier

  • Avec André Juillard, Léna, 3 tomes chez Dargaud: "Le long voyage de Léna", "Léna et les 3 femmes", "Léna dans le Brasier".

Livres illustrésModifier

RomansModifier

CinémaModifier

ThéâtreModifier

  • 1989 : Ce soir on raccourcit, avec la troupe de la Tête Noire

DistinctionsModifier

PrixModifier

 
Discours de remerciement de Pierre Christin pour le prix Goscinny au Festival d'Angoulême 2019.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Biographie de Pierre Christin, PierreChristin.com
  2. O. Maltret DBD (2001) p. 5
  3. Christophe Quillien, Valérian, le guide des mille planètes, Dargaud, , 368 p. (ISBN 978-2205076691), p. 188
  4. Clément Duval, « Est-Ouest - Par Pierre Christin et Philippe Aymond - Dupuis », sur Actua BD,
  5. Thierry Groensteen et collectif, Primé à Angoulême : 30 ans de bande dessinée à travers le palmarès du festival, Éditions de l'An 2, (ISBN 2-84856-003-7).
  6. « Le Prix René-Goscinny 2019 à Pierre Christin », sur Tout en BD, .
  7. Arrêté du 13 février 2015 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier