Ouvrir le menu principal

Paulinet

commune française du département du Tarn

Paulinet
Paulinet
Gorge de l'Oulas et château de Paulin.
Blason de Paulinet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Le Haut Dadou
Intercommunalité Communauté de communes des Monts-d'Alban et du Villefranchois
Maire
Mandat
Damien Chamayou
2014-2020
Code postal 81250
Code commune 81203
Démographie
Gentilé Paulinétois
Population
municipale
542 hab. (2016 en augmentation de 3,63 % par rapport à 2011)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 50′ 58″ nord, 2° 25′ 50″ est
Altitude 654 m
Min. 360 m
Max. 704 m
Superficie 73,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Paulinet

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Paulinet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Paulinet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Paulinet

Paulinet (en occitan, Paulinet, anciennement Paulinhet) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie. Avant 1897, elle portait le nom de Paulin.

Ses habitants sont les Paulinétois et les Paulinétoises (en occitan, los paulinetòls et las paulinetòlas).

GéographieModifier

Très vaste commune du Massif central qui comporte sept villages et de nombreuses fermes isolées. Son relief tourmenté est traversé par plusieurs cours d'eau dont le Dadou, l'Oulas, l'Ambias et Ambiasselle.

HistoireModifier

À la Révolution française, la commune de Paulin prend la suite de la communauté de même nom. Diverses rectifications territoriales ont lieu au cours du XIXe siècle, avec notamment, en 1833, l'ablation de la partie occidentale de la commune qui, autour de Teillet, forme une nouvelle commune à laquelle est annexée celle de Bézacoul. En 1897, la commune prend le nom de Paulinet[1].

La vie reste organisée autour des sept paroisses de la commune : Saint-Projet de Paulin, Saint-Jean de Jeannes, Pommardelle, Saint-Étienne de Terrabusset, Saint-Jacques de Ginestières, Notre-Dame d'Ourtiguet et Saint-Salvy du Burg. Les tentatives de sécession de Saint-Jean de Jeannes ne rencontrent pas le même succès que celles du Fraysse voisin.

L'exode rural s'accentue après les deux guerres mondiales. La réouverture de la mine de fluorite du Moulinal redonne brièvement un peu de dynamisme économique à une commune qui reste essentiellement tournée vers l'agriculture et l'industrie agro-alimentaire (fromagerie à Paulinet, charcuterie à Saint-Jean de Jeannes) et, dans une moindre mesure, vers le tourisme (développement des gîtes ruraux). La mine ferme définitivement au début du XXIe siècle.

HéraldiqueModifier

Article connexe : Armorial des communes du Tarn.

Son blasonnement est : D'azur au lion d'or.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Damien Chamayou   Retraité
Président de la Communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3]. En 2016, la commune comptait 542 habitants[Note 1], en augmentation de 3,63 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 9732 9683 0002 8063 0693 1503 2102 8652 745
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 5502 4612 6102 5562 4572 5162 5092 3482 219
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 0852 1502 0491 6671 5561 4571 3401 1781 177
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 1081 025842717620570553523542
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Vie pratiqueModifier

Service publicModifier

EnseignementModifier

CultureModifier

  • Fête votive : 3e week-end de juillet.

Lieux et monumentsModifier

Activités sportivesModifier

Écologie et recyclageModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Décret du 1er juillet 1897. Bulletin des lois n°1877. 1er août 1897. Lire sur Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k214891p/f69.item et Journal officiel de la République française. 29e année. N°181. Mardi 6 juillet 1897. p. 3819. Lire sur Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6240085w/f9.item
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :