Ouvrir le menu principal
Osella FA1G
Osella FA1G
L'Osella FA1G de Piercarlo Ghinzani.
Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Osella Squadra Corse
Constructeur Osella
Année du modèle 1985 - 1987
Concepteurs Guiseppe Petrotta
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort/triangle/fourche
Suspension arrière Ressort/triangle/fourche
Nom du moteur Alfa Romeo 890T
Cylindrée 1 497 cm3
700 ch à 11 800 tr/min
Configuration V8 turbocompressé
Orientation du moteur longitudinal
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland/Osella
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque
Poids 557 kg
Dimensions Empattement : 2 830 mm
Voie avant : 1 750 mm
Voie arrière : 1 600 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear, Pirelli
Partenaires Agip, Fondmetal, Kelémata, Pirelli, Victors, Edmondo, Landis & Gyr, Mase, Stievani
Histoire en compétition
Pilotes 21./24. Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani
24. Drapeau des Pays-Bas Huub Rothengatter
22. Drapeau du Canada Allen Berg
22. Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini
Début Grand Prix automobile de Saint-Marin 1985
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
31000
Championnat constructeur Non classé
Championnat pilote Non classé

Chronologie des modèles (1985 - 1987)

L'Osella FA1G est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Osella dans les championnats du monde de Formule 1 1985, 1986 et 1987. Elle est pilotée par Piercarlo Ghinzani, Huub Rothengatter, Allen Berg et Gabriele Tarquini.

HistoriqueModifier

L'Osella FA1G commence en course à l'occasion du troisième Grand Prix de la saison 1985, à Saint-Marin. Osella n'engage qu'une voiture, pour Piercarlo Ghinzani.

Tout au long de la saison, la voiture enchaîne les abandons, le plus souvent dus à des problèmes techniques et ne termine que trois courses. En 1986, l'équipe ne termine que le Grand Prix de France, à la onzième place.

La FA1G fait sa dernière apparition au Grand Prix automobile de Saint-Marin 1987 avec Gabriele Tarquini qui abandonne.