Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Monaco 1987

course automobile

ClassementModifier

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 12   Ayrton Senna Lotus-Honda 78 1 h 57 min 54 s 085
(132,102 km/h)
2 9
2 6   Nelson Piquet Williams-Honda 78 + 33 s 212 3 6
3 27   Michele Alboreto Ferrari 78 + 1 min 12 s 839 5 4
4 28   Gerhard Berger Ferrari 77 + 1 tour 8 3
5 3   Jonathan Palmer Tyrrell-Ford 76 + 2 tours 15 2
6 16   Ivan Capelli March-Ford 76 + 2 tours 19 1
7 9   Martin Brundle Zakspeed 76 + 2 tours 14
8 19   Teo Fabi Benetton-Ford 76 + 2 tours 12
9 1   Alain Prost McLaren-TAG 75 Moteur 4
10 11   Satoru Nakajima Lotus-Honda 75 + 3 tours 17
11 25   René Arnoux Ligier-Megatron 74 + 4 tours 22
12 26   Piercarlo Ghinzani Ligier-Megatron 74 + 4 tours 20
13 14   Pascal Fabre AGS-Ford 71 + 7 tours 24
Abd. 18   Eddie Cheever Arrows-Megatron 59 Moteur 6
Abd. 17   Derek Warwick Arrows-Megatron 58 Boîte de vitesses 11
Abd. 2   Stefan Johansson McLaren-TAG 57 Moteur 7
Abd. 30   Philippe Alliot Larrousse-Ford 42 Moteur 18
Abd. 7   Riccardo Patrese Brabham-BMW 41 Injection 10
Abd. 21   Alex Caffi Osella-Alfa Romeo 39 Moteur 16
Abd. 8   Andrea de Cesaris Brabham-BMW 38 Suspension 21
Abd. 5   Nigel Mansell Williams-Honda 29 Turbo 1
Abd. 24   Alessandro Nannini Minardi-Motori Moderni 21 Panne électrique 13
Abd. 4   Philippe Streiff Tyrrell-Ford 9 Accident 23
Abd. 20   Thierry Boutsen Benetton-Ford 5 Transmission 9
Np. 23   Adrian Campos Minardi-Motori Moderni Accident
Ex. 10   Christian Danner Zakspeed Exclu

Pole position et record du tourModifier

  • Pole position : Nigel Mansell en 1 min 23 s 039 (vitesse moyenne : 144,279 km/h).
  • Meilleur tour en course : Ayrton Senna en 1 min 27 s 685 au 72e tour (vitesse moyenne : 136,635 km/h).

Tours en têteModifier

À noterModifier

  • 5e victoire pour Ayrton Senna
  • 78e victoire pour Lotus en tant que constructeur.
  • 18e victoire pour Honda F1 en tant que motoriste.
  • Christian Danner a été exclu pour son implication dans un accident grave avec Michele Alboreto pendant les essais. La FISA a pris la décision d'éliminer Danner pour conduite dangereuse de la course du week-end - le premier d'un tel événement dans l'histoire du championnat du monde de la Formule 1. Il y a eu des objections dans tout le paddock, en particulier car il y avait eu plusieurs autres accidents pendant les essais et on l'estimait que Danner n'était pas plus à blâmer que n'importe quel autre conducteur impliqué dans ces accidents. (Source : Murray Walker's 1987 Year Book, Clifford Frost plc.)