Osella FA1I

Osella FA1I

Présentation
Équipe Osella Squadra Corse
Constructeur Osella
Année du modèle 1987 - 1988
Concepteurs Giuseppe Petrotta
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Triangles superposés, tirants et poussoirs
Suspension arrière Triangles superposés, tirants et poussoirs
Nom du moteur Alfa Romeo 890T (1987)
Osella 890T (1988)
Cylindrée 1 497 cm3
Configuration Turbo
Orientation du moteur Moteur V8
Boîte de vitesses Hewland DGB
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque Brembo
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Landis & Gyr, Stievani
Histoire en compétition
Pilotes 1987
21. Drapeau de l'Italie Alex Caffi
22. Drapeau de la Suisse Franco Forini
1988
21. Drapeau de l'Italie Nicola Larini
Début Grand Prix automobile du Brésil 1987
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
17000
Championnat constructeur 1987 : 15e avec aucun point
1988 : 16e avec aucun point

Chronologie des modèles (1987 - 1988)

L'Osella FA1I est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie italienne Osella dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 1987 et de la première manche du championnat du monde de Formule 1 1988, le Grand Prix automobile du Brésil 1988. En 1987, elle est pilotée par l'Italien Alex Caffi, rejoint par le Suisse Franco Forini à partir du Grand Prix d'Italie. L'année suivante, un seul châssis est engagé et confié à l'Italien Nicola Larini.

HistoriqueModifier

L'Osella FAI commence le début de la saison 1987 avec Alex Caffi uniquement, et ce jusqu'au Grand Prix d'Italie où il est épaulé par Franco Forini jusqu'au Grand Prix d'Espagne. Le châssis est propulsé par un moteur V8 Alfa Romeo 890T très peu fiable : en effet, la FA1I ne termine aucun Grand Prix et n'est classée qu'une seule fois (douzième) à Saint-Marin malgré la panne d'essence de Caffi[1],[2]. Sa meilleure qualification est une seizième place de Caffi à Monaco[3].

La FA1I participe à la première manche du championnat du monde de Formule 1 1988, disputée au Brésil, lors de laquelle elle est confiée à l'Italien Nicola Larini. La monoplace est propulsée par un moteur Osella qui n'est autre que le moteur Alfa Romeo de l'année passée rebadgé. Larini ne se qualifie pas et la FA1I est remplacée par la FA1L dès la course suivante à Saint-Marin[4].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Résultats détaillés de l'Osella FA1I en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1987 Osella Squadra Corse Alfa Romeo
890T V8
Goodyear BRÉ SMR BEL MON DET FRA GBR ALL HON AUT ITA POR ESP MEX JAP AUS 0 15e
Alex Caffi Abd. 12e Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Abd. Nq Abd. Abd. Nq
Franco Forini Abd. Abd. Nq
1988 Osella Squadra Corse Osella
890T V8
Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 0* 16e
Nicola Larini Nq

Légende : ici
* Aucun point marqué en 1988 avec l'Osella FA1L.

Notes et référencesModifier

  1. « Osella FA1I », sur statsf1.com (consulté le )
  2. « Saint-Marin 1987 - Classement », sur statsf1.com (consulté le )
  3. « Monaco 1987 - Qualifications », sur statsf1.com (consulté le )
  4. « Brésil 1988 - Classement », sur statsf1.com (consulté le )