Ouvrir le menu principal

Offida

commune italienne

Offida
Offida
Santa Maria della Rocca
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Ascoli Piceno 
Code postal 63035
Code ISTAT 044054
Code cadastral G005
Préfixe tel. 0736
Démographie
Gentilé offidani
Population 5 277 hab. (31-12-2010[1])
Densité 108 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 56′ 00″ nord, 13° 41′ 00″ est
Altitude Min. 293 m
Max. 293 m
Superficie 4 900 ha = 49 km2
Divers
Saint patron La Croce Santa
Fête patronale 6 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marches

Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Offida

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Offida

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Offida
Liens
Site web http://www.comune.offida.ap.it/

Offida est une commune italienne d'environ 5 300 habitants, située dans la province d'Ascoli Piceno, dans la région Marches, en Italie centrale.

GéographieModifier

Offida est une petite localité des Marches de 5300 habitants entre Ascoli et la mer à 20 km de San Benedetto del Tronto, à 292 m d'altitude, dans une région de collines tapissée de vignobles, de vergers, de champs de céréales et parsemée de bosquets, le tout descendant vers la mer.

HistoireModifier

Elle fut le siège de l'abbaye de Farfa au XIe siècle, puis commune libre aux XIIIe et XIVe siècles, époque où elle fut souvent l'alliée de Fermo contre Ascoli.

Elle fut marquée par les luttes internes entre guelfes et gibelins, qui cessèrent quand elle passa sous la domination de l'Église.

ÉconomieModifier

Offida située au cœur d'une région vinicole a donné naissance dans sa cité et les bourgs avoisinants à de nombreuses caves et coopératives vinicoles.

CultureModifier

On peut encore voir dans les rues d'Offida des dentellières exerçant leur art à la vue des passants, perpétuant ainsi cette tradition de mère en fille depuis cinq siècles.

Un monument a été érigé en leur honneur à l'entrée de la ville fortifiée.

Monuments et patrimoineModifier

Sur la piazza Vittoria, centre géographique de la cité, se trouvent le palais communal (XIVe - XVe siècles), l'église de l'Addolorata, ornée d'un portail Renaissance, et la nouvelle collégiale du XVIIIe siècle.

En suivant la rue Ciabattoni on rejoint le sanctuaire Sant'Agostino des XIVe et XVe siècles, dont l'autel accueille l'Adoration des mages de Carlo Allegretti.

Sur la via Roma on trouve le palais Pagnanelli du XVIIIe siècle, un musée archéologique et un musée des traditions régionales.

Juste à la sortie du pays une église intéressante : Santa Maria della Rocca.

Fêtes et traditionsModifier

Il existe un carnaval avec en particulier une chasse à un bœuf en carton, qui remplace depuis 1819 ce même animal en chair et en os.

Personnalités liées à la communeModifier


AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
13 juin 2004 En cours Lucio D'Angelo    
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

San Barnaba, Santa Maria Goretti, Borgo Miriam.

Communes limitrophesModifier

Acquaviva Picena, Appignano del Tronto, Castel di Lama, Castignano, Castorano, Cossignano, Monsampolo del Tronto, Ripatransone, Spinetoli.

Évolution démographiqueModifier

Habitants recensés

 


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

  • x

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier