Ouvrir le menu principal

Nuaillé-sur-Boutonne

commune française du département de la Charente-Maritime
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuaillé (homonymie) et Boutonne (homonymie).

Nuaillé-sur-Boutonne
Nuaillé-sur-Boutonne
L'église Notre-Dame en octobre 2017.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Matha
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Saintonge
Maire
Mandat
James Chaigneau
2014-2020
Code postal 17470
Code commune 17268
Démographie
Gentilé Nuailléens
Population
municipale
204 hab. (2016 en stagnation par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 00′ 52″ nord, 0° 26′ 00″ ouest
Altitude Min. 21 m
Max. 62 m
Superficie 10,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Nuaillé-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Nuaillé-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nuaillé-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nuaillé-sur-Boutonne

Nuaillé-sur-Boutonne est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

GéographieModifier

Le village de Nuaillé-sur-Boutonne est située sur la rive gauche de la rivière Boutonne, qui délimite la commune à l'ouest. Au sud, c'est la petite rivière Saudrenne, affluent de la Boutonne, qui marque la limite avec la commune des Églises-d'Argenteuil. Un autre affluent de la Boutonne traverse la commune d'est en ouest : la Brédoire.

Les abords de la Boutonne sont relativement boisés ; le reste du territoire communal est majoritairement consacré à l'agriculture.

Les hameaux de la Fragnée et d'Anglas jouxtent le village de Nuaillé ; ceux de Réveillon, Petit Oulme et Grand Oulme sont situés plus à l'est, à proximité du point le plus haut de la commune ; le hameau de Coudiou est quant à lui situé plus au nord, sur la route menant à Saint-Georges-de-Longuepierre.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Notre-Dame de Nuaillé-sur-Boutonne : petite église romane qui présente un portail sculpté avec des personnages et animaux. L'intérieur très simple et haut comporte des chapiteaux à feuillages et visages.
  • Prieuré Notre-Dame d'Oulmes : un ancien prieuré de chanoines de Saint Augustin, mentionné dès 1326, dont il reste aujourd'hui une église en ruines et deux bâtiments de forme rectangulaire[2]. Deux claveaux en pierre, sculptés, conservés au Musée d'art de Saint-Louis dans le Missouri, pourraient provenir de ce prieuré[3],[4].
  • Un four à pain, près de la mairie.
  • Une croix de chemin à l'est du village de Nuaillé.

AdministrationModifier

 
La mairie de Nuaillé-sur-Boutonne.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
(maire en 1981)[5]   Jean Baillarguet    
2001 2014 Michel Guilloteau    
2014 En cours James Chaigneau   Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Ses habitants sont appelés les Nuailléens[6].

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2016, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
309309358341446418396403390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
397403400362374389352322327
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
314286348278279285269285292
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
274244233202196178190192194
2013 2016 - - - - - - -
209204-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Notice no PA00104835, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Les fiches dont ces deux claveaux font l'objet au sein de la base de données du musée sont consultables ici et ici (en anglais).
  4. Yves-Jean Riou, « Le Prieuré Notre-Dame d'Oulmes (Charente-Maritime) : À propos de deux sculptures du City Art Museum de Saint Louis (Missouri) », Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest et des Musées de Poitiers,‎ 3e trimestre 1975, p. 165 à 187, disponible sur Gallica
  5. https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000850614
  6. Les gentilés de Charente-Maritime
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.