Swaps (cheval)

cheval de course américain

Swaps
Race Pur-sang
Père Khaled
Mère Iron Reward
Père de mère Beau Pere
Sexe M
Robe Alezane
Naissance 1er mars 1952
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 3 novembre 1972
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Rex C. Ellsworth
Propriétaire Rex C. Ellsworth
Entraîneur Mesh Tenney
Jockey Bill Shoemaker
Nombre de courses 25
Nombre de victoires 19 (4 places)
Gains en courses $ 848 900
Distinction Cheval de l'année (1956)
U.S. Racing Hall of Fame (1966)
Principales victoires Santa Anita Derby
Kentucky Derby
American Derby
Hollywood Gold Cup

Swaps (1952-1972) est un cheval de course pur-sang américain. Membre du Hall of Fame des courses américaines, il fut élu cheval de l'année aux États-Unis en 1956.

Carrière de courseModifier

Swaps porte les couleurs de Rex Ellsworth, un ancien cowboy de l'Arizona qui, à partir de six poulinières aux origines modestes, a bâti en quelques années l'un des élevages californiens les plus en vue. Le poulain débute à 2 ans, remporte trois victoires mais il est loin de faire partie de l'élite de sa génération, d'ailleurs écrasée par un poulain de la Côte Est, Nashua. Il conclut son année le 30 décembre par une victoire dans une allowance disputée à Santa Anita, et à cette occasion fait connaissance avec celui qui sera désormais son jockey attitré, Bill Shoemaker. En 1955, Swaps monte d'un cran en gagnant, pour sa rentrée, les San Vicente Stakes, une préparatoire au Santa Anita Derby, la grande course des 3 ans californiens, qu'il remporte dans la foulée. Le voilà désormais propulsé porte-drapeau de la Californie, et envoyé en mission dans le Kentucky Derby à Churchill Downs pour montrer aux aristocratiques coursiers du Maryland et du Kentucky ce que valent les poulains de la Côte Ouest. Le favori tout désigné est Nashua, il a gagné ses quatre courses depuis le début de l'année et on voit mal qui pourrait contester sa suprématie.

Et pourtant, c'est bien Swaps qui s'impose, assez nettement, devant Nashua[1]. Au lieu d'enchaîner avec les autres épreuves de la Triple Couronne, il rentre à la maison où il enchaîne les victoires. Mais il entend l'appel de l'Est, celui de Nashua qui réclame sa revanche. Car en remportant les Preakness Stakes (record de la course à la clé) et les Belmont Stakes, le poulain du Maryland a montré qu'il n'aurait pas jurer au palmarès de la Triple Couronne, et veut laver l'affront du Kentucky Derby. Alors Swaps retourne repasse à l'Est où il en profite pour rafler l'American Derby en battant le record de l'hippodrome de Washington Park, celui-là même sur lequel se sont accordés les deux parties pour disputer le duel. Les deux poulains sont donc en pleine forme et vont s'affronter à armes égales. Sauf que Swaps, surnommé parfois Californian Cripple ("l'éclopé californien", en raison de ses nombreux pépins physiques) se fait mal la veille de la course qui a lieu le 31 août. Il est tout de même au départ, mais ne peut rien contre Nashua, qui le domine largement[2]. Battu, un peu esquinté, Swaps rentre à la maison et, toujours en proie à des soucis de santé, on ne le revoit plus de la saison. Saison à l'issue de laquelle il voit Nashua être logiquement sacré cheval de l'année.

Mais Swaps connaîtra une forme de revanche sur Nashua en lui ravissant le titre suprême l'année suivante, en 1956. Malgré ses éternels petites blessure, Swaps réalise une grande saison, avec huit victoires en dix courses, dans des gros handicaps où il s'élance sous une montagne de plomb, le plus souvent en établissant de nouveaux records de vitesse. À l'automne, il est de retour sur la Côte Est pour prouver qu'il est bien le meilleur, alors que Nashua, tout en glanant quelques superbes trophés, se montre un peu plus irrégulier. Mais après sa victoire dans le Washington Park Handicap, c'est la catastrophe : il se fracture la jambe à l'entraînement et aggrave sa blessure au box. Sunny Jim Fitzimmons, l'entraîneur de Nashua, n'oublie pas son ancien rival et envoie à Mesh Tenney, l'entraîneur de Swaps, un système de suspension pour manipuler le cheval. Mesh Tenney l'actionnera 36 heures d'affilée, relevant son protégé toutes les 45 minutes. Un mois plus tard, amaigri mais vivant, Swaps l'éternel éclopé est sauvé.

Dans sa liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établie en 1999, le magazine The Blood-Horse, portant davantage de créadit au Kentucky Derby qu'au match race de Washington, a tranché la rivalité entre Swaps et Nashua : Swaps figure à la 20ème place et Nashua à la 24ème[3]. Tous deux se suivront encore de près dans le Hall of Fame des courses américaines, où Swaps est admis en 1966, un an après son rival.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1954, 2 ans
20 mai Hollywood Park   États-Unis Maiden 1 000 m J. Burton 1er / 11 3 Irish Cheer
3 juin Hollywood Park   États-Unis Westchester Handicap 1 000 m J. Burton 2e / 7 2 ¼ Black Hoe
10 juin Hollywood Park   États-Unis June Juvenile Stakes 1 000 m J. Burton 1er / 7 2 ½ Trentonian
22 juin Hollywood Park   États-Unis Hagin Stakes 1 000 m J. Burton 3e / 10 2 Mr. Sullivan
8 juillet Hollywood Park   États-Unis Charles S. Howard Stakes 1 200 m J. Burton 5e / 6 8 ¾ Colonel Mack
30 décembre Santa Anita   États-Unis Allowance 1 400 m B. Shoemaker 1er / 12 nez Beau Busher
1955, 3 ans
19 janvier Santa Anita   États-Unis San Vicente Stakes 1 400 m B. Shoemaker 1er / 5 3 ½ Trentonian
19 février Santa Anita   États-Unis Santa Anita Derby 1 800 m J. Longden 1er / 8 1/2 Jean's Joe
30 avril Churchill Downs   États-Unis Allowance 1 200 m B. Shoemaker 1er / 5 8 ½ Trim Destiny
7 mai Churchill Downs   États-Unis Kentucky Derby 2 000 m B. Shoemaker 1er / 10 1 ½ Nashua
30 mai Hollywood Park   États-Unis Will Rogers Stakes 1 600 m B. Shoemaker 1er / 6 12 Bequeath
11 juin Hollywood Park   États-Unis Californian Stakes 1 700 m D. Arb 1er / 6 1 ¼ Determine
9 juillet Hollywood Park   États-Unis Westerner Stakes 2000 m B. Shoemaker 1er / 5 6 Fabulous Vegas
20 août Washington Park   États-Unis American Derby 2 000 m B. Shoemaker 1er / 6 1 Traffic Judge
31 août Washington Park   États-Unis Match Race 2 000 m B. Shoemaker 2e / 2 6 ½ Nashua
1956, 4 ans
17 février Santa Anita   États-Unis Handicap Race 1 700 m B. Shoemaker 1er / 7 1 ¾ Bobby Brocato
14 avril Gulfstream Park   États-Unis Broward Handicap 1 700 m B. Shoemaker 1er / 8 2 ¼ Galdar
26 mai Hollywood Park   États-Unis Californian Stakes 1 700 m B. Shoemaker 2e / 6 tête Porterhouse
9 juin Hollywood Park   États-Unis Argonaute Handicap 1 600 m B. Shoemaker 1er / 6 1 ¼ Bobby Brocato
23 juin Hollywood Park   États-Unis Inglewood Handicap 1 700 m B. Shoemaker 1er / 7 2 ¾ Mister Gus
4 juillet Hollywood Park   États-Unis American Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 5 1 ¾ Mister Gus
14 juillet Hollywood Park   États-Unis Hollywood Gold Cup 2 000 m B. Shoemaker 1er / 7 2 Mister Gus
25 juillet Hollywood Park   États-Unis Sunset Handicap 2 600 m B. Shoemaker 1er / 9 4 ¼ Honeys Alibi
25 août Washington Park   États-Unis Archward Memorial Stakes 1 700 m B. Shoemaker 7e / 8 6 ¼ Mahan
3 septembre Washington Park   États-Unis Washington Park Handicap 1 600 m B. Shoemaker 1er / 6 2 Summer Tan

Au harasModifier

Swaps s'installe comme étalon au haras de son propriétaire avant de rejoindre Darby Dan Farm à Lexington, Kentucky dès sa deuxième saison, en 1958. Et comme il ne pouvait en être autrement, il passera les cinq dernières annés de sa vie à Spendthrift Farm, aux côtés d'un certain Nashua. Il a plutôt réussi dans sa deuxième carrière, donnant Chateaugay, qui frôla la Triple Couronne en 1963 (vainqueur du Kentucky Derby, des Belmont Stakes et deuxième des Preakness Stakes) et la championne Affectionately, membre du Hall of Fame. Il est en outre le père de mère de l'une des poulinières du siècle, Fall Aspen.

Swaps est mort en novembre 1972, à 20 ans. Sa tombe se trouve à Spendthrift Farl mais ses restés ont été transférés en 1986 au Kentucky Derby Museum à Churchill Downs.

OriginesModifier

Swaps est un fils de l'Anglais Khaled, importé en 1947 par Rex Ellsworth pour son haras californien. Sous les couleurs de l'Aga Khan III, il avait brillé au pays dans les Coventry Stakes, les Middle Park Stakes et les St. James's Palace Stakes, et s'est révélé un excellent étalon aux États-Unis. Swaps est issu d'une famille maternelle très performante. Sa mère, Iron Reward, n'est autre que la sœur d'Iron Liege (par Bull Lea), gagnant du Kentucky Derby et deuxième des Preakness Stakes en 1957. Sa mère, Iron Maiden, fille du grand War Admiral, brilla sur le tard en piste, remportant le Del Mar Handicap à 6 ans et se classant l'année suivante dans le San Diego Handicap.

PedigreeModifier

Origines de Swaps (USA), mâle alezan né en 1952[4]
Père
Khaled
1943
Hyperion
1930
Gainsborough Bayardo
Rosedrop
Selene Chaucer
Serenissima
Eclair (GB)
1930
Ethnarch The Tetrarch
Karenza
Black Ray Black Jester
Lady Brilliant
Mère
Iron Reward
1946
Beau Pere
1927
Son-in-Law Dark Ronald
Mother-in-Law
Cinna Polymelus
Baroness La Fleche
Iron Maiden
1941
War Admiral Man O'war
Brushup
Betty Derr Sir Gallahad
Uncle's Lassie (famille a-4)

RéférencesModifier

  1. (en) « Swaps Wins Kentucky Derby as Nashua Finishes Second », sur drf.uky.edu (consulté le )
  2. Jacqueline Internet Archive et Inc Blood-Horse, Thoroughbred champions : top 100 racehorses of the 20th century, Lexington, Ky. : The Blood-Horse, Inc., (ISBN 978-1-58150-024-0, lire en ligne)
  3. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0)
  4. « Swaps Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )