Round Table (cheval)

cheval de course américain

Round Table
Image illustrative de l’article Round Table (cheval)

Race Pur-sang
Père Princequillo
Mère Knight's Daughter
Père de mère Sir Cosmo
Sexe M
Robe Bai
Naissance 6 avril 1954
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 13 juin 1987
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Claiborne Farm
Propriétaire Claiborne Farm
Kerr Stable
Entraîneur Moody Jolley
William Molter
Jockey Bill Shoemaker
Nombre de courses 66
Nombre de victoires 43 (13 places)
Gains en courses $ 1 749 869
Distinction Cheval de l'année (1958)
Cheval de l'année sur le gazon (1957, 1958, 1959)
Tête de liste des étalons américains (1972)
US Racing Hall of Fame (1972)
Principales victoires Breeders' Futurity Stakes
Blue Grass Stakes
Hollywood Gold Cup
American Derby
United Nations Handicap
Hawthorne Gold Cup Handicap
Santa Anita Handicap
Gulfstream Park Handicap
Arlington Handicap
Citation Handicap
Manhattan Handicap

Round Table (1954-1987) est un cheval de course pur-sang américain. Membre du Hall of Fame des courses américaines, cheval de l'année en 1958, il est considéré comme le meilleur cheval de l'histoire des courses américaines sur le gazon. Il devenu, à la suite de sa longue carrière, un étalon important.

Carrière de courseModifier

Élevé à Claiborne Farm à Paris, Kentucky, Round Table est né au même endroit et la même nuit que l'un de ses futur rivaux Bold Ruler, qu'il retrouvera dans ce même haras une fois leur carrière de course achevée[1]. Tous deux font partie de la génération 1954, qui passe pour l'une des plus brillantes de l'histoire, puisqu'y appartiennent pas moins de trois membre du Hall of Fame : Bold Ruler et Round Table donc, ainsi que Gallant Man. Round Table fait ses débuts à 2 ans et s'illustre cette année-là par une victoire dans les Breeders' Futurity Stakes.

En 1957, Round Table fait une rentrée médiocres en Floride, loin derrière Gallant Man. Trois semaines plus tard, le jour où il termine une fois encore loin d'un autre poulain prometteur, Iron Liege, il est cédé par Arthur B. Hancock, le boss de Claiborne Farm, au magnat du pétrole Travis Kerr, pour $ 145 000, un prix élevé qui témoigne de l'estime qu'on lui porte. L'accord de vente, qui permet au haras de sortir d'une mauvaise passe financière, stipule que le cheval reviendra à Claiborne Farm s'il fait la monte, et que le haras percevra 20% de tous ses gains[2]. Round Table rejoint donc l'écurie de l'entraîneur William Molter qui l'envoie en Californie disputer le Santa Anita Derby, où il termine bon troisième, à un souffle du vainqueur. Sa victoire ensuite dans les Blue Grass Stakes lui ouvre les portes d'un Kentucky Derby des plus prometteurs avec Bold Ruler et Gallant Man, qui viennent de s'expliquer sévèrement dans les Wood Memorial Stakes. La course tourne à la parade de cirque : tandis que Bold Ruler fait les bras à son jockey Eddie Arcaro et s'essouffle pour finir quatrième, Bill Shoemaker, en selle sur Gallant Man, se trompe de poteau alors qu'il a course gagnée, se relève un instant, et laisse Iron Liege filer vers la victoire. Round Table est troisième. Mais plutôt que de continuer la route de la Triple Couronne avec les Preakness Stakes et les Belmont Stakes, le poulain retourne en Californie où, après un accessit d'honneur dans les Californian Stakes, il aligne cinq victoires contre les chevaux d'âge, dont la Hollywood Gold Cup. À l'été, il revient sur la Côte Est et continue sa série, empochant l'American Derby (largement aux dépens de Iron Liege, l'heureux vainqueur du Kentucky Derby), le United Nations Handicap et la Hawthorne Gold Cup. Il s'est surtout découvert une appétence pour le gazon, où il semble intouchable.

Un tel enchaînement de victoires replace Round Table dans la course au titre de cheval de l'année. Question de suprématie aussi, dans cette exceptionnelle génération où Bold Ruler et Gallant Man ne cessent de s'illustrer de leur côté. Il faut trancher, et les Trenton Handicap feront office de juge de paix, puisque les trois poulains se retrouvent sans autres adversaires[3]. Un juge peu clément pour Round Table, puisque la course se déroule sur le dirt : il est battu, sans contestation, Bold Ruler gagnant facilement devant Gallant Man. La course décide du titre de Cheval de l'année, et c'est Bold Ruler qui est sacré[4], Round Table se contentant d'un titre de meilleur cheval sur le gazon. Il achève le 28 décembre, par une victoire dans les Malibu Sequet Stakes, une interminable saison qui a commencé le 19 janvier : le poulain court beaucoup, énormément, de chaque côté de l'Amérique. 22 courses en un an, un chiffre inimaginable de nos jours, où les carrières sont fulgurantes.

Et c'est loin d'être fini puisque Round Table repart en campagne en 1958. Sans fatigue : n'était sa cinquième place dans les Woodward Stakes sur le dirt, il termine premier ou deuxième des vingt courses qu'il dispute en l'espace de neuf mois, un semestre Côte Est succédant à un semestre californien. Sa régularité, couplé aux saisons avortés de Bold Ruler et Gallant Man, lui vaut d'être élu cheval de l'année et de rafler toutes les récompenses dans lesquels il concourait (meilleur cheval sur le gazon, meilleur cheval de handicap)[5]. En 1959 il reprend son bâton de pèlerin du stakhanovisme et empoche encore une poignée de handicaps parmi les plus prisés d'Amérique, ce qui lui vaut un troisième titre de meilleur cheval sur le gazon. Cette année-là, il remporte notamment le San Marcos Handicap sous une montagne de plomb (132 livres) en parcourant les 2 000 mètres de Santa Anita en 1'58"40 : non seulement il s'agit d'un record des États-Unis, mais c'est la cinquième fois qu'il passe sous la barre des deux minutes sur cette distance. Un exploit incomparable, puisqu'avant lui un seul cheval avait réussi à franchir ce seuil à deux reprises[6]. Il aura au total, lors de ses 43 victoires, battu ou égalé 14 records de piste, deux records des États-Unis et un record du monde. Il devient le troisième cheval après Citation et Nashua à dépasser le million de dollars de gains, étant pour quelques années le plus cheval américain de l'histoire. De quoi lui assurer une place, la 17e sur la liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établie par le magazine Blood-Horse en 1999, deux rangs devant Bold Ruler, tandis que Gallant Man est classé 36e[7]. De quoi lui assurer aussi une place dans le Hall of Fame des courses américaines, où il est le premier des trois à être admis, en 1972.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1956, 2 ans
24 février Hialeah Park   États-Unis Maiden 600 m S. Brooks 4e / 14 2 Myla
14 avril Keeneland   États-Unis Mount Brilliant Race 800 m S. Brooks 1er / 8 2 ½ Pandean
25 avril Keeneland   États-Unis Lafayette Stakes 800 m S. Brooks 1er / 9 1/2 Jet Colone
28 juin Arlington Park   États-Unis High Eller Crease Race 1 000 m S. Brooks 1er / 6 2 Jet Colone
4 juillet Arlington Park   États-Unis Hyde Park Stakes 1 100 m S. Brooks 2e / 8 5 Greek Game
21 juillet Arlington Park   États-Unis Arlington Futurity 1 200 m S. Brooks 4e / 7 6 ½ Greek Game
6 août Washington park   États-Unis George Woolf Memorial Stakes 1 200 m S. Brooks tombé Smart Phil
11 octobre Keeneland   États-Unis Steelway Race 1 200 m S. Brooks 1er / 5 1 ½ Dixie Dudley
20 octobre Keeneland   États-Unis Breeders' Futurity Stakes 1 400 m S. Brooks 1er / 10 1/2 Missile
3 novembre Churchill Downs   États-Unis Stepping Stone Race 1 400 m S. Brooks 8e / 14 7 ¼ Charlie's Song
1957, 3 ans
19 janvier Hialeah Park   États-Unis Hibiscus Stakes 2 400 m S. Brooks 10e / 13 10 Gallant Man
9 février Hialeah Park   États-Unis Dallas Park Race 1 700 m S. Brooks 6e / 7 11 Iron Liege
16 février Hialeah Park   États-Unis Allowance 1 400 m S. Brooks 1er / 9 6 Lucky Dip
2 mars Santa Anita   États-Unis Santa Anita Derby 1 800 m J. Longden 3e / 13 tête Sir William
11 mars Santa Anita   États-Unis San Bernardino Handicap 1 700 m J. Longden 5e / 9 8 ½ Lightning Jack
6 avril Bay Meadows   États-Unis Bay Meadows Derby 1 700 m R. Neves 1er / 6 4 ½ Swirling Abbey
25 avril Keeneland   États-Unis Blue Grass Stakes 1 800 m R. Neves 1er / 6 6 One-Eyed King
4 mai Churchill Downs   États-Unis Kentucky Derby 2 000 m R. Neves 3e / 9 2 ¾ Iron Liege
25 mai Hollywood Park   États-Unis Californian Stakes 1 700 m R. Neves 2e / 12 1 ½ Social Clmbr
30 mai Hollywood Park   États-Unis Will Rogers Stakes 1 600 m R. Neves 1er / 9 3 ½ Joe Price
15 juin Hollywood Park   États-Unis El Dorado Handicap 1 700 m G. Taniguchi 1er / 6 7 Joe Price
6 juillet Hollywood Park   États-Unis Cinema Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 7 4 Joe Price
13 juillet Hollywood Park   États-Unis Hollywood Gold Cup 2 000 m B. Shoemaker 1er / 11 3 ¼ Porterhouse
20 juillet Hollywood Park   États-Unis Westerner Stakes 2 000 m B. Shoemaker 1er / 8 2 Irisher
20 août Washington park   États-Unis American Derby Prep 1 700 m B. Shoemaker 1er / 4 1 ¼ Ekaba
31 août Washington park   États-Unis American Derby 1 900 m B. Shoemaker 1er / 8 4 Iron Liege
14 septembre Atlantic City   États-Unis United Nations Handicap 1 700 m B. Shoemaker 1er / 11 nez Tudor Era
4 octobre Hawthorne   États-Unis Allowance 1 700 m B. Shoemaker 1er / 4 7 Hundred Grand
12 octobre Hawthorne   États-Unis Hawthorne Gold Cup 2 000 m W. Harmatz 1er / 6 3 Swoon's Son
1er novembre Garden State   États-Unis Allowance 1 700 m B. Shoemaker 1er / 3 8 Commadre Court
9 novembre Garden State   États-Unis Trenton Handicap 2 000 m W. Harmatz 3e / 3 11 Bold Ruler
28 décembre Santa Anita   États-Unis Malibu Sequet Stakes 1 400 m B. Shoemaker 1er / 8 tête Seaneen
1958, 3 ans
11 janvier Santa Anita   États-Unis San Fernando Stakes 1 700 m B. Shoemaker 1er / 6 4 ¼ The Searcher
25 janvier Santa Anita   États-Unis Santa Anita Maturity Stakes 2 000 m W. Harmatz 1er / 6 4 ½ Seaneen
15 février Santa Anita   États-Unis San Antonio Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 9 3 ½ Mystic Eye
1er mars Santa Anita   États-Unis Santa Anita Handicap 2 000 m B. Shoemaker 1er / 9 2 ½ Terrang
14 mars Gulfstream Park   États-Unis Challenge Race 1 700 m W. Harmatz 1er / 6 3 ½ Meeting
22 mars Gulfstream Park   États-Unis Gulfstream Park Handicap 2 000 m B. Shoemaker 1er / 6 4 Meeting
11 mai Agua Caliente   États-Unis Caliente Handicap 1 700 m B. Shoemaker 1er / 10 9 ¼ War Marshall
25 mai Hollywood Park   États-Unis Californian Stakes 1 700 m B. Shoemaker 2e / 5 4 ¼ Seaneen
7 juin Hollywood Park   États-Unis Argonaute Handicap 1 600 m B. Shoemaker 1er / 6 nez How Now
20 juin Washington park   États-Unis Allowance 1 700 m I. Valenzuela 1er / 5 2 Bernburgoo
28 juin Washington park   États-Unis Archward Memorial Stakes 1 900 m B. Shoemaker 1er / 9 2 ½ Tall Chief
12 juillet Arlington Park   États-Unis Warren Light Memorial Stakes 1 800 m J. Longden 2e / 8 tête Bernburgoo
19 juillet Arlington Park   États-Unis Lawrence Armor Memorial Stakes 1 800 m B. Hartack 1er / 10 nez Clem
8 août Arlington Park   États-Unis Equipoise Mile Handicap 1 600 m B. Shoemaker 5e / 10 4 Swoon's Son
23 août Arlington Park   États-Unis Arlington Handicap 1 900 m B. Shoemaker 1er / 8 2 ¼ Clem
1er septembre Arlington Park   États-Unis Washington Park Handicap 1 600 m B. Shoemaker 2e / 9 3 ¼ Clem
8 septembre Atlantic City   États-Unis Ambassador Race 1 700 m B. Shoemaker 1er / 7 2 St. Vincent
13 septembre Atlantic City   États-Unis United Nations Handicap 1 900 m I. Valenzuela 2e / 12 1/2 Clem
27 septembre Belmont Park   États-Unis Woodward Stakes 2 000 m E. Arcaro 5e / 7 17 Clem
11 octobre Hawthorne   États-Unis Hawthorne Gold Cup 2 000 m B. Shoemaker 1er / 6 2 ¼ Swoon's Son
1959, 5 ans
3 janvier Santa Anita   États-Unis San Carlos Handicap 1 400 m B. Shoemaker 2e / 10 tête Hillsdale
24 janvier Santa Anita   États-Unis San Marcos Handicap 2 000 m B. Shoemaker 1er / 8 5 Eddie Schmidt
23 février Santa Anita   États-Unis Washington Birthday Handicap 2 400 m B. Shoemaker 16e / 16 30 Hakuchikara
13 mars Washington park   États-Unis Citation Handicap 1 600 m S. Brooks 1er / 11 enc. Etonian
25 mars Washington park   États-Unis Exhibition Race 1 700 m S. Brooks 1er / 4 10 On The Job
4 juillet Washington park   États-Unis Stars & Strives Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 9 3 ¼ Noureddin
8 août Arlington Park   États-Unis Equipoise Mile 1 600 m B. Shoemaker 3e / 10 5 Better Bee
15 août Arlington Park   États-Unis Krem McCarthy Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 5 enc. Tudor Era
22 août Arlington Park   États-Unis Arlington Handicap 1 900 m B. Shoemaker 1er / 9 tête Manassas
7 septembre Arlington Park   États-Unis Washington Park Handicap 1 800 m B. Shoemaker 1er / 6 6 ½ Dunce
19 septembre Atlantic City   États-Unis United Nations Handicap 1 900 m B. Shoemaker 1er / 10 1 ¼ Noureddin
26 septembre Aqueduct   États-Unis Woodward Stakes 2 000 m B. Shoemaker 3e / 4 1 ¾ Sword Dancer
10 octobre Aqueduct   États-Unis Manhattan Handicap 2 600 m B. Shoemaker 1er / 11 1 Bald Eagle
31 octobre Aqueduct   États-Unis Jockey Club Gold Cup 3 200 m P.J. Bailey 2e / 8 7 Sword Dancer

Au harasModifier

Comme prévu, Round Table revient à Claiborne Farm à l'issue de sa carrière de course. Il s'y avère un remarquable étalon, récompensé d'un titre de tête de liste des étalons américains en 1972, alors même que ses produits ayant construit les plus beaux palmarès ont plutôt couru hors des États-Unis. On pense notamment à He's A Smoothie (cheval de l'année au Canada en 1967), aux Français Baldric (2000 Guinées, Champion Stakes) et Flirting Around (King's Stand Stakes) ou aux Irlandais Artaius (Eclipse Stakes, Sussex Stakes) et Apalachee (Observer Gold Cup, noté 137 chez Timeform). Son influence est grande en Océanie puisqu'il est le père de mère du chef-de-race Sir Tristram, six fois tête de liste des étalons australiens, l'étalon le plus influent du siècle aux Antipodes. Il est aussi le père de mère de l'excellent étalon Caerleon ou encore le père de Poker, père de mère de deux membres du Hall of Fame, Silver Charm et le grand Seattle Slew.

Décidément infatigable, Round Table meurt à l'âge canonique de 33 le 13 juin 1987 et repose à Claiborne Farm.

OriginesModifier

En 1984, la Reine d'Angleterre, de passage dans le Kentucky, avait tenu à rendre visite à Round Table, alors âgé de 30 ans : la mère du vieux champion, Knight's Daughter, était issu de l'élevage du père de la souveraine, George VI[8]. Lauréate de trois de ses quatre sorties, cette fille de la classique Feola (placée des 1000 Guinées et des Oaks), Knight's Daughter avait commencé sa carrière de poulinière en Angleterre, où elle avait produit une assez bonne 2 ans, Love Game. Elle fut achetée par Arthur B. Hancock au début des années 50 et transférée à Clairbone Farm où elle ne donna que trois produits, Round Table en 1954, la bonne Monarchy en 1957, qui se classa troisième des Alcibiade Stakes, et Love Game, qui ne put se mettre en valeur. Il s'agit d'une remarquable famille, celle de la jument-base Aloe (1926), dont descendent aussi les champions Pebbles, Nashwan, Salsabil ou Go For Wand[9].

Round Table et Monarchy sont issus du grand étalon de Claiborne Farm Princequillo, deux fois tête de liste, et huit fois tête de liste des pères de mères, et dont les filles ont donné deux des plus grands champions de l'histoire, Mill Reef et Secretariat.

PedigreeModifier

Origines de Round Table (USA), mâle bai né en 1954
Père
Princequillo
Prince Rose Rose Prince Prince Palatine
Eglantine
Indolence Gay Crusader
Barrier
Cosquilla Papyrus Tracery
Miss Matty
Quick Thought White Eagle
Mindful
Mère
Knight's Daughter
Sir Cosmo The Boss Orby
Southern Cross
Ayn Hli Desmond
Lalla Rookh
Feola Friar Marcus Cicero
Prim Nun (GB)
Aloe Son-in-Law
Alope (famille 2-f)[10]

RéférencesModifier

  1. (en-CA) « Bold Ruler - The Ruling Sire », sur Thoroughbred Racing Ancestry, (consulté le )
  2. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0, lire en ligne)
  3. (en-US) « 1957 Racing Records Of Trenton's Big Four », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  4. « Bold Ruler Horse of the Year in Consensus of Turf Polls », sur news.google.com (consulté le )
  5. « Round Table is Selected Horse of the Year », sur The Washington Observer (consulté le )
  6. (en-US) the Associated Press, « Round Table Totes 132 Pounds To a U.S. Turf Course Record », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0)
  8. (en) « Queen Elizabeth II and Round Table », sur The Tony Leonard Collection (consulté le )
  9. « Aloe - reines-de-course.com », sur web.archive.org (consulté le )
  10. « Thoroughbred Bloodlines - Hyacinthus Mare - Family 2-f », sur www.bloodlines.net (consulté le )