Musée des Technologies des Grecs de l'Antiquité

musée en Grèce
Musée des technologies des Grecs de l'Antiquité
Museum of Ancient Greek Technology.JPG
Informations générales
Type
Musée des technologies (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Collections
Collections
Maquettes, animations, documents explicatifs
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Athènes : 6, rue Pindárou
Olympie : 9, Praxitélè Kondylè
Héraklion : 18, rue Epiménidou
Rhodes : 11 Akti Sahtouri
Coordonnées

Le Musée des technologies des Grecs de l'Antiquité (en grec moderne : Μουσείο Αρχαίας Ελληνικής Τεχνολογίας) a ouvert en 2018[1]. Il possède plusieurs locaux en Grèce : à Athènes, à Olympie près du site archéologique, à Katákolo en Élide et à Héraklion en Crète. Il est issu d'une démarche à la fois historique, technologique et pédagogique, faisant une place importante à l'interactivité. Les sujets sont abordés avec l'aide de nombreuses animations illustrant les démarches des inventeurs et scientifiques de la Grèce antique, dont de nombreux noms nous sont parvenus, tels Anaximandre, Archimède, Archytas de Tarente, Aristarque de Samos, Bérose le Chaldéen, Charon de Magnésie, Cléœtas, Ctésibios, Dionysiodore de Mélos, Dionysios d'Alexandrie, Énée le Tacticien, Épimaque, Ératosthène, Eudoxe de Cnide, Héron d'Alexandrie, Hésiode, Hipparque, Isidore d'Abydos, Nicomède, Philon de Byzance, Platon, Proclus, Claude Ptolémée, Pythagore, Scopinas de Syracuse, Timosthènes et Zopyrus de Tarente.

BâtimentsModifier

Le musée possède plusieurs locaux en Grèce : à Athènes, à Olympie près du site archéologique, à Katákolo en Élide et à Héraklion en Crète[2].

Le musée d'Athènes est situé au 6 rue Pindárou, près de la place Sýntagma. Le musée d'Héraklion se trouve au 18, rue Epiménidou, dans un ancien palais vénitien du XVe siècle[3]. Le musée de Rhodes se trouve au 11 Akti Sahtouri[4].

HistoireModifier

La muséographie[5] a été conçue à partir d'une démarche visant à reconstituer et montrer les innovations technologiques élaborées par les Grecs de l'Antiquité. Elle s'est déroulée sur une trentaine d'années par l'action de Kóstas Kotsanás, ingénieur diplômé de l'Université de Patras[6],

Deux autres sites dans le Péloponnèse à Katákolo et Olympie sont ouverts respectivement en 2003 et 2014[1],[7]. Le musée se dote de moyens d'exposition mobiles lui permettant de réaliser des présentations dans le monde entier[6]. Un quatrième local est ouvert à Héraklion en 2018[8]. Un cinquième s'ouvre ensuite à Rhodes[4].

CollectionModifier

La collection[9] s'étend sur des domaines variés.

Instruments de musiqueModifier

Plusieurs reconstitutions d'instruments à cordes, à vent et à percussions sont présentés, notamment l'hydraule, orgue hydraulique inventé par Ctésibios.

Moyens de communicationModifier

Ce sont essentiellement les moyens visuels permettant de transmettre des messages à distance, notamment ceux conçus par Énée le Tacticien.

Horloges et réveilsModifier

Cette section montre les nombreux travaux concernant les cadrans solaires et les horloges et réveils hydrauliques.

Technologie textileModifier

Sont présentés un métier horizontal et un métier vertical.

Armes et moyens de défenseModifier

Les inventions d'Archimède utilisant le bras de levier y sont particulièrement mises en avant.

AutomatesModifier

Utilisant la mécanique, l'hydraulique ou la dilatation des gaz, les démonstrations montrent notamment le savoir-faire d'Héron d'Alexandrie et de Philon de Byzance.

Moyens de mesure géométrique et astronomiqueModifier

Une large place est faite aux travaux de Claude Ptolémée.

Engins de levage et moyens d'aide à la constructionModifier

Les moyens décrits démontrent une grande maîtrise dans la conception de treuils, palans, chèvres fixes ou mobiles, ainsi que dans l'utilisation de moyens de suspension des pierres.

Techniques liés au divertissementModifier

Divers jeux et machineries pour le théâtre sont décrits.

Équipements pour la navigationModifier

Différents navires et technologies de construction navale sont exposés.

Techniques agricoles et hydrauliquesModifier

Les techniques de labour et de transformation des produits agricoles sont abordés, ainsi que celles concernant l'irrigation.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Museum », sur kotsanasmuseum.com (consulté le )
  2. Page d'accueil du site Kotsanas.com, site du musée (version française). Page consultée le 24 juillet 2022.
  3. Guide du Routard Crète, Paris, Hachette, 2022, p. 90.
  4. a et b PDF de présentation du musée de Rhodes. Document consulté le 24 juillet 2022.
  5. « Musée des Technologies des Grecs de l'Antiquité », sur kotsanas.com (consulté le )
  6. a et b (en) Tasos Kokkinidis, « Wonders of Ancient Greek Technology on Display at Kostanas Museum », sur greekreporter.com, (consulté le )
  7. Page "Le musée" sur le site du musée d'Olympie. Page consultée le 24 juillet 2022.
  8. Site du local du musée à Héraklion. Page consultée le 24 juillet 2022.
  9. « Les thèmes de l'exposition », sur https://kotsanas.com (consulté le )