Élide

région de la Grèce

District régional d’Élide
Περιφερειακή Ενότητα, Ηλείας
Élide
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Grèce-Occidentale
Chef-lieu Pyrgos
Code postal 27x xx
Code d’immatriculation HA
Code ISO 3166-2 GR-14
Démographie
Population 198 763 hab. (2005)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Superficie 261 800 ha = 2 618 km2

L’Élide (grec ancien : Ἦλις / Êlis ou Ἠλεία / Ileía, grec moderne : Ηλεία / Ilía) est une région de la Grèce, située à l’ouest de la péninsule du Péloponnèse sur la mer Ionienne entre la Messénie et l'Achaïe. Elle constitue aujourd'hui un district régional de la périphérie de Grèce-Occidentale.

HistoireModifier

À l'époque des invasions doriennes de , selon l’Iliade d'Homère, des tribus éoliennes, dirigées par le chef peut-être mythique Oxylos, s'établissent dans le pays et fondent par un synœcisme la cité d'Élis qui devient la capitale du pays. Le sanctuaire d'Olympie se développa et devint un point culturel important qui devint un enjeu de rivalité entre cités Éléennes dont Pise.

Membre de la ligue du Péloponnèse, l'Élide participa à la guerre du Péloponnèse comme alliée de Sparte. Les Éléens firent ensuite alliance avec Athènes en mais le roi spartiate Agis II envahit l'Élide en 399–, ravageant et brûlant la région, et tout particulièrement la ville d'Olympie[1],[2].

À l'époque hellénistique, l'Élide est par conséquent politiquement effacée, mais n'en fut pas moins le siège d'une école de philosophie, fondée par Phédon d'Élis et connue sous le nom de « secte élienne ». Elle est décrite par Pausanias aux chapitres 23 à 26 du livre VI de sa Description de la Grèce. C'est également le pays de naissance du philosophe Pyrrhon, fondateur de l'« école sceptique ».

En , quand l'ensemble de la Grèce est soumise aux Romains, l'Élide devient partie intégrante de la province romaine d'Achaïe. L'Empire romain d'Orient, que nous appelons (depuis le XVIe siècle) « byzantin », devient un état chrétien. En 1204, l'Élide est conquise par la principauté d'Achaïe, un état latin d'Orient ayant pour capitale Andravida et comme port principal Glarentza. En 1432, elle est incorporée à la Morée grecque et en 1460 à l'Empire ottoman qui la gouverne jusqu'en 1700 lorsqu'elle est annexée par la république de Venise. Les Turcs la reprennent en 1718 et la gardent jusqu'à la guerre d'indépendance grecque.

Pendant l'occupation de la Grèce, l'Élide fut d'abord occupée par l'Italie fasciste (1941-1943) puis par l'Allemagne nazie (1943-1944).

Actuellement elle constitue un district régional de la périphérie de Grèce-Occidentale.

AdministrationModifier

 
Chapelle byzantine de Francavilla

Depuis 2010, le district régional est divisé en sept dèmes (municipalités) :

Dème (municipalité) Chef-lieu District municipal code YPES Chef-lieu (si différent)
6. Andravida-Kyllini Lechaina (en)
(siège historique: Varda (en))
Andravida 1703
Kastro-Kyllini 1712 Kyllini
Lechaina 1715
Vouprasia (en) 1707 Varda
3. Andritsaina-Krestena Krestena (en)
(siège historique: Andritsaina)
Alifira (en) 1701 Kallithea
Andritsaina 1704
Scillonte 1718 Krestena
4. Archéa Olympía Olympie Foloi (en) 1721 Lalas (el)
Lampeia (en) 1713
Lasiona (en) 1714 Antroni (en)
Olympie 1705
2. Élis Amaliáda Amaliáda 1702
Pineia (en) 1716 Simopoulo (en)
7. Pénée Gastouni Gastouni 1709
Tragano (en) 1719
Vartholomio (en) 1706
1. Pyrgos Pyrgos Iardanos (en) 1711 Vounargo (en)
Oleni (en) 1722 Karatoula (en)
Pyrgos 1717
Volakas (en) 1708 Epitalio (en)
5. Zacháro Zacháro Phigalie 1720 Néa Figalía
Zacháro 1710

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier