Musée central des forces aériennes de la Fédération de Russie de Monino

Le musée central des forces aériennes de la Fédération de Russie de Monino (en russe : Центральный музей Военно-воздушных сил РФ) se situe sur le site de l'aérodrome de Monino à 40 km à l'est de Moscou, en Russie, et est l'un des musées les plus importants au monde de l'aviation, le plus important pour les avions russes.

Musée central des forces aériennes de la Fédération de Russie de Monino
CMVVS big emblem.jpg
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le musée montre l'évolution de l'aviation soviétique dès le début jusqu'à nos jours, avec de nombreuses expositions.

Au total, environ 173 avions et hélicoptères, et 127 moteurs et turbines sont exposés. Parmi eux, 44 modèles de l'Académie des sciences de Russie présentés comme des monuments nationaux de la science et la technologie expliqué.

Le musée propose également des collections d'armes, d'instruments, d'uniformes, d'objets d'art et autres articles relatifs à l'aviation. Une bibliothèque contenant des livres, des films et des photos sont également accessible aux visiteurs. Les visites sont organisées par des ex-pilotes.

Le musée a ouvert ses portes en 1958. Avant 2001, il était fermé au public, en raison de la présence de prototypes classés « secret défense » de l'ère soviétique. La présence de ces raretés rend aujourd'hui le musée si particulier.

Le musée est situé à côté de l'Académie militaire d'aviation Youri A. Gagarine.

Le musée à l'intérieur du complexe militaireModifier

Comme le musée est situé sur le territoire de l'Académie militaire d'aviation Youri A. Gagarine, tous les visiteurs doivent passer la porte d'entrée du complexe militaire. Depuis l'été 2006, l'autorisation spéciale pour visiter le musée n'est plus nécessaire.

Quelques modèles exposésModifier

Avions de transport et de avions de ligne

Avions de chasse

Bombardiers

Hélicoptères

Les aéronefs de la Seconde Guerre mondiale

Autres aéronefs

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Jacques Guillem et Jacques Marmain, « Le musée de Monino (4ème et dernière partie) », Le Fana de l'Aviation, no 277,‎ , p. 48-52.

Liens externesModifier