Kamov Ka-25

Le Kamov Ka-25 (code OTAN Hormone) était un hélicoptère naval à rotors coaxiaux contrarotatifs du constructeur soviétique Kamov.

Kamov Ka-25
Image illustrative de l’article Kamov Ka-25
Un Kamov Ka-25K soviétique.

Rôle Hélicoptère de reconnaissance maritime et de lutte ASM
Constructeur Kamov
Premier vol 26 Avril 1963
Mise en service 1965
Date de retrait 1977
Nombre construit 460
Équipage
2 + 12 passagers
Motorisation
Moteur Glouchenkov GTD-3F
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 900 ch
Nombre de pales 2 × 3
Dimensions
Diamètre du rotor 15,74 m
Longueur 9,75 m
Hauteur 5,37 m
Masses
À vide 4 765 kg
Charge utile 2 500 kg
Maximale 12 600 kg
Performances
Vitesse de croisière 195 km/h
Vitesse maximale 220 km/h
Plafond 3 500 m
Distance franchissable 450 km

HistoriqueModifier

Au début des années 1960, la Marine soviétique exprima son besoin en hélicoptères navals embarqués pour les missions de reconnaissance et de lutte anti-sous-marine.

Le bureau d'études (OKB) Kamov réalisa le prototype Kamov Ka-20 (code OTAN Harp) qui fut présenté pour la première fois en public en 1961 lors du salon aéronautique de Touchino.

Il fut remplacé par le Kamov Ka-27.

VersionsModifier

  • Ka-25Ts Hormone-B : Cette version n'était pas armée hormis un radar "Uspekh-2A" et une liaison de données Kobalt-2 et devait servir, en tant que poste d'observation avancé, à guider vers leurs cibles les missiles de croisière embarqués SS-N-3B, SS-N-12, SS-N-19 et SS-N-22.
  • Ka-25BshZ : Version équipées pour le dragage de mines marines.
  • Ka-25K - Grue volante civile avec un poste d'observation en pointe avant pour un deuxième pilote chargé de surveiller les opérations de chargement/déchargement à l'élingue. Exemplaire unique présenté en 1967 au salon du Bourget.

UitlisateursModifier

 
Utilisateurs du Ka-25
Un grand nombre de Ka-25BSh Hormone - A étaient stationnés depuis le début des années 1960 sur les porte-hélicoptères de classe Moskva, les porte-avions classe Kiev et les croiseurs de la classe Kresta et Kara (un chacun).
En outre, le Ka-25 opérait à partir de bases aéronavales à terre. Sur les navires de la Marine soviétique, il fut remplacé par la suite par les Kamov Ka-29 / 32 Helix.

Liens externesModifier