Miassichtchev M-50

avion militaire

Miassichtchev M-50
Vue de l'avion.
Le M-50 exposé au Central Air Force Museum.

Constructeur Miassichtchev
Rôle Bombardier stratégique
Statut Prototype
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 2 (Un M-50 et un M-52)
Équipage
2
Motorisation
Moteur Dobrynine RD-7F
Dobrynine VD-7 en bout d'aile
Nombre 4
Type Turboréacteurs à postcombustion sous les ailes
Poussée unitaire VD-7F : 137,29 kN
VD-7B : 110 kN
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 35,1 m
Longueur 57,48 m
Hauteur 8,25 m
Surface alaire 290,6 m2
Masses
À vide 76 790 kg
Avec armement 175 000 kg
Maximale 203 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 1 500 km/h
Vitesse maximale 1 950 km/h
Plafond 16 500 m
Rayon d'action 7 400 km
Charge alaire 602 kg/m2
Armement
Externe Dispositif pour missile de croisière M-61, ou bombes nucléaires et conventionnelles

Le Miassichtchev M-50 (nom de code OTAN : Bounder) est un prototype de bombardier stratégique supersonique soviétique construit par le bureau d'études Miassichtchev.

HistoriqueModifier

Le M-50 effectue son premier vol le [1]. Un seul appareil en état de vol est construit. Le M-50 cesse les vols d'essais dans les années 1960 et est exposé au Central Air Force Museum à Monino.

Le M-52Modifier

Une seconde version, le M-52, est étudiée. La construction de l'appareil débute en 1958 et n'est jamais achevée. La carcasse finit par être mise à la ferraille.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Aéronefs comparables

Articles connexes

Canular du bombardier nucléaire soviétique

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Soviets Flight Testing Nuclear Bomber, Aviation Week, , p. 27.
  • Boris L. Puntus (trad. Alexandre Nicolsky), « Les bombardiers supersoniques de V.M. Myassistchev, partie 1/2 : Futuristes et sans avenir », Le Fana de l'Aviation, Clichy (France), Éditions Larivière, no 399,‎ , p. 18-29 (ISSN 0757-4169).
  • Boris L. Puntus (trad. Alexandre Nicolsky), « Les bombardiers supersoniques de V.M. Myassistchev, partie 2/2 : Futuristes et sans avenir », Le Fana de l'Aviation, Clichy (France), Éditions Larivière, no 400,‎ , p. 51-60 (ISSN 0757-4169).  

Liens externesModifier