Ouvrir le menu principal

Musée Lombart

musée à Doullens (Somme)
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chocolats Lombart.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Lombard.
Musée Lombart
Doullens sculptures entrée Musée Lombart.jpg
Entrée du Musée Lombart
Collections
Collections
Antiquités égyptiennes
peintures du XVIIIe siècle au XXe siècle
estampes et gravures
sculptures
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
7, rue du Musée
80 600 Doullens
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Point carte.svg

Le Musée Lombart, 7 rue du Musée à Doullens (Somme) est un Musée de France[1].

Les lieuxModifier

Le Musée Lombart est installé dans un bâtiment majestueux construit spécialement par l'architecte Jourdant pour abriter les collections de Jules-François Lombart, industriel (chocolats Lombart) qui légua le bâtiment et son contenu à la ville de Doullens en 1908[2] en mémoire de ses parents doullennais.

Le vaste bâtiment de brique est composé d'une galerie rectangulaire terminée à chaque extrémité par un pavillon en équerre donnant accès à l'intérieur. Les grilles des portes d'entrée en fer forgé sont surmontées de frontons de style Renaissance et décorées de deux sphinx dues au sculpteur Legrand. La façade est ornée d'une corniche en pierre calcaire décorée trois cartouches sculptés dédiés aux beaux-arts.

Ce bâtiment est situé dans un jardin d'agrément où les plantations sont ornées de statues de pierre et du puits des marmousets dont la margelle remonte au XVIIe siècle.

Le musée se prolonge dans la chapelle des Sœurs de Louvencourt[2], construite en brique de style néogothique, datant des années 1840, qui jouxte le bâtiment principal[3].

Le musée Lombart est protégé au titre des monuments historiques : inscription par arrêté du 5 juillet 2012[4]

Les collectionsModifier

Peinture et dessinModifier

Les collections sont composées d’œuvres de différentes origines et périodes:

  • Artistes locaux : œuvres de Lucien Andrieu, Horace Colmaire, Félix Niaut…
  • Estampes et gravures : lithographies du célèbre illustrateur de Montmartre, Francisque Poulbot et estampes des graveurs Antoine et André Basset. Estampes et gravures japonaises de Foujita ainsi que des céramiques d'Extrême-Orient[5].

SculptureModifier

ArchéologieModifier

La chapelle de Louvencourt présente des collections ethnologiques et archéologiques (notamment égyptiennes avec une momie de la XVIIIe dynastie égyptienne, datant de 3 500 ans), une cuve baptismale du XIe siècle provenant de l'abbaye Saint-Michel de Doullens et des expositions temporaires[6].

OrgueModifier

La chapelle des sœurs de Louvencourt abrite sur la tribune un orgue datant de la fin du XIXe siècle, un « Orchestrion Welte ». On ne connait pas l'histoire de cet instrument. Cet orgue original est enserré dans buffet en chêne teinté foncé et conçu comme une armoire[7].

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier