Ouvrir le menu principal

Meilleures joueuses des 20 ans de la WNBA

Swin Cash, deux fois MVP du All-Star Game.

La sélection des Meilleures joueuses des 20ans de la WNBA dite aussi Top 20 est une sélection annoncée le au cours de la 20e saison de la ligue de basket-ball féminin au sein d’une liste de 60 joueuses[1] Le 21 juin 1997, vingt ans plus tôt, se tenait la rencontre inaugurale de la WNBA qui opposait le Liberty de New York aux Sparks de Los Angeles[2].

Sommaire

Comité de sélectionModifier

Le comité de sélection comporte 15 membres : Carol Blazejowski et Ann Meyers Drysdale (pionniers du basket-ball féminin et membres du Naismith Memorial Basketball Hall of Fame and Women’s Basketball Hall of fame); Michael Cooper et Cheryl Reeve (entraîneurs WNBA en activité); Van Chancellor and Anne Donovan (membres du Naismith HOF and WBHOF, anciens entraîneurs WNBA); les journalistes Doug Feinberg (Associated Press), Mel Greenberg (womhoops.blogspot.com; aussi membre du WBHOF), Howard Megdal (rédacteur en chef Excelle Sports); Doris Burke, LaChina Robinson, and Pam Ward (commentateurs ESPN); Mechelle Voepel et Michelle Smith (journalistes espnW.com ); et Melanie Jackson (rédacteur en chef espnW.com)[2].

Sélection Top 20Modifier

  • Note: seul le palmarès des 20 premières saisons est pertinent dans ce classement.
Joueuse[2] Poste Franchise Université Médailles olympiques Titres WNBA Distinctions All-Star Games
  Seimone Augustus 3 Lynx du Minnesota (2006-) Tigers de LSU   2008
  2012
2011, 2013, 2015 Rookie (2006)
MVP des Finales (2011)
2006-2007, 2011, 2013-2015
  Sue Bird 1 Storm de Seattle (2002–) Huskies du Connecticut   2004
  2008
  2012
2004, 2010 Perrot (2011) 2002, 2003, 2005-2007, 2009, 2011, 2014, 2015
  Swin Cash 4 Shock de Détroit (2002-2007)
Storm de Seattle (2008-2011)
Sky de Chicago (2012-2013)
Dream d'Atlanta (2014)
Liberty de New York (2014-2016)
Huskies du Connecticut   2004
  2012
2003, 2006, 2010 Perrot (2013)
ASG MVP (2009, 2011)
2003, 2005, 2009, 2011
  Tamika Catchings 3 Fever de l'Indiana (2002–) Lady Volunteers du Tennessee   2004
  2008
  2012
2012 Rookie (2002)
DA (2005, 2006, 2009, 2010, 2012)
Perrot (2010, 2013)
MVP des Finales (2012)
MVP (2011)
2002, 2003, 2005-2007, 2009, 2011, 2013-2015
  Cynthia Cooper 2 Comets de Houston (1997–2000, 2003) Trojans d'USC   1988
  1992
1997, 1998,
1999, 2000
MVP (1997, 1998)
MVP des Finales (1997, 1998, 1999, 2000)
1999, 2000, 2003
  Yolanda Griffith 5 Monarchs de Sacramento (1997–2007)
Storm de Seattle (2008)
Fever de l'Indiana (2009)
Owls de Florida Atlantic   2000
  2004
2005 MVP (1999)
MVP des Finales (2005)
DA (1999)
ASG MVP (2004)
1999–2001, 2003, 2005-2007
 
 Becky Hammon
2 Liberty de New York (1999–2006)
Silver Stars de San Antonio (2007–2014)
Rams de Colorado State   2008
( )
- Perrot (2014) 2003, 2005-2007, 2009, 2011
  Lauren Jackson 5 Storm de Seattle (2001–2012) -   2000
  2004
  2008
2004, 2010 MVP (2003, 2007, 2010)
MVP des Finales (2010)
2001–2003, 2005–2007, 2009, 2011
  Lisa Leslie 5 Sparks de Los Angeles (1997–2009) Trojans d'USC   1996
  2000
  2004
  2008
2001, 2002 MVP (2001, 2004, 2006)
MVP des Finales (2001, 2002)
ASG MVP (1999, 2001, 2002)
1999–2003, 2005, 2006, 2009
  Maya Moore 3 Lynx du Minnesota (2011-) Huskies du Connecticut   2012 2011, 2013, 2015 Rookie (2011)
MVP des Finales (2013)
MVP (2014)
ASG MVP (2015)
2011, 2013–2015
  Deanna Nolan 3 Shock de Détroit (2001-2009) Lady Bulldogs de la Géorgie - 2003, 2006, 2008 MVP des Finales (2006) 2002, 2003, 2005-2007
  Candace Parker 3 Sparks de Los Angeles (2008-) Lady Volunteers du Tennessee   2008
  2012
- Rookie (2008)
MVP (2008, 2013)
ASG MVP (2013
2011, 2013, 2014
  Ticha Penicheiro 1 Monarchs de Sacramento (1998–2009)
Sparks de Los Angeles (2010–2011)
Sky de Chicago (2012)
Lady Monarchs d'Old Dominion - 2005 - 1999–2002
  Cappie Pondexter 2 Mercury de Phoenix (2006–2009)
Liberty de New York (2010–2014)
Sky de Chicago (2015-)
Scarlet Knights de Rutgers   2008 2007, 2009 MVP des Finales (2007) 2006, 2007, 2009, 2011, 2013, 2014, 2015
  Katie Smith 3 Lynx du Minnesota (1999–2005)
Shock de Détroit (2006–2009)
Mystics de Washington (2010)
Storm de Seattle (2011–2012)
Liberty de New York (2013)
Buckeyes d'Ohio State   2000
  2004
  2008
2006, 2008 MVP des Finales (2008) 2000–2003, 2005, 2006, 2009
  Sheryl Swoopes 3 Comets de Houston (1997–2007)
Storm de Seattle (2008)
Shock de Tulsa (2011)
Lady Raiders de Texas Tech   1996
  2000
  2004
1997, 1998,
1999, 2000
MVP (2000, 2002, 2005)
DA (2000, 2002, 2005)
ASG MVP (2005)
1999, 2000, 2002, 2003, 2005, 2006
  Diana Taurasi 2 Mercury de Phoenix (2004–2014, 2016-) Huskies du Connecticut   2008
  2012
2007, 2009, 2014 MVP (2009)
MVP des Finales (2009,2014)
Rookie (2004)
2005–2007, 2009, 2011, 2013, 2014
  Tina Thompson 3 Comets de Houston (1997–2008)
Sparks de Los Angeles (2009–2012)
Storm de Seattle (2013)
Trojans d'USC   2004
  2008
1997, 1998,
1999, 2000
ASG MVP (2000) 1999–2003, 2006, 2007, 2009, 2013
  Teresa Weatherspoon 1 Liberty de New York (1997–2003)
Sparks de Los Angeles (2004)
Lady Techsters de Louisiana Tech   1992
  1996
- DA (1997, 1998) 1999–2003
  Lindsay Whalen 1 Sun du Connecticut (2004-2009)
Lynx du Minnesota (2010-)
Golden Gophers du Minnesota   2012 2011, 2013, 2015 - 2006, 2011, 2013–2015
  • En rose : les nouveaux sélectionnés après le choix des 15 ans
  • Le WNBA All-Star Game s'est déroulé annuellement depuis 1999 sauf en 2008 et 2012. En 2004, il prend la forme d'une rencontre opposant une sélection WNBA issue des deux conférences opposée à une sélection américaine préparant soit les Jeux olympiques (2004), soit les championnats du monde (2010). Cet article liste les participations avec l'équipe nationale comme des participations au All-Star Game. Cette liste inclut les joueuses blessées mais néanmoins désignées pour le All-Star Game.
  • DA : Défenseure de l'Année
  • ASG MVP = MVP du All-Star Game
  • Perrot : Trophée Kim Perrot de la sportivité

Les 60 finalistesModifier

 
Moore, Augustus et Whalen avec la présidente de la WNBA Lisa Borders.

Les joueuses sont sélectionnées sur leurs performances sportives, le leadership, la sportivité ainsi que la contribution à la réussite de leurs équipes. Elles doivent être membres d'équipes WNBA pendant au moins deux saisons et réunir au moins trois des sept critères :

  1. avoir remporté une récompense majeure
  2. une sélection de la meilleure ou le deuxième cinq
  3. une sélection de la meilleure ou le deuxième cinq défensif
  4. une sélection pour le All-Star Game
  5. avoir été membre d'uné équipe championne WNBA
  6. figurer parmi les 30 premiers en carrière des catégories statistiques majeures
  7. avoir été membre de la sélection des meilleures joueuses des 10 ans ou 15 ans de la WNBA[2].

Divergences avec les sélections précédentesModifier

 
Deanna Nolan en 2006.

Deanna Nolan est la seule joueuse de cette sélection qui ne faisait pas partie de celle des 15 ans, alors qu'en sens inverse Dawn Staley est la seule joueuse membre de la sélection des 15 ans et qui ne figure pas dans celle des 20 ans[3], malgré trois médailles d'or olympiques et les Finales WNBA 2001[4].

On compte plusieurs joueuses notables absentes du Top 20. Tel est le cas de la MVP 2012 Tina Charles qui fond à grand vitesse sur le record de double-doubles détenu par Lisa Leslie (117 en 210 rencontres contre 157 en 363 matches) avec un record de 23 sur la saison 2011. Ses moyennes en carrière sont également à deux chiffres avec 17,5 points et 10,2 rebonds, mais elle n'a pas remporté de titre de champion (tout comme d'ailleurs Becky Hammon, Candace Parker et Teresa Weatherspoon). Angel McCoughtry est reconnue en attaque comme en défense, étant été deux fois meilleure scoreuse et trois fois meilleure aux interceptions. Ses 42 points sont un record pour une rencontre de play-offs, mais elle a perdu trois Finales WNBA. D'autres joueuses de valeur comme Elena Delle Donne, Brittney Griner ou Skylar Diggins ne sont pas retenues car encore au début de leur carrière[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Best of the Best: WNBA to Honor 20 Greatest Players of All-Time », wnba.com, (consulté le 16 juin 2016)
  2. a b c et d (en) « WNBA Top 20@20 Presented By Verizon Unveiled », WNBA, (consulté le 21 juin 2016)
  3. (en) Doug Feinberg, « Moore, Parker chosen among WNBA's 20 greatest players », newsobserver.com, (consulté le 22 juin 2016)
  4. a et b (en) Brian Martin, « Left Off The List: A Look At Those Who Could Have Made WNBA Top 20@20 », wnba.com, (consulté le 23 juin 2016)

Liens internesModifier