Ouvrir le menu principal

Liste des MVP du WNBA All-Star Game

Liste des MVP du WNBA All-Star Game recense les joueuses élues Most Valuable Player (MVP, meilleure joueuse) de la rencontre annuelle All-Star Game organisée par la WNBA.

Cette rencontre exhibition annuelle de basket-ball féminin se tient sauf exception annuellement depuis 1999 entre les meilleures joueuses de la Conférence Est et de la Conférence Ouest de la WNBA, et depuis 2018, entre les meilleures joueuses sans distinction de conférence.

Lisa Leslie, seule triple MVP.
Katie Douglas, MVP 2006.
Swin Cash, double MVP.

Liste des MVPModifier

Faits remarquablesModifier

À plusieurs reprises, le All-Star Game n'est pas organisé :

  • En 2004, le All-Star Game n'a pas lieu et est remplacé par une rencontre entre l'équipe nationale américaine en phase de préparation des Jeux olympiques de 2004 et une sélection WNBA dans un match appelé The Game at Radio City. Yolanda Griffith, de l'équipe nationale, est élue MVP de cette rencontre.
  • En 2010, le All-Star Game n'a pas lieu et est remplacé par une rencontre entre l'équipe nationale américaine en phase de préparation des championnats du monde et une sélection WNBA dans un match appelé The Stars at the Sun. Sylvia Fowles, de l'équipe nationale, est élue MVP de cette rencontre.
  • En 2008, 2012 et 2016, le All-Star Game n'est pas organisé en raison du calendrier resserré à cause des Jeux olympiques de Pékin; de Londres puis de Rio[5].

Lisa Leslie est la première joueuse à avoir remporté le trophée à trois reprises : 1999, 2001 et 2002[6], avant d'être imitée par Maya Moore en 2015, 2017 et 2018[3].

Disputé au Madison Square Garden de New York, le WNBA All-Star Game 2006 voit pour la première fois la victoire de l'Est. C'est une joueuse de cette conférence, Katie Douglas,qui est la première joueuse de l'Est récompensée du trophée de MVP[7].

Swin Cash (21 points et 12 rebonds) est en 2011 la première joueuse à remporter le titre de MVP bien que son équipe ait perdu la rencontre. Elle avait déjà été élue MVP en 2009 mais son équipe était alors victorieuse[8].

Sheryl Swoopes est nommée MVP en 2005, un an après s'être retirée temporairement du jeu pour cause de maternité.

Shoni Schimmel est la seule rookie à remporter, en 2014, le titre de MVP du WNBA All-Star Game.

Erica Wheeler, nommée en 2019, est la cinquième joueuse non draftée à participer à un All-Star Game et la seule à être récompensée du titre de meilleure joueuse[4].

Notes et référencesModifier

  1. « WNBA All-Star Game History », WNBA (consulté le 31 juillet 2014)
  2. (en) « West 117 -112 East », WNBA, (consulté le 25 juillet 2015)
  3. a et b (en) Brian Martin, « Moore Adds Another All-Star MVP Award To Her Collection », sur wnba.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  4. a et b (en) Michelle Smith, « From Undrafted To All-Star MVP, Erica Wheeler Proves She Belongs », (consulté le 28 juillet 2019)
  5. (en) David Siegel, « Tamika Catchings looks back at an All-Star career and a future full of hope », hoopfeed.com, (consulté le 26 juillet 2015)
  6. «  2002 WNBA All-Star Game Recap  », WNBA, (consulté le 31 juillet 2014)
  7. « Douglas Shines Bright as East Notch First Victory », WNBA, (consulté le 31 juillet 2014)
  8. Brian Martin, « Cash Grabs the Consolation Prize », WNBA (consulté le 31 juillet 2014)

Liens internesModifier

Lien externeModifier