Ouvrir le menu principal

Le trophée de MVP de la WNBA (titre officiel : WNBA Most Valuable Player Award) est une récompense annuelle de la ligue féminine de basket-ball de la Women's National Basketball Association (WNBA). Il est décerné annuellement depuis la saison inaugurale de la WNBA en 1997 et récompense la meilleure joueuse de la saison régulière. Le vote de MVP a lieu immédiatement après la fin de la saison régulière. Le trophée est décerné par un panel de journalistes sportifs et de commentateurs à travers les États-Unis. Ils sont appelés à sélectionner cinq joueuses. 10 points sont accordés pour la première place, sept pour la deuxième, cinq pour la troisième, trois pour la quatrième et un pour la cinquième place.

En 2008, les fans ont pu s'exprimer dans la remise du trophée. Ils ont pu voter en ligne pour leurs cinq premiers choix. Ce vote comptait pour 25 % du total des voix, tandis que le panel des médias comptait pour 75 %.

Déjà auteur du Maurice Podoloff Trophy pour la NBA, Marc Mellon est le sculpteur du trophée de meilleure joueuse de la WNBA[1].

Sommaire

LauréatesModifier

Faits notablesModifier

Lauren Jackson, Lisa Leslie et Sheryl Swoopes ont remporté ce trophée à trois reprises chacune. Jackson, australienne, est la seule joueuse non-américaine à avoir été récompensée.

Succédant à Elena Delle Donne[2], Nneka Ogwumike est élue MVP de la saison WNBA 2016 devenant la troisième joueuse des Sparks ainsi honorée après Candace Parker (2008, 2013) et Lisa Leslie (2001, 2004 et 2006)[3].

Parmi les MVP de la saison régulière, certaines ont vu leur équipe remporter le championnat WNBA : Cynthia Cooper en 1997 et 1998, Sheryl Swoopes en 2000, Lisa Leslie en 2001, Diana Taurasi en 2009, Lauren Jackson en 2010, Nneka Ogwumike en 2016[4] et Breanna Stewart en 2018.

Liste des MVP et championnesModifier

Saison Joueuse[4] Équipe Stats saison régulière Stats Finales WNBA
1997   Cynthia Cooper Comets de Houston 22,2 points, 4,0 rebonds, 4,7 passes décisives, 2,1 interceptions 25 points, 4 rebonds, 4 passes décisives
1998   Cynthia Cooper (2) Comets de Houston 22.7 points, 3.7 rebonds, 4.4 passes décisives 26.3 points, 2.6 rebonds, 4,3 passes décisives
2000   Sheryl Swoopes Comets de Houston 20,7 points, 6,3 rebonds, 3,8 passes décisives, 2,8 interceptions ?
2001   Lisa Leslie Sparks de Los Angeles 19,5 points, 9,6 rebonds, 2,4 passes décisives, 2,2 contres 24,0 points, 10,5 rebonds, 5,0 passes décisives, 4,5 contres
2009   Diana Taurasi Mercury de Phoenix 20,4 points, 5,7 rebonds, 3,5 passes décisives 20,4 points, 6,8 rebonds, 2,8 passes décisives
2010   Lauren Jackson Storm de Seattle 20,5 points, 8,3 rebonds, 1,2 contre 22,3 points, 8,0 rebonds, 1,2 contre
2016   Nneka Ogwumike Sparks de Los Angeles 19,7 points, 9,1 rebonds, 3,1 passes décisives, 1,1 contre 15,4 points, 10,0 rebonds, 2,0 interceptions
2018   Breanna Stewart Storm de Seattle 21,8 points, 8,4 rebonds, 2,5 passes décisives, 1,3 interceptions, 1,4 contre 24,6 points, 6,8 rebonds, 2,5 passes décisives, 1,2 interceptions

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Marc Mellon, Sculptor », rimingtontrophy.com (consulté le 19 octobre 2016)
  2. (en) « Sky’s Elena Delle Donne Named 2015 WNBA Most Valuable Player Presented By Samsung », WNBA, (consulté le 16 septembre 2015)
  3. (en) John Altavilla, « Nneka Ogwumike Named 2016 WNBA Most Valuable Player Presented By Samsung », wnba.com, (consulté le 29 septembre 2016)
  4. a et b (en) Jack Maloney, « Nneka Ogwumike Makes History As MVP and Champ in Same Season », wnba.com, (consulté le 22 octobre 2016)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « WNBA Most Valuable Player Award » (voir la liste des auteurs).

Liens internesModifier

Lien externeModifier