Ouvrir le menu principal

Matteo Badilatti

Coureur cycliste suisse
Matteo Badilatti
Rund um Köln 2017 125.jpg
Matteo Badilatti lors du Tour de Cologne 2017
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2012-2017VC Mendrisio-PL Valli
Équipes professionnelles

Matteo Badilatti, né le à Saint-Moritz, est un coureur cycliste suisse, membre de l'équipe Israel Cycling Academy.

BiographieModifier

Jusqu'alors peu pratiquant de sport, Matteo Badilatti découvre le cyclisme à l'âge de 20 ans, alors qu'il est étudiant en commerce à l'université de Saint-Gall[1]. Il prend sa première licence au Velo Club Mendrisio-PL Valli, et dévoile rapidement ses qualités de grimpeur en Suisse, en obtenant diverses places d'honneur sur des courses de côte.

En 2016, il s'impose sur la course Monaco-La Turbie[2] et termine meilleur grimpeur du Tour d'Auvergne[3], troisième de Coire-Arosa, quatrième du Tour du Chablais[4] et cinquième de Silenen-Amsteg-Bristen. En septembre, il termine onzième du Tour de Hokkaido, épreuve de l'UCI Asia Tour. En parallèle de sa carrière sportive, il obtient un baccalauréat en administration des affaires[1].

Au premier semestre 2017, Matteo Badilatti se classe tout d'abord deuxième de Silenen-Amsteg-Bristen, et cinquième du Prix des Vins Henri Valloton. Il prend ensuite la neuvième place du Tour du Jura, nouvellement inscrit au calendrier de l'UCI Europe Tour. Au mois de juin, il termine septième du championnat de Suisse, et deuxième coureur amateur classé[5]. Début juillet, il se classe cinquième de la Cronoscalata Gardone Val Trompia-Prati di Caregno, en Italie. La semaine suivante, il se distingue en remportant la première étape du Tour de Tarentaise, une épreuve au profil difficile[6]. En terminant troisième le lendemain, il conserve son maillot de leader et remporte cette deuxième édition[7]. Toujours en été, il finit cinquième de la Freccia dei Vini, en Lombardie[8]. En août, il participe au Tour de Colombie, sous les couleurs d'une sélection nationale suisse[9].

En 2018, il fait le choix de rejoindre l'équipe continentale autrichienne Vorarlberg-Santic[10]. Sous ses nouvelles couleurs, il réalise de bons résultats sur le circuit UCI, en terminant deuxième du Tour de Savoie Mont-Blanc et neuvième du Tour d'Autriche. Avec la sélection nationale suisse, il se classe également septième du Tour de l'Ain. À compter du mois d'août, il intègre l'équipe continentale professionnelle Israel Cycling Academy en tant que stagiaire, séduite par sa performance sur le Tour d'Autriche où il s'y adjuge la 9e place du classement général[11],[12]. Mi-octobre, la structure israélienne annonce qu'il intégrera son effectif pour la saison 2019.

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2017
UCI Europe Tour 1 019e[13]

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) Tobias Kreis, « Matteo Badilatti: Ein Phänomen aus dem Puschlav », sur suedostschweiz.ch,
  2. (it) « Monaco-La Turbie: vince Matteo Badilatti davanti Luca Cingi », sur bicitv.it,
  3. (it) « Al Tour d’Auvergne Matteo Badilatti si aggiudica la classifica degli scalatori », sur vcmendrisio.ch
  4. (it) « Al Tour du Chablais Matteo Badilatti ancora protagonista », sur vcmendrisio.ch,
  5. (it) Marco Travaglia, « Campionati Svizzeri, Matteo Badilatti è d’argento », sur ilbernina.ch,
  6. Nicolas Gachet, « Matteo Badilatti : « Il me manquait une victoire » », sur directvelo.com,
  7. Nicolas Gachet, « Tour de Tarentaise - Et. 2 : Les réactions », sur directvelo.com,
  8. (it) « Alla Freccia dei Vini Badilatti e Thièry protagonist », sur vcmendrisio.ch,
  9. Marco Travaglia, « Matteo Badilatti à la "Vuelta a Colombia" », sur ilbernina.ch,
  10. Nicolas Gachet, « Matteo Badilatti rejoint une Continental », sur directvelo.com,
  11. (de) « Badilatti wird Stagiaire bei Israel Cycling Academy », sur radsport-news.com,
  12. (en) « Israel Cycling Academy start Tour de France push with first French signing », sur cyclingnews.com,
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier