Marlyne Barrett

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrett.
Marlyne Barrett
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Marlyne Nayokah Afflack
Naissance (41 ans)
Brooklyn, Drapeau de l'État de New York New York, (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Hitch
Séries notables Chicago Med

Marlyne Nayokah Barrett (née Afflack[1]) est une actrice et productrice américaine née le à Brooklyn, New York.

Après avoir joué dans une quinzaine de séries télévisées, elle se fait connaître par son rôle de Maggie Lockwood, la chef des infirmières dans la série médicale Chicago Med. Il s'agit d'une série dérivée de Chicago Fire et de Chicago PD dans lesquelles l'actrice intervient aussi de manière récurrente.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

D'origine haïtienne[2], ses deux parents sont scientifiques et elle a une sœur qui est docteur. Marlyne a voulu être actrice dès son plus jeune âge[3].

Elle grandit à Montréal entourée de sa famille et promet à ses parents d'obtenir son diplôme à l'université avant d'entamer sa carrière[2].

CarrièreModifier

Animation, théâtre et débuts discretsModifier

Elle fait ses débuts à la télévision à l'automne 1996 sur la chaîne MusiquePlus[4], à l'animation des émissions musicales Groove et Hip Hop, ainsi que l'émissions sportive S*P*A*M en 1997, et elle a réalisé de nombreuses interviews.

En 2001, elle intègre une troupe de comédiens, la Hudson Shakespeare Company, ils se produisent sur scène, dans des festivals et interprètent des grands classiques comme Hamlet[3].

Après une succession de petits rôles dans diverses productions cinématographiques (la plupart inédites sur le territoire français), elle décroche, en 2003, le premier rôle féminin de la comédie romantique indépendante, Love, Sex and Eating the Bones. Le film séduit les critiques[5] et permet à Marlyne de se faire remarquer. La production est notamment récompensé lors du Festival du film de Toronto[6].

La même année, pour le téléfilm dramatique Au-delà des barrières, elle rejoint Whoopi Goldberg et Danny Glover. Le téléfilm est rendu populaire grâce au duo d'acteurs principaux et permet à Marlyne d'enchaîner, par la suite, les apparitions sur le petit écran.

En 2005, elle obtient un rôle mineur dans la comédie romantique Hitch, aux côtés de Will Smith et Eva Mendes. Le film est un énorme succès commercial, il engrange plus de 366 millions de dollars au box office pour un budget de 70 millions de dollars[7] et la critique est également séduite[8].

Rôles réguliers à la télévisionModifier

Parallèlement à ses petites incursions au cinéma, elle développe sa carrière à la télévision : En effet, Marlyne apparaît notamment dans les séries : New York, police judiciaire, New York, cour de justice et New York, unité spéciale, sous la houlette du célèbre Dick Wolf, qu'elle retrouvera quelques années plus tard.

En 2007, elle rejoint Glenn Close, pour un arc de plusieurs épisodes, dans la série télévisée américaine, Damages. Elle sélectionne judicieusement ses interventions télévisuelles puisque celle-ci est également acclamée par les critiques[9] et se retrouve nommée dans de prestigieuses cérémonies[10].

Entre 2006 et 2008, elle rejoint la série criminelle Sur écoute (The Wire), diffusée sur la chaîne HBO aux États-Unis. Bien qu'elle n'ait pas connu de succès commercial important, cette série est acclamée par les critiques, reconnue pour son réalisme proche du documentaire[11],[12],[13],.

En 2009, elle fait partie de la distribution de la série dramatique ambitieuse Kings. Diffusée sur la chaîne NBC, le premier épisode est doté d'un budget de 10 millions de dollars, ce qui représente un coût de production colossal pour le milieu du petit écran : le pitch est vaguement basé sur l'histoire biblique du Roi David transposée à notre époque. Le concept est rejeté par le public et faute d'audiences, la série est annulée à la fin de la première saison[14].

Par la suite, elle continue d'apparaître en tant qu'invitée pour les shows Bored to Death et The Good Wife et vise un public plus jeune pour Gossip Girl, en 2010.

Retour télévisuel remarquéModifier

L'actrice marque une pause dans sa carrière et revient en 2015, dans American Crime, la création de John Ridley pour le réseau ABC, le temps des deux premiers épisodes.

Puis, elle est choisie pour incarner la chef des infirmières, Maggie Lockwwood, dans la nouvelle série médicale de la chaîne américaine NBC, Chicago Med. Il s'agit de la troisième série créée par Dick Wolf (aussi créateur de New York, unité spéciale et ses dérivés) dont l'intrigue se situe à Chicago et suit le quotidien des médecins et autres personnels de l'hôpital.

Elle est liée à deux autres séries du même créateur, Chicago Fire et Chicago Police Department qui s'intéressent respectivement aux pompiers et aux policiers de la ville de Chicago. La série est un succès critique et commercial avec une moyenne de 8 millions de téléspectateurs aux États-Unis, elle est reconduite pour une seconde saison[15].

L'actrice signe son retour au cinéma, en 2017, dans le drame indépendant Quest qui raconte l'histoire d'amour passionnelle entre un humble professeur et une toxicomane abusée sexuellement[16]. Elle tient également le rôle-titre du court métrage Night Call, dont elle est la productrice, ou elle interprète un policier qui doit prendre une décision qui va radicalement changer sa vie suite à une patrouille difficile[17]. Dans le même temps, le show médical, Chicago Med est renouvelé grâce à la stabilité de ses audiences[18].

En 2018, elle rejoint, dans un rôle mineur, la comédie dramatique After Everything, portée par Marisa Tomei et Maika Monroe[19]. Cette production est saluée par la presse[20].

Vie privéeModifier

L'actrice est mariée à Gavin Barrett depuis le 15 mai 2009[1]. Elle parle couramment français[3].

En 2017, l'actrice parle pour la première fois de l’agression sexuelle dont elle fut victime au début des années 2010, ce qui la poussa à marquer une pause de quatre ans dans sa carrière[21]. En fin d'année, elle organise une levée de fonds pour La Sortie aka The Way Out, une organisation à but non lucratif dédiée à l'aide aux victimes de trafic sexuel[21].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[22].

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Marlyne Barrett », sur imdb.com
  2. a et b (en) « Maggie Lockwood - Played by Marlyne Barrett », sur nbc.com
  3. a b et c (en) « Celebrities Marlyne Barrett », sur tvguide.com
  4. Sonia Sarfati, « MusiquePlus : dix ans et une p'tite sœur », La Presse, vol. 112, no 313,‎ , A13 (ISSN 0317-9249, lire en ligne)
  5. (en) « Review Love, Sex and Eating the Bones », sur imdb.com
  6. (en) « Love, Sex and Eating the Bones (2003) - Awards », sur IMDb
  7. « BOX Office Hitch », sur jpbox-office.com
  8. (en) « Review Hitch », sur rottentomatoes.com
  9. Pierre Langlais, « Damages, un temps d’avance », sur television.telerama.fr,
  10. « Critiques Damages », sur senscritique.com
  11. (en) Steve Johnson, « Why HBO's `The Wire' is the best show on TV », sur articles.chicagotribune.com,
  12. (en) James Poniewozik, « 10 Best Tv Shows », sur content.time.com,
  13. Antoine Faure, « The Wire : le fil d’Ariane sociologique de la complexité urbaine américaine », sur nuevomundo.revues.org,
  14. Jean-Maxime Renault, « Les 10 plus grandes catastrophes industrielles de l'histoire des séries », sur allocine.fr,
  15. « Classement Série 2015 - 2016 », sur upfrontsusa, (consulté le 8 janvier 2017)
  16. (en) « Quest », sur IMDB (consulté le 8 janvier 2017)
  17. (en) « Night Call (2017) », sur IMDb
  18. « NBC renouvèle Chicago PD, Chicago Fire et Chicago Med, mais pas encore Chicago Justice », sur Critictoo,
  19. (en) « Shotgun (2018) », sur IMDb
  20. (en) « After Everything (2018) Critic Reviews », sur imdb.com (consulté le 19 janvier 2020)
  21. a et b (en) T'Cha Dunlevy, « Chicago Med's Marlyne Barrett back in Montreal to support victims of sex trafficking », sur Montreal Gazette,
  22. (en) « Marlyne Barrett - Awards », sur IMDb

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :