Mark Downey

coureur cycliste irlandais

Mark Downey (né le à Dromore) est un coureur cycliste irlandais, membre de l'équipe Creuse Oxygène Guéret. Il participe à des compétitions sur piste et sur route.

Mark Downey
Image dans Infobox.
Mark Downey lors de la manche de Coupe du monde de cyclisme sur piste d'Apeldoorn en novembre 2016
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
DromoreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2015Banbridge CC
2016VC Toucy
2017CC Étupes
2020Côtes d'Armor-Marie Morin-Véranda Rideau
2021- Creuse Oxygène Guéret
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Enfant, Mark Downey pratique le vélo en tandem avec son père Seamus Downey, athlète olympique de 1984. Son frère Sean est également cycliste jusqu'en 2015.

Mark Downey dispute sa première course à l'âge de huit ans. À onze ans, il participe à ses premiers championnats d'Irlande et remporte l'or au contre-la-montre individuel et en critérium. Au cours des années suivantes, il remporte d'autres titres nationaux dans les différents groupes d'âge[1]. En 2011, il représente l'Irlande au Festival olympique de la jeunesse européenne à Trabzon[2].

En 2014, il devient sur piste vice-champion d'Europe de course aux points juniors (moins de 19 ans), puis en 2016 vice-champion d'Europe chez les espoirs (moins de 23 ans) dans la même discipline. À l'issue de l'année 2016 couronnée d'un succès d'étape au Tour Nivernais Morvan sur route, il s'engage en faveur du CC Étupes pour la saison suivante[3]. Lors de la saison de Coupe du monde sur piste 2016-2017, il remporte deux manches et le général de la course aux points, ainsi que la course à l'américaine à Los Angeles (avec Felix English).

2018-2019 : passage chez Team Wiggins et EvoPro RacingModifier

Fin , l'équipe continentale britannique Wiggins annonce son effectif pour la saison 2018 dont font partie trois irlandais, Matthew Teggart, Michael O'Loughlin et Mark Downey. Cette structure lui permet de se focaliser sur la piste, notamment pour la course à l'américaine en compagnie de Felix English en vue des Jeux Olympiques de Tokyo[4].

Sur route, il prend part en mars à des épreuves portugaises dont la Classica da Arrábida qu'il conclut à la quatrième place, où brille également son coéquipier James Fouché (2e). Ils enchaînent par le Tour de l'Alentejo, leader du classement général durant trois jours, il perd la tête à la suite du contre-la-montre individuel, seule étape où il ne termine pas dans le top 5. Il s'adjuge tout de même la troisième position au classement général final, remportant le classement du meilleur jeune et terminant deuxième du classement par points.

En mai, il participe à deux épreuves françaises, À travers les Hauts-de-France où se distinguent ses coéquipiers Gabriel Cullaigh (2e d'étape) et Teggart (10e du général) puis Paris-Roubaix Espoirs (46e). Il réalise deux tops 10 sur des étapes du Tour d'Italie espoirs en juin avant de distinguer sur une autre épreuve espoirs, le Tour de l'Avenir, auteur de quatre tops 15 et étant seulement privé de la victoire par Alessandro Covi sur la sixième étape. En fin de saison, il découvre le Tour de Grande-Bretagne, 17e de la quatrième étape adjugée au terme d'un sprint massif.

Il rejoint pour la saison 2019 la nouvelle équipe continentale irlandaise EvoPro Racing, ayant toujours dans l'optique de combiner ses engagements sur piste et sur route[5]. Son équipe lance ainsi sa saison sur le Challenge de Majorque où il termine 36e du Trofeo Palma. Son calendrier a une forte connotation française, Mark Downey prenant ainsi le départ du Circuit des Ardennes International (15e d'étape), du Tro Bro Leon (66e), du Tour de Bretagne et des Boucles de la Mayenne (19e d'étape). Sur piste, il obtient la médaille de bronze de la course aux points aux mondiaux de Pruszków.

Depuis 2020Modifier

Lors des championnats du monde de cyclisme sur piste ayant lieu à Berlin, Mark Downey et Felix English se qualifient pour la course à l'américaine pour les Jeux olympiques de Tokyo[6]. Sa qualification acquise et la pandémie de Covid-19 s'accentuant, il fait le choix de rentrer en Irlande et s'investit dans le magasin de vélo de son père. Engagé avec l'équipe bretonne Côtes d'Armor Marie-Morin-Véranda Rideau pour la saison 2020, il ne prend part à aucune course dans l'hexagone.

En 2021, il s'engage en faveur d'une autre formation amateur française, Creuse Oxygène Guéret. Évoluant hors DN, elle lui permet d'adapter son calendrier et sa préparation à l'échéance olympique[7]. Lors de ces Jeux olympiques, il prend la 17e place sur l'omnium. Sur la course à l'américaine avec Felix English, marqués par la vitesse de l'épreuve, la plus rapide à laquelle ils ont pris part, ils abandonnent[8].

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2016
UCI Europe Tour 1 047e[9]

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnat du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2016-2017
    • Classement général de la course aux points
    • 1er de la course aux points à Apeldoorn
    • 1er de la course aux points à Cali
    • 1er de l'américaine à Los Angeles (avec Felix English)
    • 2e de l'américaine à Cali

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Course aux points
Anadia 2014 (juniors)   Argent
Montichiari 2016 (espoirs)   Argent
Anadia 2017 (espoirs)   Bronze

Championnats d'IrlandeModifier

  • 2019
  • 2020
    •   Champion d'Irlande du scratch

Notes et référencesModifier

  1. Introducing... Mark Downey sur Cycling Ireland
  2. Boost for O'Loughlin and other 2020 Olympic hopefuls
  3. Pierre Carrey, « Mark Downey signe au CC Etupes », sur directvelo.com,
  4. (en) Graham Gillespie, « Mark Downey profile », sur cyclingireland.ie (consulté le )
  5. (en) « Evo Pro Racing expands plans, adds Downey and other riders », sur stickybottle.com, (consulté le )
  6. Mark Downey follows family cycle of success but faces anxious wait for Tokyo Olympics green light
  7. « Mark Downey a Tokyo dans le viseur - Actualité », sur DirectVelo (consulté le )
  8. (en) « Felix English and Mark Downey stunned by the 'phenomenal' pace in madison final », sur The Irish Sun, (consulté le )
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  10. « Résultats et classement final - Madison hommes », sur tissottiming.com (consulté le )
  11. « Résultats et classement final - Course aux points hommes », sur tissottiming.com (consulté le )
  12. « Résultats - Américaine hommes », sur tissottiming.com (consulté le )
  13. « Résultats - Course aux points hommes », sur tissottiming.com (consulté le )

Liens externesModifier