Marie de Savoie (1411-1469)

princesse de Savoie, duchesse de Milan

Maria ou Marie de Savoie
Illustration.
Marie de Savoie, duchesse de Milan.
Titre
Duchesse de Milan
Prédécesseur Béatrice Lascaris de Tende
Successeur Blanche Marie Visconti
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Date de naissance c.
Lieu de naissance Château de Thonon
Date de décès (à 58 ans)
Lieu de décès Verceil
Père Amédée VIII de Savoie
Mère Marie de Bourgogne
Conjoint Philippe Marie Visconti

Marie de Savoie (1411-1469)

Marie de Savoie, née en au château de Thonon et morte à Verceil le , est une princesse de la maison de Savoie, fille du duc Amédée VIII. Elle est duchesse de Milan, par son mariage, avec Philippe Marie Visconti, 3e duc de Milan.

BiographieModifier

Marie ou Maria est la fille du comte devenu duc de Savoie, Amédée VIII et de Marie de Bourgogne[1],[2]. Elle naît à Thonon, en [3],[4].

Elle épouse, le , Philippe Marie Visconti (13921447), duc de Milan[2],[4],[5],[6].

Son époux meurt en 1447. Ils n'ont pas eu d'enfants[4],[6]. En 1458, elle entre au couvent des Clarisses de Turin[4],[1].

Elle meurt à Verceil [7] ou le . Son corps est inhumé dans l'ancienne église des Franciscains de la ville de Pignerol (Piémont)[8].

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. a et b André Palluel-Guillard, « La Maison de Savoie » (consulté le ), dont André Palluel-Guillard, « Amédée VII » (consulté le ) et André Palluel-Guillard, « Amédée VIII » (consulté le ).
  2. a et b (en) « MARIE de Savoie », sur Medieval Lands database, Foundation for Medieval Genealogy (consulté le ).
  3. Henri de Costa de Beauregard, Souvenirs du règne d'Amédée VIII, premier duc de Savoie : mémoires accompagnés de pièces justificatives et de documents inédits, imprimerie de Puthod fils, , 275 p. (lire en ligne), p. 208.
  4. a b c et d Max Bruchet, Le château de Ripaille, Paris, C. Delagrave, , 648 p., p. 86 lire en ligne sur Gallica.
  5. Agnès Page, Vêtir le Prince: tissus et couleurs à la Cour de Savoie (1427-1447), vol. 8, Université de Lausanne, coll. « Cahiers lausannois d'histoire médiévale », , 228 p., p. 14.
  6. a et b Daniel Chaubet, « Une enquête historique en Savoie au XVe siècle », Journal des savants, nos 1-2,‎ , p. 112, note 45 (lire en ligne).
  7. Bernard Édouard de Mandrot, Charles Samaran, Dépêches des ambassadeurs milanais en France sous Louis XI et François Sforza (1465), vol. 3, Renouard, H. Laurens, successeur, (lire en ligne), p. 198, note de bas de page n°2.
  8. Paolo Cozzo, « Stratégie dynastique chez les Savoie: une ambition royale, XVIe-XVIIIe siècle », dans Juliusz A. Chrościcki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier, Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle : Volume I : Le grand théâtre de la mort, Les Editions de la MSH, , 412 p. (ISBN 978-2-73511-686-7, lire en ligne), p. 228-230 (Carte).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :