Blanche Marie Visconti

Blanche Marie Visconti
Bianca Maria Visconti.jpg
Portrait de Blanche Marie Visconti
par Bonifacio Bembo (Milan, pinacothèque de Brera)
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Conjoint
Enfants
Galéas Marie Sforza
Ascanio Sforza
Elisabetta Maria Sforza (d)
Ludovic Sforza
Ippolita Maria Sforza
Sforza Maria Sforza (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coat of arms of the House of Visconti (1395).svg
Blason

Blanche Marie Visconti (en italien, Bianca Maria Visconti) (Settimo Pavese, Melegnano, 28 octobre 1468) était la fille illégitime de Philippe Marie Visconti, duc de Milan, et d'Agnès du Maine.

BiographieModifier

Blanche Marie Visconti épouse Francesco Sforza en 1441 ; elle est duchesse de Milan de 1450 à sa mort.

Pendant la période de la République ambrosienne elle dirige Crémone qui s'est ralliée à son mari[1].

Duchesse de Milan, elle est populaire auprès de ses sujets. Bonne diplomate, elle forme avec son époux le couple princier le plus respecté de l'Italie de l'époque. Princesse pieuse, elle s'investit particulièrement dans la construction des nombreux couvents que son époux a entrepris en y apportant sa légitimité[1].

DescendanceModifier

Avec Francesco Sforza on lui connaît huit enfants :

BibliographieModifier

  • (it) Daniela Pizzigalli, La signora di Milano: Vita e passioni di Bianca Maria Visconti, Rizzoli, 2000.
  • (it) Caterina Santoro, Gli Sforza. La casata nobiliare che resse il Ducato di Milano dal 1450 al 1535, Lampi di Stampa, 1999.
  • (it) Lila Jahn, Bianca Maria duchessa di Milano, Milan, Garzanti, 1941.
  • (it) Winifred Terni de Gregory, Bianca Maria Visconti duchessa di Milano, Bergame, 1940.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Sophie Cassagnes-Brouquet, Bernard Doumerc, Les Condottières, Capitaines, princes et mécènes en Italie, XIIIe-XVIe siècle, Paris, Ellipses, , 551 p. (ISBN 978-2-7298-6345-6)

Liens externesModifier