Ouvrir le menu principal

Mareil-sur-Loir

commune française du département de la Sarthe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mareil.

Mareil-sur-Loir
Mareil-sur-Loir
Vue de Mareil.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton La Flèche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Fléchois
Maire
Mandat
Pierre Houdayer
2014-2020
Code postal 72200
Code commune 72185
Démographie
Gentilé Mareillais
Population
municipale
662 hab. (2016 en augmentation de 4,91 % par rapport à 2011)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 53″ nord, 0° 00′ 39″ est
Altitude Min. 27 m
Max. 103 m
Superficie 11,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Mareil-sur-Loir

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Mareil-sur-Loir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mareil-sur-Loir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mareil-sur-Loir

Mareil-sur-Loir est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 662 habitants[Note 1].

Commune rurale, le village est établi à la confluence du Loir et de ses affluents les ruisseaux de Boulay et de Carpentras. Alors que la commune a subi un fort exode rural à partir du milieu du XIXe siècle, la population a cessé de décroître dans le dernier quart du XXe siècle, avant de connaître une légère augmentation ces dernières années.

La commune bénéficie du label « village fleuri » avec deux fleurs attribuées par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[1].

GéographieModifier

LocalisationModifier

Mareil-sur-Loir, commune du sud du département de la Sarthe, est située dans la vallée du Loir. Elle se trouve, en distances orthodromiques, à 6,5 km de La Flèche, 34,3 km du Mans, 50,5 km d'Angers, 61,8 km de Tours et 214,4 km de Paris[2]. Le méridien de Greenwich traverse la commune.

Géologie et reliefModifier

L'altitude de la commune est comprise entre 27 mètres et 103 mètres. Le point le plus bas de la commune est situé sur le Loir, à la limite communale avec Clermont-Créans, tandis que le point culminant est situé au nord, à proximité du lieu-dit la Tredoutière [3].

Le bourg de Mareil-sur-Loir est implanté sur la limite nord de la plaine alluviale du Loir, sur un coteau recouvert de marnes et sables du Cénomanien supérieur. Au nord de la commune, le plateau est recouvert de formations argilo-sableuses datant de l'Éocène inférieur ou moyen, ainsi que d'argile, grès, sable et silex du Turonien et du Sénonien[4],[5],[6].

HydrographieModifier

Article détaillé : Loir (rivière).

Mareil-sur-Loir est bordée au sud par le Loir, long de 317 km et affluent de la Sarthe qu'il rejoint à Angers[7]. Deux affluents du Loir s'écoulent également sur le territoire de la commune. Le ruisseau du Boulay, long de 5,4 km, forme la frontière communale avec Clermont-Créans, à l'ouest[8]. À l'est, le ruisseau de Carpentras, long de 12,5 km et qui rejoint le Loir à hauteur du Moulin des Îles, forme la frontière avec Luché-Pringé[9].

ClimatModifier

Le climat y est de type océanique dégradé. Les données climatiques sont comparables à celles de la station Le Mans-Arnage, située à environ 30 km à « vol d'oiseau » de Mareil-sur-Loir.

Voies de communication et transportsModifier

La route départementale D 13 traverse Mareil-sur-Loir. Elle pénètre sur le territoire de la commune à l'est, en provenance de Luché-Pringé, et repart à l'ouest en direction de Clermont-Créans, où elle rejoint la D 323 (ancienne RN 23) qui relie Paris à Nantes via Le Mans et Angers. À l'est de la commune, la départementale D 157 part en direction de Saint-Jean-de-la-Motte[3].

ToponymieModifier

Le nom « Mareil » viendrait du gaulois maro, « grand», et ialo, « clairière ». Le nom serait donc issu de l'installation de la localité dans un espace défriché d'une forêt[10].

L'endroit est cité par Grégoire de Tours au VIe siècle sous l'appellation Villam maroialensi[10].

Le gentilé est Mareillais.

HistoireModifier

Les périodes importantes du développement du village sont notamment les XIIe, XVe, XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles[11].

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

 
La mairie de la commune.

Mareil-sur-Loir est située dans le canton et l'arrondissement de La Flèche, dans le département de la Sarthe. La commune comptant moins de 1 500 habitants, son conseil municipal est constitué de 15 élus.

Liste des mairesModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983[12] En cours Pierre Houdayer[13] SE Artisan couvreur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[15].

En 2016, la commune comptait 662 habitants[Note 2], en augmentation de 4,91 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9059088949481 022998971975954
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
924885864947848809787718661
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
639610586503538528541497525
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
530526449470500504554631662
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

La commune est située dans l'académie de Nantes. Mareil-sur-Loir dispose d'une école primaire publique[18]. Le collège le plus proche, ainsi que le lycée, se situent à La Flèche. Des arrêts de bus scolaires sont mis en place à Mareil-sur-Loir pour se rendre dans ces établissements.

SantéModifier

Aucun médecin ni infirmier n'est installé à Mareil-sur-Loir. Les plus proches sont à la maison médicale de Luché-Pringé. L'hôpital le plus proche, le Pôle Santé Sarthe et Loir, est situé sur la commune du Bailleul, à 22 km de Mareil-sur-Loir[Note 3].

CultesModifier

 
L'église Saint-Christophe.

La commune fait partie de la paroisse de Luché-Pringé, qui regroupe également les communes de Thorée-les-Pins et Saint-Jean-de-la-Motte, au sein du diocèse du Mans[19]. Le culte catholique est assuré à Mareil à l'église Saint-Christophe.

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 28 539 €, ce qui plaçait Mareil-sur-Loir au 16 673e rang parmi les 31 347 communes de plus de 50 ménages en métropole[20]. Selon l'enquête de l'Insee[21], 52,4 % des foyers fiscaux de la commune étaient imposables en 2009.

EmploiModifier

La population mareillaise âgée de 15 à 64 ans s'élevait en 2009 à 396 individus, contre 310 en 1999, parmi lesquels on comptait 74,9 % d'actifs, dont 67,3 % ayant un emploi[21]. Également, en 2009, seulement 15,9 % des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident à Mareil-sur-Loir, travaillent dans la commune ; 78 % travaillent dans la Sarthe et 5,8 % travaillent dans un autre département[21].

En 2009, le taux de chômage était de 10,2 %, contre 12,0 % en 1999, dont près des deux-tiers étaient des femmes. L'agence Pôle emploi pour la recherche d'emploi la plus proche est localisée à La Flèche[21].

En 2009 on comptait 66 emplois dans la commune, contre 55 en 1999. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la commune étant de 270, l'indicateur de concentration d'emploi[Note 4] n'est que de 24,4 %, ce qui signifie que la commune offre approximativement un peu plus d'un emploi pour quatre Mareillais actifs. Cet indicateur était de 27,8 % en 1999[21].

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Christophe, des XIIe, XVIIe et XIXe siècles[22].
  • Lavoir et fontaine.
  • Chapelle Notre-Dame, des XVIIe ou XVIIIe siècles[23].
  • Château de la Pilletière.
  • Manoir de Semur.
  • Manoir de l'église, du XIVe siècle.
  • Maison de la Chapellerie[24].


ManifestationsModifier

Bal costumé (en février), fleurissement, fête patronale en juillet (feu d'artifice, cochon grillé), vide-greniers (en septembre), loto (en décembre), marché de Noël et illuminations, le tout organisé par le comité des fêtes mareillais, et le comice agricole.

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Mareil-sur-Loir se blasonnent ainsi :
D'azur à la fasce ondée d'argent, accompagnée de trois feuilles de vigne, deux en chef au centre et à senestre, une en pointe à dextre, au bâton de saint Christophe, posé en bande à dextre,entre les feuilles du chef et celle de la pointe et brochant sur la rivière, le tout du même; au chef d'or chargé de quatre fleurs à cinq pétales de gueules, la tige à dextre.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Collectif, Le patrimoine des communes de la Sarthe, t. 1, Paris, Flohic Éditions, , 800 p. (ISBN 2-84234-106-6), p. 568-571
  • Gilles Kervella, Le Loir et ses terroirs : Le Pays fléchois, Le Mans, La Reinette, , 144 p. (ISBN 978-2-913566-72-9), p. 131-134

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  3. Distances calculées sur maps.google.fr.
  4. L'indicateur de concentration d'emploi est égal au nombre d'emplois dans la zone pour 100 actifs ayant un emploi résidant dans la zone, selon la définition de l'INSEE

RéférencesModifier

  1. « Palmarès des villes et villages fleuris », sur cnvvf.fr (consulté le 31 mars 2013).
  2. « Recherche d'orthodromie depuis Mareil-sur-Loir », sur Lion1906 (consulté le 23 décembre 2012)
  3. a et b « Mareil-sur-Loir » sur Géoportail..
  4. Cartes géologiques de la France au 1/50 000e consultées sur InfoTerre (feuilles de La Flèche et Ecommoy).
  5. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille de La Flèche », sur Infoterre, (consulté le 23 décembre 2012)
  6. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille d'Ecommoy », sur Infoterre, (consulté le 23 décembre 2012)
  7. « Fiche de la rivière le Loir (M1--0160) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 23 décembre 2012).
  8. « Fiche du ruisseau du Boulay (M1504200) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 23 décembre 2012).
  9. « Fiche du Casseau (M1477000) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 23 décembre 2012).
  10. a et b Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak, Origine des noms de villes et villages de la Sarthe, Saint-Jean-d'Angély, Editions Jean-Michel Bordessoules, , 224 p. (ISBN 2-913471-42-0), p. 121
  11. « Mareil-sur-Loir », notice no IA72000249, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Michèle Bodet et Pierre Houdayer candidats », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 juillet 2016)
  13. Réélection 2014 : « Les nouveaux maires et adjoints élus ce week-end », Le Maine libre, (consulté le 6 avril 2014).
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  18. « Sarthe (72) > Mareil-sur-Loir > École », sur l'annuaire des établissements scolaires sur le site du ministère de l'éducation nationale (consulté le 31 mars 2013).
  19. « La paroisse de Luché-Pringé », sur le site du diocèse du Mans (consulté le 31 mars 2013).
  20. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 janvier 2013)
  21. a b c d et e [PDF] « Statistique Insee de Mareil-sur-Loir », sur le site de l'Insee, (consulté le 11 janvier 2013).
  22. « Église Saint-Christophe », notice no IA72000246, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Chapelle Notre-Dame », notice no IA72000247, base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Maison de la Chapellerie », notice no IA72000248, base Mérimée, ministère français de la Culture