Manhattan (cocktail)

cocktail alcolisé

Manhattan
Image illustrative de l’article Manhattan (cocktail)

Région d'origine Manhattan de New York
(Drapeau des États-Unis États-Unis)
Alcool principal en volume Whisky
Servi Filtré dans un verre glacé
Décoration / garniture Cerise au marasquin
Type de verre Verre à cocktail
Ingrédients communs Rye whisky, vermouth rouge, amer
Préparation Au verre à mélange

Un Manhattan ou cocktail Manhattan est un cocktail officiel de l'IBA[1] de type short drink qui peut se servir en apéritif, à base de whiskey, vermouth rouge, et d'amer. Il est baptisé du nom de Manhattan, un des 5 arrondissements de New York aux États-Unis.

HistoireModifier

 
Un Manhattan et ses ingrédients : whisky, vermouth, amer, et cerise.

La légende new-yorkaise prétend que cette boisson a été créée au Manhattan Club (social club) (en) de New York, lors d'un banquet donné par Lady Randolph Churchill (mère du Premier ministre britannique sir Winston Churchill) en l'honneur du candidat à l'élection présidentielle américaine de 1876 Samuel Jones Tilden. Ce cocktail devint à la mode à la suite du succès de ce banquet, et fut baptisé du nom du club d'où il provenait (le « cocktail du Manhattan »)[2]. Cependant, des références plus anciennes de cocktail Manhattan servi dans l'île de Manhattan ont été trouvées depuis par des spécialistes en histoire des cocktails[3].

Ce cocktail est classé N°2 de la liste « The World's 10 Most Famous Cocktails in 1934 » (Les 10 cocktails les plus célèbres du monde en 1934) derrière le Martini (cocktail) (N°1), du guide de cocktail de référence Burke's complete cocktail & drinking recipes : With recipes for food bits for the cocktail hour, du barman Harman Burney Burke, de 1941.

Le Manhattan est l'une des cinq variantes de cocktails nommés du nom des cinq arrondissements de New York[4] (Manhattan, Brooklyn, Queens, Bronx, et Staten Island, liste des cocktails nommés d'après les arrondissements de New York) avec :

Les New York Sour ou Long Island Iced Tea sont entre autres également baptisés du nom de la ville de New York[5].

Ingrédients IBAModifier

RecetteModifier

La recette la plus répandue se compose d'un mélange à la cuillère, avec des glaçons, de 5 cl de whisky (traditionnellement du rye whisky à base de seigle, ou de bourbon), puis de 2 cl de vermouth rouge, et d'un trait d'amer. Verser en filtrant le mélange dans un verre à cocktail glacé, servi avec une cerise au marasquin pour la décoration[6].

VariantesModifier

Il existe de nombreuses variantes de ce cocktail, avec parmi les plus connues :

  • le Rob Roy avec du whisky écossais ;
  • le dry Manhattan où le vermouth rouge est remplacé par du vermouth dry ;
  • le perfect Manhattan à parts égales de vermouth rouge et dry ;
  • le Cuban Manhattan, un perfect Manhattan avec du rhum noir comme principal composant ;
  • le Florida Manhattan où la cerise est remplacée par une tranche de citron ;
  • le latin Manhattan qui est composé de parts égales de rhum blanc, de vermouth rouge et dry est d'une giclée de marasquin ;
  • le sake Manhattan composé d'une part de saké pour deux part de rye whisky, accompagné d'une cerise.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Manhattan », sur www.iba-world.com (consulté en ).
  2. « Holiday Manhattan », sur Cocktail Times.com.
  3. « http://listserv.linguistlist.org/cgi-bin/wa?A2=ind0010d&L=ads-l&D=1&P=15743 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  4. « Brooklyn », sur www.theladyfromcanton.wordpress.com (consulté en ).
  5. « Drinks Named for New York », sur www.nbcnewyork.com (consulté en ).
  6. « Manhattan », sur 1001Cocjtail.com (consulté le )
  7. « 1930 The Savoy Cocktail Book », sur euvs-vintage-cocktail-books (consulté en ).
  8. « Burke's complete cocktail & drinking recipes », sur www.baumanrarebooks.com (consulté en ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier