Marasquin

Liqueur de cerises

Marasquin
Image illustrative de l’article Marasquin
Bouteille de Maraschino Luxardo.

Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie

Le marasquin[1], ou maraschino, marrasquino, maraskino, est une liqueur incolore dont l'aromatisation est obtenue principalement par l'emploi du distillat de marasques ou du produit de la macération de cerises dans de l'alcool éthylique d'origine agricole.

Cette liqueur est produite historiquement dans les zones de Zadar en Dalmatie (Croatie), de Torreglia près de Padoue et dans le Frioul (Italie). Traditionnellement, la bouteille se présente enveloppée d'un étui de paille et titre au minimum 24° d’alcool.

HistoireModifier

 
Étiquette de marasquin du milieu du XIXe siècle.

La recette originale de cette liqueur fut créée par les apothicaires dominicains du monastère de Zara en actuelle Croatie (anciennement région Italienne de la Dalmatie) au début du XVIe siècle. Elle portait alors le nom de « Rosolj », ce que l'on peut traduire par « rosée du soleil ». Elle prit plus tard le nom de « Maraschino » du fait de sa fabrication à partir de la marasque, cerise dalmate, variété de griotte acide, ainsi que des feuilles de ses jeunes branches.

La première distillerie industrielle fut créée en 1759 par Francesco Drioli à Zara (l'actuelle Zadar) dans cette ville située au nord de la Dalmatie, dans la république de Croatie[2].

En 1821, Girolamo Luxardo, consul du Royaume de Sardaigne dans cette ville située au nord de la Dalmatie, dans la république de Croatie, ouvrit une distillerie[3]. La distillerie Luxardo devint rapidement la plus grande et la plus célèbre de la région. Lors des bombardements anglo-américains de 1943 et 1944, la distillerie fut presque complètement détruite. La société Luxardo fut alors transférée, par Giorgio Luxardo, unique survivant de la famille, à Torreglia, commune italienne de la province de Padoue, dans la région de Vénétie. Dans cette région, la société Luxardo possède des pépinières industrielles où sont cultivées plus de 22 000 cerisiers de la variété Marasca Luxardo.

Le marasquin fut apprécié par l'empereur Napoléon qui le consommait essentiellement après son dîner. D'autres souverains, tels que les rois de France Louis XVIII et Charles X, Louis-Philippe, ainsi que Nicolas Ier, empereur de Russie aimaient le consommer. Le roi d'Angleterre Georges IV envoya la flotte à Zadar pour s'approvisionner en marasquin destiné à la Cour royale et aux gouverneurs de Malte et de Corfou. En 1871, à la demande de la reine Victoria, une cargaison de marasquin fut embarquée à bord de vaisseaux de la flotte britannique dans le port de Zadar. En 1887, le prince de Galles, futur roi sous le nom de Georges V, visita la distillerie Luxardo de Zadar et commanda, à cette occasion, une grande quantité de marasquin.

CocktailsModifier

Le marasquin est utilisé dans la fabrication de nombreux cocktails. Les célèbres cocktails « Hemingway Special », appelé aussi « Papa Doble », et « Daïquiri Floridita » en contiennent.

Notes et référencesModifier

  1. La loi européenne du concernant la définition, la désignation, la présentation, l'étiquetage et la protection des indications géographiques des boissons spiritueuses ne reconnaît pas l'appellation marasquin : voir chapitre 39.
  2. (it) A Venetian distillers' guild. On this point see: Fausto Sartori, L'arte dell'Acqua di Vita, nascita e fine di una corporazione di mestiere veneziana (1618–1806), Venezia 1996, Fondazione Scientifica Querini Stampalia
  3. (it) « La nostra storia » (consulté le )

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :