Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Manassès Ier de Guînes.

Manassès Ier de Chalon ou Mainier (v.875 - 910/918) dit l’Ancien, comte de Chalon, de Beaune, de Dijon et d'Auxois (887-918), seigneur de Vergy (893-918) et de Langres (894-918).

Sommaire

BiographieModifier

Né vers 875, Manassès serait le fils de Manassès, comte de Dijon[1], ou de Théodoric (Thierry), seigneur de Vergy, lui-même supposé fils de Warin Ier d'Auvergne[2].

Il est au côté du duc Richard le Justicier et combat les Vikings qui ravagent la Bourgogne. Il participe aux batailles de Saint-Florentin et d’Argenteuil contre les Normands en 898.

Sur la fin de sa vie il fonde le monastère Saint-Vivant de Vergy à Curtil-Vergy sur les conseils de son fils Hervé, dit aussi "Hervé de Chalon", évêque d'Autun de 920 à 929[2]. En ce lieu il permet l'installation des moines de Biarne qui fuyaient les Normands d'Astings (ou Austin ou encore Hasting) qui, vers 886, après le siège de Paris, s'avançaient vers la Bourgogne.

Il disparaît vers 910/918 et son épouse Ermengarde (v 873-921) fille de Boson, roi en Provence, le fera inhumer dans son monastère[2]. Il laisse cinq enfants[3],[4]:

Notes et référencesModifier

  1. « Manassès Ier de Chalon († v. 925) », dans « Burgundy duchy - Dijon », ch. 1 : « Comtes de Dijon », section A : « Comtes de Dijon », sur MedLands (consulté le 15 décembre 2017).
  2. a b et c André Duchesne, Histoire généalogique de la maison de Vergy justifiée par chartes, tiʆtres, arrests, & aultres bonnes & certaines preuves, Paris, Sébastien Cramoisy, (lire en ligne), p. 23-33
  3. Anthony Marinus Hendrik Johan Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les états du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman. Éditions Brill Leyde 1889, réédition 1966, volume II part 1, chapitre II, tableau généalogique no 49 p. 156
  4. [1]

Voir aussiModifier

Liens externesModifier