Liste des comtes d'Auxerre

page de liste de Wikipédia

Voici la liste des différents comtes et vicomtes qui se succédèrent à la tête de la ville d'Auxerre.

Les premiers comtesModifier

??? - 561 : Péone, comte d'Auxerre sous le roi Clotaire Ier.

561 - 570 : Mummol, fils de Péone, comte d'Auxerre sous le roi Gontran.

771-??? : Hermenold, compagnon de Charlemagne, 1er comte d'Auxerre.

...

859-864 : Conrad II de Bourgogne († 876) welf, fils de Conrad Ier et d'Adélaïde d'Alsace, neveu de Judith femme de Louis le Débonnaire. Destitué en 864.

865-866 : Robert le Fort, marquis de Neustrie et comte d'Auxerre († 866), proche parent du précédent.

866-870 : Hugues l'Abbé, successeur de Robert le Fort et frère de Conrad II.

870-888 : Girbold, comte délégué

Bosonides et RobertiensModifier

888-921 : Richard le Justicier († 921), premier duc de Bourgogne

marié à Adélaïde, comtesse d'Auxerre
    • Rainard de Vergy, vicomte nommé par Richard le Justicier[1].

921-936 : Raoul de Bourgogne, fils du précédent et roi de France de 923 à 936.

A la suite de Raoul, les ducs de Bourgogne qui lui succèdent sont aussi comtes d'Auxerre:

- Hugues le Noir (936-952)
- Gislebert (952-956)
- Otton (956-965)
- Henri Ier "le Grand" (965-1002)

A la mort d'Henri Ier, le duché de Bourgogne est disputé entre Otte-Guillaume, comte de Mâcon et le roi Robert II le Pieux qui fait valoir son droit de suzerain, le duché étant un fief royal.

La réconciliation entre les deux compétiteurs en 1005 aboutit au partage de la Bourgogne entre un duché revenant dans le domaine royal et un comté atttibué à Otte-Guillaume qui devient ainsi le premier titulaire du comté de Bourgogne, appelé plus tard Franche-Comté.

Le comté d'Auxerre fait partie du duché et, malgré quelques vicissitudes, les comtes sont désormais nommés par le roi qui en est le suzerain.

Le premier comte d'Auxerre ainsi nommé est Landri, déjà comte de Nevers, qui épouse Advise, fille du roi Robert II.

Après la mort de Robert II en 1031, son fils Henri Ier attribue en 1032/1033 le duché de Bourgogne à son frère cadet Robert à titre d'apanage royal, devant revenir dans le domaine royal à défaut d'heritier mâle. Les comtes d'Auxerre relèvent alors du duc de Bourgogne sous suzeraineté royale.

Maison de NeversModifier

1005-1028 : Landri de Nevers, comte de Nevers et comte d'Auxerre

1028-1040 : Renaud Ier (~1000-~1040), comte d'Auxerre et de Nevers (1028-1040)

marié avec Advise de France, comtesse d'Auxerre

1040-1083 : Guillaume Ier (1029-1097 ou 1098), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils du précédent

marié avec Ermengarde de Tonnerre

1097-1147 : Guillaume II (~1083-1147), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils du précédent et d'Agnès de Beaugency

marié avec Adélaïde

1147-1161 : Guillaume III (~1110-1161), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils du précédent

marié avec Ide de Sponheim

1161-1168 : Guillaume IV (1130-1168), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils du précédent

marié avec Eléonore de Vermandois

1168-1176 : Guy (~1149-1168), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, frère du précédent

marié avec Mathilde de Bourgogne (1150-1192)

1176-1181 : Guillaume V (1168-1181), comte d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils du précédent

1181-1193 : Agnès Ire (1170-1193), comtesse d'Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, sœur du précédent

mariée à Pierre II de Courtenay (~1165-1219)

Maison de CourtenayModifier

1193-1257 : Mathilde de Courtenay (1188-1257), dite la "Comtesse Mathilde", comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, fille des précédents

mariée en premières noces en 1199 à Hervé de Donzy († 1222)
mariée en secondes noces en 1226 à Guigues (~1299-1241, plus connu sous le nom de Guy), comte de Forez

Maison de BourbonModifier

1257-1262 : Mathilde II de Bourbon (v. 1234-1262), dame de Bourbon (Mathilde II), comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, fille des précédents

mariée avec Eudes de Bourgogne (1230-1269)

Maison de BourgogneModifier

1262-1290 : Alix de Bourgogne (1254 † 1290), comtesse d'Auxerre, fille de la précédente

mariée en 1268 avec Jean Ier de Chalon (1243 † 1309)

Maison de ChalonModifier

1268-1290 : Jean Ier de Chalon (1243 † 1309), fils de Jean Ier le Sage ou l'Antique, comte titulaire de Bourgogne et comte de Chalon

mariée en 1268 avec Alix de Bourgogne (1251-1290), comtesse d'Auxerre

1290-1304 : Guillaume VI de Chalon († 1304), fils des précédents.

marié à Eléonore († 1324), fille d'Amédée V de Savoie

1304-1362 : Jean II de Chalon (1292 † 1362), fils du précédent.

marié à Alix de Bourgogne, dame de Montfleur

1362-1366 : Jean III de Chalon dit le Chevalier Blanc († 1366), fils du précédent.

marié à Marie Crespin du Bec[2].

1366-1370 : Jean IV de Chalon, fils du précédent ; rangé sous la bannière du roi Charles V, il fait campagne contre le duc de Bourgogne Philippe le Hardi puis, en 1370, il vend le comté d'Auxerre au roi de France pour la somme de 31 000 livres.

Domaine royalModifier

En 1370, le roi de France place le comté d'Auxerre sous sa protection, reconnait à la ville le statut de « cité notable » et lui accorde un droit spécial.

Maison de BourgogneModifier

1435-1467 : Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

1467-1477 : Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, fils du précédent.


Famille de ClèvesModifier

1543-1545 : Louis de Clèves (1494-1545) comte d'Auxerre, fils d'Engilbert, comte de Nevers, et de Charlotte de Bourbon-vendôme ; marié en 1542 à Catherine d'Amboise 1481-1550, femme de lettres, héroïne de Mme de Lafayette, dame de Chaumont-sur-Loire, fille de Charles, comte de Brienne et de Catherine de Chauvigny. Elle avait été mariée en 1re noce à Christophe de Tournon et en 2e à Philibert de Beaujeu, dont aucun enfant.

1545-1561 : François Ier de Clèves (1516-1561), duc de Clèves, comte de Nevers (1538), comte d'Auxerre, d'Eu, de Rethel, de Beaufort, marquis de l'Isle, baron de Rosay. fils de Charles et de Marie d'Albret.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • [Lebeuf 1743 (1)] Jean Lebeuf (abbé), Mémoires concernant l’histoire ecclésiastique et civile d’Auxerre..., vol. 1, Auxerre, Perriquet, , 886 p. (lire en ligne).  
  • [Lebeuf 1743 (2)] Jean Lebeuf (abbé), Mémoires concernant l’histoire ecclésiastique et civile d’Auxerre..., vol. 2, Auxerre, Perriquet, , 923 p. (lire en ligne).  

Notes et référencesModifier