Madman Entertainment

Madman Entertainment Pty. Ltd.
logo de Madman Entertainment
Logo de la société.

Création
Fondateurs Tim Anderson,
Paul Wiegard
Forme juridique Société à capitaux privés
Siège social East Melbourne
Drapeau d'Australie Australie
Direction Tim Anderson (PDG)
Actionnaires Five V Capital
Activité Médias et divertissement
Produits DVD, Blu-ray, mangas, VoD
Société mère Madman Media Group Ltd.
Filiales Garage Entertainment,
Madman Interactive,
Madman Printing
Site web www.madman.com.au

Madman Entertainment Pty. Ltd. est une entreprise australienne qui distribue des anime et mangas japonais en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi que des longs-métrages étranger. Elle est localisée à East Melbourne dans l'état de Victoria en Australie.

Fondée en par Tim Anderson et Paul Wiegard, elle détient les droits locaux de One Piece, Dragon Ball Z, Neon Genesis Evangelion ou encore Akira. Elle possède également des droits sur les ventes de DVD et de films. D'après les marchés, Madman possède 97 % du marché total des DVD d'anime en Australie.

HistoireModifier

Les débuts de la sociétéModifier

Madman Entertainment est fondé en dans le but de commercialiser des anime en Australie depuis Manga Entertainment au Royaume-Uni. Plus tard en 1997, Madman distribue des anime par ADV Films en accord avec Siren Entertainment. En 2001, Madman Entertainment obtient les droits de distribution de Siren et The AV Channel, lui permettant ainsi de distribuer ses propres titres. Madman se lance en à la base sous le rôle d'une société de distribution dans les anime. La société s'occupe de la distribution de films live-action depuis ses labels Madman Films, Directors Suite, Madman Sports, Madman Laughs, Madman Television, Bollywood Masala et Eastern Eye, et de séries pour enfants depuis leurs labels Planet Mad et Mad4Kids. Madman s'occupe également de la distribution de films de cinéma depuis son label Madman Cinema. La société s'occupe de la distribution de séries originales produites par le Special Broadcasting Service d'Australie (et récemment, des titres de la WWE en Australasie, remplaçant ainsi Shock Entertainment[1]) en DVD et Blu-ray[2].

Jusqu'en , Madman était le distributeur d'Umbrella Entertainment[3]. Umbrella a été créé en et était situé à Kew dans l'état de Victoria[4],[5]. Il est centré sur les films de genres d'horreur, de culte, d'auteur, de classiques et d'Ozploitation (en), ainsi que sur la restauration et la remastérisation de vieux films australiens[6],[7].

Acquisition par Funtastic LimitedModifier

Le , Madman Group a été acheté par Funtastic Limited pour 34,5 millions de dollars australiens, afin d'acquérir les droits médias sur les titres pour lesquels Funtastic détenait les droits de jouets. Les fondateurs de Madman, Tim Anderson et Paul Wiegard, ont également signé un contrat de travail lors de l'acquisition, restant au conseil d'administration de Madman[8].

Une sélection croissante de mangas traduits par TOKYOPOP aux États-Unis et Chuang Yi de Singapour est importée et distribuée par Madman Entertainment. En , Madman annonce la distribution de mangas en Australie et en Nouvelle-Zélande depuis VIZ Media[9]. Depuis, Madman distribue ses mangas depuis VIZ Media, Dark Horse Comics, TOKYOPOP, et Yen Press avec La Mélancolie de Haruhi Suzumiya en . L'accord de distribution avec VIZ Media a pris fin en , Simon & Schuster a repris la distribution du catalogue de VIZ et Madman Entertainment a cessé la distribution de tous les titres de mangas[10].

En , Madman passe un accord avec Cartoon Network et Adult Swim pour commercialiser leurs séries en DVD en Australie et en Nouvelle-Zélande[11]. Madman a également programmé le programme d'anime d'Adult Swim dans les deux pays[12] jusqu'à ce que Cartoon Network Australie & Nouvelle-Zélande annule la diffusion du programme Adult Swim le [13]. Madman Entertainment commercialise la série complète de M.A.S.K. en deux coffrets DVD pour la première fois en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le premier coffret est commercialisé en contenant les 38 premiers épisodes, et le deuxième coffret est commercialisé en contenant les épisodes 39 à 65[14].

Durant l'édition de la Supanova Pop Culture Expo (en), Madman annonce qu'elle tente d'explorer de nouvelles méthodes de distribution. La société a lancé le Madman Screening Room, un service de streaming de vidéo à la demande d'anime, en commençant par le premier épisode de School Rumble[15] ; celui-ci est remplacé par AnimeLab à partir de [16]. Madman a également commencé à sortir des titres de disques Blu-ray, en commençant par The Transformers: The Movie en [17].

En , la société a annoncé une collaboration avec la société britannique Warp Films (en). Warp et Madman prévoient de réaliser « au moins deux films ensemble au cours des trois prochaines années, à commencer par Tyrannosaur »[18].

En tant qu'entreprise indépendanteModifier

Le , Funtastic Limited a annoncé son intention de vendre Madman Entertainment en raison de la valeur de marché de Madman étant la moitié de sa valeur comptable[19]. Le , les fondateurs d'origine Tim Anderson et Paul Wiegard, ainsi qu'un petit groupe d'investisseurs, ont racheté Madman Entertainment pour 21 millions de dollars australiens[20],[21].

Début , Madman a annoncé le Madman Anime Festival (en), une convention annuelle d'anime pour célébrer son 20e anniversaire. La convention s'est tenue à Melbourne les et de la même année[22]. Après la convention inaugurale, Madman a annoncé son expansion à Perth et Brisbane en . Depuis, la convention accueille également les tours préliminaires du Madman National Cosplay Championship à Perth et Brisbane.

En , Madman Media Group a annoncé qu'il avait acheté Garage Entertainment à SurfStitch Group pour « une contrepartie en espèces », acquérant Garage Entertainment Pty. Ltd. et TMG Media Pty. Ltd. ; Madman et SurfStitch acceptant de négocier un partenariat stratégique pour des services de développement de contenu et de publicité[23].

Changement de propriétaire de Madman Anime GroupModifier

Le , le cofondateur et PDG de Madman, Tim Anderson, a confirmé que le , Aniplex, filiale de Sony Music Entertainment Japan, était devenue un actionnaire minoritaire de Madman Anime Group, les activités liées aux 'anime de Madman, et avait reçu un nombre d'actions non divulgué[24].

Le , il a été révélé que les investisseurs Adrian MacKenzie, Brett Chenoweth et Charbel Nader examinaient des options pour vendre l'entreprise Madman Media ou faire appel à un autre investisseur, après que PwC Australia ait effectué un examen stratégique, Madman étant évalué à près de 50 millions dollars australiens[25].

Le , Madman Entertainment a vendu Madman Anime Group à Aniplex pour 35 millions de dollars australiens[21],[26].

Le , il a été annoncé que Madman Entertainment, le britannique Curzon Cinemas et le bénéluxois Cinéart se sont associés afin de lancer pour trois ans un fonds de développement de films à hauteur de 1,6 million de dollars américains. Le partenariat offre aux entreprises en premier des options de distribution et devrait soutenir 16 projets[27].

Madman Anime GroupModifier

Madman Anime Group Pty. Ltd.
Création (faisant partie de Madman Entertainment) ;
(4 ans) (constituée en société distincte)
Fondateurs Tim Anderson,
Paul Wiegard
Forme juridique Filiale
Siège social East Melbourne
  Australie
Direction Tim Anderson (directeur général)
Actionnaires Sony (en tant que copropriété d'Aniplex et de Sony Pictures Television)
Activité Médias et divertissement
Produits DVD, Blu-ray, mangas, VoD
Société mère Funimation
Sociétés sœurs Wakanim
Filiales Garage Entertainment,
Madman Interactive,
Madman Printing
Site web www.madman.com.au

Madman Anime Group Pty. Ltd. est une société de distribution australienne spécialisée dans les anime et médias japonais. Fondée à l'origine en en tant que filiale à part entière de Madman Entertainment, elle a été vendue à Aniplex, filiale de Sony Music Entertainment Japan en après un investissement en [24],[26]. La société a été consolidée en sous la bannière de l'américain Funimation, appartenant à Sony Pictures Television, au côté du français Wakanim, qui appartient à Aniplex. La société gère les licences et la distribution d,anime, ainsi que la vidéo à la demande via son service AnimeLab, et héberge les conventions du Madman Anime Festival (en).

À la fin de , Madman a confirmé avoir conclu un accord de distribution avec Funimation, Madman devenant les distributeurs locaux pour certains titres de Funimation en Australie et en Nouvelle-Zélande, et Funimation gérant les licences et l'adaptation locale des titres[28],[29].

Le , Sony Pictures Television et Aniplex ont annoncé la consolidation de leurs activités internationales de diffusion en streaming d'anime sous une nouvelle coentreprise comprenant Funimation, Madman Anime Group et Wakanim ; Funimation acquérant et distribuant des titres pour FunimationNow, Wakanim et Madman Anime[30]. Cette consolidation a également réorganisé AnimeLab en tant que filiale directe de Funimation[31]. Le premier titre de cette fusion, Fate/Grand Order Absolute Demonic Front: Babylonia, bénéficie d'une exclusivité de 30 jours sur FunimationNow, AnimeLab et Wakanim, et accorde à Funimation les droits exclusifs sur le doublage anglais de la série pendant un an[32].

AnimeLabModifier

AnimeLab
 
Logo utilisé depuis 2019.

Adresse animelab.com
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Vidéo à la demande
Langue Anglais
Inscription Gratuite
Nombre d'inscrits 1 millions (en )[33]
Propriétaire Funimation
Lancement (6 ans)
Revenus Par abonnement et frais de publicité
État actuel En activité

AnimeLab est un service de vidéo à la demande spécialisé dans le streaming et le simulcast de séries d'animation japonaises pour les marchés australien et néo-zélandais[16].

AnimeLab a été initialement lancé en version bêta le en tant que skunkworks project (en)[a] de Madman Entertainment avec 50 séries et 700 épisodes, et a remplacé le Madman Screening Room. Pendant sa version bêta, AnimeLab a diffusé ses séries gratuitement sans publicité[16]. Diffusant à l'origine en streaming des titres exclusivement du catalogue de Madman, le distributeur Siren Visual (en) a annoncé qu'il sortirait des titres sur AnimeLab le , à commencer par The Devil Is a Part-Timer![34]. AnimeLab a également diffusé en simulcast Fate/stay night: Unlimited Blade Works, malgré le fait que Hanabee ait acquis la licence de distribution de la série[35].

Le , AnimeLab a annoncé que le site web est sorti de sa version bêta et a introduit un abonnement payant, aux côtés d'un service gratuit avec de la publicité[36].

En , AnimeLab a lancé AnimeLab On-Air, une case horaire d'anime diffusée à l'origine le vendredi soir sur C31 Melbourne (en) et C44 Adelaide (en)[37]. Le bloc est ensuite passé à lundi soir[38].

Le , AnimeLab a annoncé qu'il commencerait à diffuser certains anciens titres d'Adult Swim[39].

Au Madman Anime Festival Melbourne 2018, AnimeLab a annoncé avoir atteint un million d'utilisateurs[33]. AnimeLab a également annoncé une collaboration avec la Croix-Rouge australienne pour promouvoir les dons de sang en Australie avec la diffusion simultanée de Cells at Work![40].

Le , Funimation a annoncé qu'elle arrêterait les services de FunimationNow en Australie et en Nouvelle-Zélande à partir du , en rassemblant tout le catalogue de Funimation pour ces régions sur AnimeLab[31].

DocPlayModifier

DocPlay est un service de streaming de vidéo à la demande dédié aux documentaires. Le service a été lancé par Madman Entertainment le en tant que service sur abonnement uniquement, et comprenait 130 titres documentaires, dont 20 titres australiens[41].

Le , il a été annoncé que Madman Entertainment était le bénéficiaire du programme de financement d'entreprise de Screen Australia, Madman lançant DocPlay pour permettre un modèle de partage des revenus pour les réalisateurs de documentaires sur la plateforme. Le financement a également permis à DocPlay d'acquérir et de diffuser des documentaires australiens sur le service[42].

DocPlay a par la suite conclu un accord de contenu avec ABC Commercial pour étendre le contenu de DocPlay en ajoutant 180 heures de contenu factuel de la bibliothèque d'ABC au service. L'accord comprenait du contenu produit localement, ainsi que du contenu néo-zélandais et britannique[43].

Filmographie sélectiveModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Madman Entertainment » (voir la liste des auteurs).

NotesModifier

  1. Un skunkworks project (en) est le terme désignant un projet secret ou novateur développé par un groupe de personnes relativement petit et peu structuré attaché à la recherche et développement au sein d'une entreprise dans un souci radical d'innovation.

RéférencesModifier

  1. (en) K. Roberts, « Madman Entertainment Becomes the Partner of WWE in Australia and New Zealand », sur capsulecomputers.com, (consulté le 31 mars 2020)
  2. (en) Madman Entertainment, « Madman and SBS launch Partnership » (version du 13 octobre 2006 sur l'Internet Archive), sur madman.com (consulté le 31 mars 2020)
  3. (en) « Change in Distribution for Umbrella Entertainment Titles », sur madman.com, (consulté le 31 mars 2020)
  4. (en) « About Umbrella », sur umbrellaent.com (consulté le 31 mars 2020)
  5. (en) « Opening up the Umbrella », sur umbrellaent.com (consulté le 31 mars 2020)
  6. (en) « South Australian Film Corporation partners with Umbrella Entertainment to re-release South Aussie screen classics », sur filmink.com (consulté le 31 mars 2020)
  7. (en) Don Groves, « Resurrecting Australian classic movies : Two local distributors are investing considerable sums to restore scores of Australian films. », sur umbrellaent.com, (consulté le 31 mars 2020)
  8. (en) Jon Hayward, « Madman Acquired by Funtastic for $34.5 Million AUD : Leading Australian Anime Distributor Purchased by Leading Australian Toy Distributor », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  9. (en) « Viz Media Teams With Madman Entertainment on Manga », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  10. (en) Jon Hayward, « Simon & Schuster Australia Takes Over Distribution of Viz Manga in AU/NZ : Following on from Madman Entertainment's announcement of ceasing to distribute manga, Simon & Schuster Australia will be handling Australian and New Zealand Viz Manga distribution from May 2016; », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  11. (en) Madman Entertainment & Cartoon Network, « WON'T YOU PLEASE WELCOME TO THE MADMAN DVD FAMILY - CARTOON NETWORK AND ADULT SWIM! » (version du 21 février 2008 sur l'Internet Archive), sur madman.com, (consulté le 31 mars 2020)
  12. (en) Madman Entertainment & Cartoon Network, « Madman takes over Adult Swim Anime from TONIGHT! » (version du 26 février 2008 sur l'Internet Archive), sur madman.com (consulté le 31 mars 2020)
  13. (en) Jon Hayward, « Madman Announcements from Wai-Con : Quick news coverage of the Wai-Con Madman Panel including some sad news concerning Cartoon Network and a really large pile of acquisitions. More after the jump; », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  14. (en) Madman Entertainment, « M.A.S.K. » (version du 17 août 2008 sur l'Internet Archive), sur madman.com (consulté le 31 mars 2020)
  15. (en) Jon Hayward, « Madman News from Supanova Expo : Madman Entertainment to stream Anime online, releasing titles in Blu-Ray. More after the cut; », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  16. a b et c (en) Jon Hayward, « Madman Entertainment Launch Anime Streaming Site AnimeLab : Spiritual successor to the Madman Screening Room launches beta today and starts simulcasts of several previously announced titles alongside 52 other series for free. », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  17. (en) « Transformers - The Animated Movie (Blu-Ray) », sur madman.com (consulté le 31 mars 2020)
  18. (en) stylor, « Warp Teams with Madman », sur madman.com, (consulté le 31 mars 2020)
  19. (en) Jon Hayward, « Funtastic Limited to sell Australian Distributor Madman Entertainment : Funtastic Limited has announced it expects significantly lower first half-financial reports and they will be selling Madman Entertainment; », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  20. (en) Jon Hayward, « Madman Entertainment Completes Buy-Back from Funtastic Limited : Madman confirms that it's original founders Tim Anderson and Paul Wiegard now own and run Madman Entertainment "3.0" », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  21. a et b (en) Sarah Thompson et Anthony Macdonald, « Director's cut: MacKenzie's Five V Capital sells Madman anime arm to Sony », sur The Australian Financial Review, (consulté le 31 mars 2020)
  22. (en) Jon Hayward, « Madman Entertainment Announces Madman Anime Festival 2016 : Madman and AnimeLab to hold a new two day festival on the 3rd and 4th of September 2016 at the Melbourne Convention and Exhibition Centre including special guests Yuko Miyamura, Tiffany Grant, Matt Greenfield and Shingo Natsume. », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  23. (en) Chris PASH, « SurfStitch has sold Garage Entertainment for a loss », sur Business Insider, (consulté le 31 mars 2020)
  24. a et b (en) Crystalyn Hodgkins, « Aniplex Invests in Australia's Madman Anime Distribution Company : CEO Tim Anderson: "We don't expect any changes to Madman's broad strategy, direction" », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  25. (en) Sarah Thompson, Anthony Macdonald et Julie-Anne Sprague, « Power trio seek buyer for Madman Entertainment », sur The Australian Financial Review, (consulté le 31 mars 2020)
  26. a et b (en) Rafael Antonio Pineda, « Aniplex Acquires Australian Distributor Madman Media's Anime Division : Madman sold anime division for AU$35 million », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  27. (en) Tom Grater, « UK’s Curzon, Australia’s Madman, Benelux’s Cineart Partner To Launch $1.6M Film Development Fund », sur Deadline.com, (consulté le 31 mars 2020)
  28. (en) Slykura | Madman Staff, « Some insights | Madboards », sur madman.com, (consulté le 31 mars 2020)
  29. (en) Slykura | Madman Staff, « n short, we have a new distribution agreement with Funimation which means that we are their local distributors NOT licensee, but distributor for their products. | Madboards », sur madman.com, (consulté le 31 mars 2020)
  30. (en) Egan Loo, « Sony Pictures TV, Aniplex Consolidate Funimation, France's Wakanim, Australia's Madman Anime Into Joint Venture : 1st project is Fate/Grand Order Absolute Demonic Front: Babylonia, including dub », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  31. a et b (en) Jennifer Sherman, « FunimationNow Streaming Content Moves to AnimeLab in Australia, New Zealand : FunimationNow service shuts down in Australia, New Zealand on March 30 », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  32. Todd Spangler, « Sony Merges Anime Streaming Businesses Under Funimation-Led Joint Venture (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 24 septembre 2019)
  33. a et b (en) MyAnimeList (@myanimelist), « In celebration of @AnimeLab's recent achievement of 1 million subscribers, a lucky fan won a lifetime subscription to the Australian anime streaming service #MadFest », sur Twitter, (consulté le 31 mars 2020)
  34. (en) Jon Hayward, « Siren Visual to Stream The Devil is a Part-Timer! on AnimeLab : Anime adaptation of fantasy light novel series to stream for free on AnimeLab.com from Monday the 8th of September; », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  35. (en) Jon Hayward, « Animelab Now Streaming When Supernatural Battles Became Commonplace and Fate/Stay Night: Unlimited Blade Works : Madman Entertainment have acquired When Supernatural Battles Became Commonplace and Fate/stay night: Unlimited Blade Works and started streaming both series on AnimeLab. », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  36. (en) Jon Hayward, « AnimeLab Launches AnimeLab Premium Service : Madman Entertainment's online streaming service, AnimeLab, has just launched it's paid premium service. », sur Anime News Network, (consulté le 31 mars 2020)
  37. (en) Channel 44, « NEW PROGRAM | AnimeLab On-Air », sur Facebook, (consulté le 31 mars 2020)
  38. (en) Channel 31 Melbourne, « AnimeLab On Air - June 2019 Promo - C31 Melbourne », sur YouTube, (consulté le 31 mars 2020)
  39. (en) Els Chirlin, « AnimeLab ♥’s Adult Swim : Your guide to all the classics from Cartoon Network’s popular Adult Swim! », sur YouTube, (consulté le 31 mars 2020)
  40. (en) Anime Festival (@MadFest), « If you were at the @AnimeLab panel you would have seen the announcement of this amazing collaboration with @RedCrossAU ❤️ Let's see how much blood we can donate between now and Sydney Madfest! ❤️ #MadFest #SavingLives », sur Twitter,‎ (consulté le 31 mars 2020)
  41. (en) « Madman launches DocPlay », sur IF Magazine, (consulté le 31 mars 2020)
  42. (en) « Screen Australia names recipients of $2.5 million in Enterprise funding », sur IF Magazine, (consulté le 31 mars 2020)
  43. (en) « ABC Commercial signs agreement with Docplay for over 180 hours of content », sur abccommercial.com (consulté le 31 mars 2020)

Liens externesModifier