Ouvrir le menu principal

Mée

commune française du département de la Mayenne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mée (homonymie).

Mée
Mée
L'entrée du bourg par la route de Saint-Quentin-les-Anges.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Château-Gontier
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Craon
Maire
Mandat
Alain Bahier
2014-2020
Code postal 53400
Code commune 53148
Démographie
Population
municipale
221 hab. (2016 en augmentation de 7,28 % par rapport à 2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 50″ nord, 0° 51′ 38″ ouest
Altitude Min. 35 m
Max. 81 m
Superficie 8,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Mée

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Mée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mée

Mée est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 221 habitants[Note 1]. Les habitants de Mée se nomment les Méens et les Méennes.

GéographieModifier

SituationModifier

La commune est située dans le sud du département de la Mayenne, dans ce que l'on appelle historiquement la Mayenne angevine, à environ 10 kilomètres de Craon et 13 kilomètres de Château-Gontier et de Segré ; elle se place approximativement au centre d'un triangle entre ces trois villes.

TopographieModifier

 
Lieux-dits de la commune.

Mée est une commune peu étendue, avec 875 hectares.

Elle est limitée à l'ouest par l'Hière, au sud par le ruisseau de la Gravelle, et au nord par le ruisseau d'Ampoigné. Le bourg se situe approximativement au sud-est du territoire de la commune, le reste étant composé principalement de fermes, champs et propriétés rurales.

L'altitude du territoire est peu élevée, son point culminant ne dépassant pas les 76 mètres[a 1].

ToponymieModifier

Mentionnée pour la première fois sous le nom d'Ecclesia de Modiis en 1292, la commune s'est successivement appelée La Ville de Mées en 1415, Saint-Pierre-de-Mées en 1487, et enfin Mées en 1535. Contrairement à un usage répandu, son nom est passé du pluriel au singulier vers 1650[a 1].

HistoireModifier

Sous l’Ancien Régime, la commune faisait partie du fief de la baronnie angevine de Craon, dépendait de la sénéchaussée principale d'Angers et du pays d'élection de Château-Gontier.

En 1635 était recensé sur le territoire de la commune un fonds plutôt médiocre, comprenant 350 arpents en terre labourable, 165 en pâture, 85 en prés, 216 en bois, 8 en métairies et 214 en « landes et terres ingrates[a 1]. »

La principale ressource de la commune n'a été pendant longtemps que les châtaigniers. On y comptait 54 fermes en 1853[a 1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Roger Alléard   Agriculteur
mars 2008[2] En cours Alain Bahier[3] SE Agriculteur

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 221 habitants[Note 2], en augmentation de 7,28 % par rapport à 2011 (Mayenne : +0,21 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
565400518530532534542533528
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
535504470454445414429429431
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
419403393358339353350360334
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
298289240213164171192195208
2016 - - - - - - - -
221--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Activité et manifestationsModifier

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Ancien prieuré génovéfain.

Patrimoine culturelModifier

Patrimoine naturelModifier

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  • La Mayenne de village en village, tome 2, Gilbert Chaussis, Éditions Siloé, Laval, 1985 (ISBN 2-905-259-13-2).
  1. a b c et d p. 193.