Louis de Poitiers (évêque de Metz)

évêque de Metz

Louis de Poitiers (?-†1327) a été évêque de Viviers, de Langres et de Metz.

Louis de Poitiers
Biographie
Décès
Château de Puygiron
Évêque de l'Église catholique
Évêque de Metz
Évêque de Langres
Évêque de Viviers

Blason

BiographieModifier

Louis de Poitiers est le fils de Aymar IV de Poitiers, comte de Valentinois et de Diois, et de Hippolyte de Bourgogne.

De 1306 à 1318 il est évêque de Viviers.

Son prédécesseur, Aldebert de Peyre (1297-1306), avait refusé de prêter serment d'allégeance au roi de France. Le sénéchal de Beaucaire a alors lancé une expédition militaire et a pris Saint-Just-d'Ardèche. Des négociations ont alors commencé en 1303 et se sont terminées par un accord le , ratifié par le roi Philippe IV le Bel à Lyon le et par l'évêque le . Dans cet accord, le diocèse de Viviers bénéficie d'une exemption fiscale, l'évêque et le chapitre conservent le droit de justice, l'évêque peut continuer à battre monnaie et garde son diocèse en franc-alleu. L'empereur du Saint-Empire romain germanique, dont l'évêque était prince du Saint-Empire, ne proteste pas contre cette mainmise du roi de France sur le Vivarais.

Le , l'évêque de Viviers, Louis de Poitiers, se rend à Vincennes et se reconnaît vassal du roi de France Philippe IV pour ses domaines. Le Vivarais est intégré au royaume.

Il est ensuite nommé évêque de Langres. Des chanoines ayant refusé l’accès de leur église à son procureur qui venait en prendre possession, il en aurait fait enfoncer les portes. Le , il est condamné à une amende de 26 000 livres par le parlement[1].

Le , il est transféré à l’évêché de Metz où il fait son entrée solennelle le [1].

Il est mort en 1327 à Montélimar. Son neveu Adhémar de Monteil lui succède à la tête de l'évêché de Metz.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Abbé L.Fillet, Louis de Poitiers, evêque de Viviers, réparateur des injustices de son père, p. 161-170, Revue historique, archéologique, littéraire et pittoresque du Vivarais illustrée, (lire en ligne)

Liens internesModifier

Liens externesModifier