Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rigal.
Louis Rigal
Louis Rigal in his Panhard-Levassor 1922 (cropped).jpg
Louis Rigal en 1922.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nationalité
Activité
La Peugeot 174S no 2 de Louis Rigal (au volant) et André Boillot (arrière-plan), utilisée lors des 24 Heures du Mans 1926.

Louis Rigal, né le à Paris[1] et mort le à Argenteuil à près de 87 ans, est un ancien pilote automobile français, de courses d'endurance et de Grand Prix.

Sommaire

BiographieModifier

 
André Boillot et Louis Rigal en 1928, vainqueurs du GP de SaintSébastien tourisme sur Peugeot 18CV ss.

Il commence sa carrière en sport automobile en 1922 sur Panhard, alors qu'un autre Rigal, Victor, termine la sienne par deux victoires de côtes entre 1922 et 1923. Comme ce dernier, il pilote fréquemment des Peugeot, mais aussi des Ariès.

En 1929, il passe sur Alfa Romeo 6C 1 500 et 1 750 cm3, et en 1930 sur une Stutz DV 32, voiture de sport engagée sur la longue distance mancelle, en offrant aussi son concours à l'équipe Il Portello. Peu avant le second conflit mondial, il court encore occasionnellement au Mans avec des modèles 302 et 402 Peugeot, sa carrière étant mise en attente au cours de la première moitié des années 1930.

Il participe à sept reprises aux 24 Heures du Mans, entre 1924 et 1938 (entre autres avec André Boillot en 1926 et Robert Laly en 1928), conduisant trois fois pour Ariès, trois autres pour Peugeot, et une pour Stutz (meilleur résultat dixième en 1937, sur Peugeot 302 DS préparée par Darl Mat).

PalmarèsModifier

 
À gauche, l'Alfa Romeo no 26 de Rigal, Zehender et Canavesi, qui remporte le GP Guipúzcoa 1929.
 
La Peugeot 402 DS Darl’mat Spécial-Roadster 2 L I4 (1938).

Notes et référencesModifier

  1. Louis Rigal sur Kolombus.
  2. Très Sport no 48 d'avril 1926, p.IX sur publicité Peugeot.
  3. HILL CLIMB WINNERS 1897-1949, par Hans Etzrodt Part 3 (1924-1926).
  4. HILL CLIMB WINNERS 1897-1949, par Hans Etzrodt Part 4 (1927-1930).
  5. Peugeot-revue. Organe mensuel de vulgarisation automobile, septembre 1928, p. 67
  6. GP de Guipúzcoa (4 éditions longues entre 1925 et 1929) (RacingSportsCars).

Article connexeModifier

Liens externesModifier