Lotus Evora GTE

Lotus Evora GTE
Lotus Evora GTE
La Lotus Evora GTE no 65 de Jetalliance Racing à l'occasion des 24 Heures du Mans 2011.
Présentation
Année du modèle 2011
Spécifications techniques
Cockpit Fermé
Histoire en compétition
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour

Chronologie des modèles (2010-2011)

La Lotus Evora GTE est une voiture de course conçue pour courir dans la catégorie GTE de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) et de la fédération internationale de l'automobile (FIA). Elle est dérivée de la Lotus Evora d'où elle tire son nom.

Aspects techniquesModifier

La Lotus Evora GTE utilise le châssis autoporteur en aluminium de la Lotus Evora (version route)[1]. Elle est équipé du moteur V6 Toyota 2GR-FE, préparé par Cosworth, ainsi que d'une boîte de vitesses séquentielle à six rapports[2].

Histoire en compétitionModifier

Exploitée par Jetalliance Racing, elle effectue ses premiers tours de roues le . Selon Claudi Berro, le responsable du département compétition de Lotus, la version GTE est plus rapide que la version GT4 : « Avec des pneus plus grands et une suspension complètement revue, l'Evora GTE gagne dix secondes au tour par rapport à la version GT4 »[3],[4].

Elle entre pour la première fois en compétition lors des 1 000 kilomètres de Spa de la même année[5]. Une seule des deux voitures franchit la ligne d'arrivée[6].

En 2012, Lotus Sport USA engage une Lotus Evora GTE en American Le Mans Series[7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Wouter Melissen, « Lotus Evora GTE Article », sur ultimatecarpage.com, (consulté le 3 mars 2019)
  2. (en) Wouter Melissen, « Lotus Evora GTE Specifications », sur ultimatecarpage.com, (consulté le 3 mars 2019)
  3. Antoine Dufeu, « La Lotus Evora GTE roule et la LMP2 se prépare », sur caradisiac.com, (consulté le 3 mars 2019)
  4. Julien Hergault, « La Lotus Evora GTE roule ! », sur lemans.org, (consulté le 3 mars 2019)
  5. Claude Foubert, « Lotus Evora GTE Jetalliance : Débuts programmés à Spa… », sur endurance-info.com, (consulté le 3 mars 2019)
  6. Pierre-Louis Le Mouëllic, « Retour sur le « one shot » de la Lotus Evora GTE aux 24 Heures du Mans », sur endurance24.fr, (consulté le 3 mars 2019)
  7. Claude Foubert, « Lotus Sport USA engagera des Evora GTE en 2012 », sur endurance-info.com, (consulté le 3 mars 2019)
  8. (en) « All Results of Lotus Evora GTE », sur racingsportscars.com (consulté le 3 mars 2019)