Ouvrir le menu principal

Liste des seigneurs de la guerre chinois (1916-1937)

Carte des principales factions chinoises en 1925.

La période des seigneurs de la guerre chinois est une expression qui désigne la période de guerre civile de l'histoire de la Chine allant de 1916 à 1937. Au cours de cette période, la Chine s'est morcelée en de nombreuses factions et cliques militaires. Cela s'est amorcé au début de 1916 avec la mort de Yuan Shikai et s'est fini avec la fin de l'expédition du Nord et la réunification chinoise de 1928. Mais après cette date, il subsistait en Chine de puissants gouverneurs militaires locaux indépendants jusqu'à l'invasion japonaise de 1937 et la constitution du second front uni. Il faudra attendre la fin de la guerre civile chinoise en 1949 et la victoire de Mao Zedong pour que la Chine n'ait plus de seigneurs de la guerre.

Traditionnellement, les seigneurs de la guerre et les cliques militaires sont généralement regroupés entre les factions situées au Nord et celles du Sud. Au sein de chaque clique, un tableau des principaux chefs de guerres est indiqué.

Les factions septentrionalesModifier

Les cliques du Nord ont été créées à partir de la république de Beiyang. La plupart d'entre eux étaient des généraux loyaux de Yuan Shikai. Après la mort de ce dernier, ils se sont séparés et ont formé des cliques dans leur propre sphère d'influence.

La clique de l'AnhuiModifier

  • Anhui est le nom d'une province du sud-est de la Chine.
  • La clique d'Anhui a été nommée ainsi car nombre de ses généraux les plus influents étaient originaires de la province d'Anhui, comme son fondateur Duan Qirui.
  • Elle revendique représenter l'héritage des idées politiques de Li Hongzhang, un influent Chinois natif de cette province et qui réforma l'Armée de Beiyang.
  • La clique a lentement perdu son pouvoir après la guerre Zhili-Anhui de 1920. Elle échoua également à contrôler Shanghai lors des guerres Jiangsu-Zhejiang de 1925. Sa politique de médiatrice neutre entre les autres cliques lui permit de dominer depuis 1924 le gouvernement de Beiyang jusqu'à la guerre Anti-Fengtian de 1926.
Noms Photos Dates Notes
Duan Qirui   1916–1926 - Fondateur dès 1913, puis seigneur de la guerre de 1916 à 1918; puis Président: 1924-26

- A négocié les prêts Nishihara avec le Japon en échange de la concession du Shandong, déclenchant ainsi le Mouvement du 4-Mai

Xu Shuzheng   1916–1920 - bras-droit de Duan Qirui

- A lancé une expédition pour reconquérir la Mongolie et parvint à en prendre temporairement le contrôle

Duan Zhigui   1917-1919 - Ministre de la guerre
Jin Yunpeng   1919-1921 - Seigneur de la guerre
Wang Yitang   1918-1920 - Président de la Chambre des députés
Lu Yongxiang   1919-1924 - Seigneur de Zhejiang puis de Shanghai, il refusa de perdre le contrôle de Shanghai, déclenchant ainsi les guerres Jiangsu-Zhejiang et qui déboucha sur la seconde guerre Zhili-Fengtian
Zhang Jingyao   1917–1920 - Gouverneur de l'Hunan, célèbre pour son exceptionnelle brutalité.

- Assassiné en 1933 après avoir aidé les Japonais à placer sur le trône Puyi en tant qu'empereur du Mandchoukouo

La clique du ZhiliModifier

Noms Photos Dates Notes
Feng Guozhang   1916-1919 - Président de la province 1917-1918

- Décédé en 1919 et remplacé par Cao Kun

Cao Kun   1919-1924 - Président de la province de 1919 à 1924

- Arrêté et emprisonné pendant le Coup de Pékin par Feng Yuxiang

Wu Peifu   1919-1927 - Commandant militaire et brillant stratège de la clique

- ses nombreuses victoires ont convaincu le Zhili à chercher à s'étendre et conquérir les factions voisines. Mais finalement a été vaincu lors de la seconde guerre Zhili-Fengtian

Sun Chuanfang   1919-1927 - Contrôlait la plus grande partie du Yangzi Jiang inférieur après les guerres Jiangsu-Zhejiang

Battu durant l'Expédition du Nord

La clique du FengtianModifier

Noms Photos Dates Notes
Zhang Zuolin   1916–1928 - Commandant de l'armée de Mandchourie, puis seigneur de la guerre de la province

- Assassiné au cours de l'incident de Huanggutun par un officier japonais pour n'avoir pas réussi à stopper l'expansion du Kuomintang

Zhang Xueliang   1928–1937 - Fils et successeur de Zhang Zuolin

- Surnommé le jeune maréchal, ce fut un redoutable et brillant stratège - Il s'est réconcilié avec le Kuomintang et en devint un allié - S'est compromis durant les accords de Xi'an

Guo Songling   1920–1925 - Général dans l'armée de Fengtian

- Se rebelle pendant la guerre contre le Fengtian, mais fut vaincu et tué au combat

Zhang Zongchang   1925–1928 Seigneur de la province du Shandong
Zhang Haipeng  
Zhang Jinghui   Premier ministre du Mandchoukouo
Tang Yulin  
Wan Fulin  
Wu Junsheng   - Commandant les troupes de cavalerie du Fengtian
Yang Yuting   - Exécuté par Zhang Xueliang pour sa participation au meurtre de Zhang Zuolin

La clique du ShanxiModifier

Noms Photos Dates Notes
Yan Xishan   1911-1949 - Chef militaire du Shanxi

- Rejoint le Kuomintang , mais plus tard, s'est rebellé contre Tchang Kaï-chek durant les Guerres des plaines centrales
Battu par les Communistes en 1949, il s'est enfui à Taïwan

Le GuominjunModifier

  • Le Guominjun, ou Armée nationaliste, est une faction militaire chinoise formée lorsque Feng Yuxiang a trahi ses alliés du Zhili et réalise un coup d'état à Pékin où il chasse le jeune empereur Pu-yi et le président Cao Kun.
  • Il lança la guerre Anti-Fengtian de 1925 mais fut écrasé. Perdant le contrôle du gouvernement de Beiyang, il se replia sur sa base de Mongolie-Intérieure
  • Il participa aux côtés du Kuomintang à l'expédition du nord en 1928 pour vaincre la clique du Fengtian mais sera totalement anéanti lors de la guerre des plaines centrales de 1930
Noms Photos Dates Notes
Feng Yuxiang   1924-1934 - Chef de la faction, vaincu en 1930 lors de la Guerre des plaines centrales

- Se retire ensuite mais aura un grand rôle de négociateur lors de l'incident de Liangguang

Sun Yue   1924-1928
Hu Jingyi   1924-1925 - Gouverneur militaire du Henan
Song Zheyuan   1927-1930

La clique des MaModifier

  • Tous les généraux de la clique des Ma furent auparavant des membres du Kuomintang.
  • Trois familles ayant le même patronyme se répartissent les provinces du Gansu, du Qinghai et du Ningxia.
  • Ils participèrent à la guerre Zhili-Anhui de 1920, et en 1928 chassèrent les Tibétains d'une très grande partie de l'Amdo, contrôlant ainsi tout le Qinghai. Ils sortirent vainqueurs de la guerre Qinghai-Tibet de 1930 et des révoltes goloks.
Noms Photos Dates Notes
Ma Anliang 1912–1920 Seigneur de guerre de la province du Gansu, a supplanté tous les autres généraux de la clique Ma.
Ma Qi   1915–1931 Seigneur de guerre de la province du Qinghai, son influence débordait vers la province du Gansu
Ma Lin   1931–1938 Seigneur de guerre de la province de Qinghai
Ma Fuxiang   1912–1928 Seigneur du Ningxia
Ma Bufang   1938–1945 Seigneur de guerre de la province du Qinghai
Ma Hongbin   1921–1928 Seigneur de guerre de la province du Gansu
Ma Hongkui   1923–1949 Général puis Seigneur de guerre de la province du Ningxia à partir de 1932
Ma Zhongying   1929–1934 Commandant de la 36° Division
Ma Hushan   1934–1950 Commandant de la 36° Division

La clique du XinjiangModifier

Noms Photos Dates Notes
Yang Zengxin   1912-1928 Seigneur de la guerre de la province du Xinjiang. Assassiné en 1928
Ma Fuxing   1912-1924 Titai de Kashgar, Commandant militaire du Xinjiang méridional
Ma Shaowu   1924-1937 Tao-yin de Kashgar, Commandant militaire du Xinjiang méridional
Jin Shuren   1928-1934 Seigneur de la guerre de la province du Xinjiang. Très contesté.
Sheng Shicai   1934-1944 Seigneur de la guerre de la province du Xinjiang qui imposa un régime communiste.

Les factions méridionalesModifier

Les seigneurs de guerres méridionaux sont généralement d'anciens révolutionnaires qui ont pris le relais après la chute de la Dynastie Qing au cours de la Révolution Xinhai.

La clique du YunnanModifier

  • Le gouvernement militaire du Yunnan a été créé le 30 octobre 1911, avec l'élection de Cai E. Il resta en place jusqu'en 1945.
  • La clique joua un rôle prépondérante dans la guerre de protection de la Nation en 1916.
  • Elle fut un allié et un soutien important pour Sun Yat-sen et le Kuomintang
  • En 1925, elle se lança dans la guerre Yunnan-Guangxi pour contrôler le Kuomintang et finalement fut défaite en 1927.
Noms Photos Dates Notes
Cai E   1911-1916 Seigneur de la guerre de la province du Yunnan
Tang Jiyao   1913-1927 Gouverneur militaire du Yunnan
Hu Ruoyu   1927 Gouverneur du Yunnan
Long Yun   Entre 1927 et 1945 Gouverneur du Yunnan

La clique du GuizhouModifier

La province du Guizhou a été dominée successivement par la clique du Guizhou de Liu Xianshi jusqu'en 1925 puis par la clique du Yunnan de 1925 à 1928. Le Kuomintang s'empara de la province et nomma Wang Jialie gouverneur. Ce n'est qu'en 1935 que ce dernier sera destitué par Chang Ka-shek.

Noms Photos Dates Notes
Liu Xianshi   1916-1925 Seigneur de la guerre de la province du Guizhou
Wang Jialie   1931-1935 Seigneur de la guerre de la province du Guizhou

L'ancienne clique du GuangxiModifier

La province du Guangxi a proclamé son indépendance le 6 novembre 1911. À l'origine, les révolutionnaires ont laissé le gouverneur local des Qing, Puis c'est Lu Rongting qui lui succéda et maintint l'indépendance de la faction. Elle perdit au cours des deux guerres du Guangdong et du Guangxi (1920-1921) son contrôle sur le Guangdong et le Hunan. Mais elle se maintint bien que très affaiblie jusqu'en 1925.

Noms Photos Dates Notes
Lu Rongting   1912-1922
Chen Binghun   1916-1921
Shen Hongying   1923-1925 Gouverneur militaire du Guangdong

La nouvelle clique du GuangxiModifier

En 1924, la clique du Guangxi avait perdu énormément de son pouvoir et fut remplacée par une nouvelle faction portant le même nom.

Noms Photos Dates Notes
Bai Chongxi   1923-1949
Huang Shaohong   1923-1949
Li Zongren 1923-1949 A eu un grand rôle au cours de l'Incident de Liangguang

La clique du GuangdongModifier

  • Sa puissance fut brisée par le Kuomintang à la suite des trois révoltes successives de Chen Jiongming contre le parti en 1926.
Noms Photos Dates Notes
Chen Jiongming   1911-1924
Chen Jitang   1929-1936 A eu un grand rôle au cours de l'incident de Liangguang

Le KuomintangModifier

Noms Photos Dates Notes
Sun Yat-sen   de 1912 jusqu'en 1925 Fondateur de la République de Chine (1912-1949) et du Kuomintang
Tchang Kaï-chek   1926-1975 - Chef militaire du Kuomintang et plus tard, Président

- est parvenu à unifier peu à peu toute la Chine littorale - A combattu avec acharnement Mao Zedong - A fui en 1949 à Taïwan où il a fondé la république

He Yingqin   1926-1950 Principal général du Kuomintang
Hu Hanmin   1925-1936 Leader de l'aile droite du parti du Kuomintang
Liao Zhongkai   1923-1925 A négocié le Premier front uni chinois avec le Parti communiste chinois
Wang Jingwei   1925-1944 Leader de l'aile gauche du parti du Kuomintang, plus tard il collabore avec l'occupant japonais en dirigeant le Gouvernement national réorganisé de la République de Chine
Han Fuju   1930-1938 Président autonome de la Province du Shandong, a été arrêté et fusillé après l'abandon de sa province lors de la Guerre sino-japonaise (1937-1945).

La clique du SichuanModifier

  • Au cours de la période de 1927-1938, le Sichuan a été déchiré et partagé entre cinq seigneurs de la guerre. Aucun d'eux n'avait assez de puissance pour l'emporter sur les autres. De multiples escarmouches et petits affrontements se sont multipliés entre eux jusqu'à l'invasion japonaise de la Chine.
  • En 1928, la clique remit en cause le traité de Rongbatsa et revendiqua toute la province du Xikiang. Cela déclencha en 1931 la guerre sino-tibétaine qui aboutit en 1933 à l'incorporation du Kham oriental dans le Sichuan, tandis que le Tibet conservait le Kham oriental.
Noms Photos Dates Notes
Liu Wenhui  
Liu Xiang   1921-1938
Yang Sen  
Tian Songyao  
Deng Xihou  

La clique des CommunicationsModifier

La clique des Communications (交通系, Jiaotongxi) est un puissant groupe d'intérêt réunissant des politiciens, des bureaucrates, des technocrates, des hommes d'affaires, des ingénieurs, et des syndicalistes, au sein du gouvernement de Beiyang (1912-1928) en Chine. Elle est également nommée Clique cantonaise car nombre de ses dirigeants sont originaires du Guangdong. Son nom provient de celui du ministère des Postes et des Communications qui est responsable des voies ferrées, du courrier, du transport maritime, des lignes téléphoniques, ainsi que de la banque des Communications. Ce ministère gagne cinq fois plus de revenus pour le gouvernement que tous les autres ministères réunis.

La clique est fondée par Tang Shaoyi mais est dirigée par Liang Shiyi durant la majeure partie de son existence. Elle participe à l'ascension au pouvoir de Yuan Shikai à la fin de la dynastie Qing et au début de la période républicaine. Du fait d'avoir été le principal soutien de Yuan lors de sa tentative de restaurer la monarchie en 1917, ses dirigeants sont forcés de quitter le pays quand le président Li Yuanhong ordonnent leurs arrestations.

Noms Photos Dates Notes
Tang Shaoyi   Beau-père de Wellington Koo.
Liang Shiyi   Premier ministre du gouvernement de Beiyang de 1921 à 1922.

La clique du Club centralModifier

La clique du Club central est une faction politique au sein du Kuomintang dirigée par les frères Chen Guofu et Chen Lifu, neveux de Chen Qimei. Considérée comme l'aile d'extrême-droite du parti, elle représente les traditionalistes, les anti-communistes, les anti-japonais et les intérêts terriens. Elle a une très grande influence sur le parti.

Noms Photos Dates Notes
Chen Lifu  
Chen Guofu  
Song Meiling   Épouse de Tchang Kaï-chek.
Kong Xiangxi   Banquier et homme d’affaires très influent.

Cartes de la ChineModifier

RéférencesModifier