Ouvrir le menu principal
Chen Qimei
Chen Qi-mei.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activité
Fratrie
Chen Qicai (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Chen Qimei (陳其美, ) est un militant révolutionnaire chinois, proche allié politique de Sun Yat-sen, et premier mentor de Tchang Kaï-chek. Il est l'un des fondateurs de la République de Chine et l'oncle de Chen Guofu et Chen Lifu.

BiographieModifier

Né à Wuxing au Zhejiang, il part étudier au Japon en 1906 et rejoint le Tongmenghui. Devenu ami avec Tchang Kaï-chek, natif de la même province que lui, en 1908, Chen l'introduit au Tongmenghui.

En 1911, après le soulèvement de Wuchang, les forces de Chen occupent Shanghai. Il devient gouverneur militaire de la région mais doit fuir au Japon avec Sun Yat-sen après l'échec de la révolution contre la dictature de Yuan Shikai. Ils forment alors le parti révolutionnaire chinois, qui devient plus tard le Kuomintang (ou parti nationaliste chinois). De retour à Shanghai pour une autre révolution, Yuan le fait assassiner le [1],[2], peut-être par Zhang Zongchang, un général loyal à Yuan[3].

Chen est considéré comme l'un des premiers héros révolutionnaires et l'un des pères fondateurs de la République de Chine. Il est également le doyen de la famille Chen, l'une des plus puissantes et influentes de l'époque. L'université qui portait son nom a été divisée entre l'université Fudan et l'université de Zhejiang après la victoire des communistes en 1949. Un monument à sa mémoire est cependant présent à Huzhou au Zhejiang.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Nelson Chang et Laurence Chang, The Zhangs from Nanxun, CF Press, (ISBN 9780692008454, lire en ligne), p. 197
  2. (en) Marie-Claire Bergère, Sun Yat-sen, Stanford University Press, (ISBN 9780804740111, lire en ligne), p. 268
  3. (en) Ebray Patricia Buckley, Chinese Civilization, A Sourcebook, Simon and Schuster, (ISBN 9781439188392, lire en ligne), p. 374