Liste des ducs de Gaète

page de liste de Wikipédia

Ce qui suit est une liste des « hypati », patriciens, consuls et ducs qui ont régné sur le territoire de Gaeta (duché de Gaeta).

D'autre part, le titre de « duc de Gaète » (ou Gaëte) fut recréé à deux reprises au cours du XIXe siècle : la première pendant la période française (Premier Empire), la seconde pendant le « Risorgimento » (titre du royaume de Sardaigne).

Icône pour souligner l'importance du texte
La plupart des dates sont incertaines et l'exercice du pouvoir d'une personnalité souvent ambigu.
La tour carrée du château d'Itri, attribuée à Docibilis Ier.

Dynastie grecqueModifier

« Hypatos »Modifier

 
La Gaète médiévale vue depuis la mer.

DucsModifier

Ducs lombards et normandsModifier

En 1041, Guaimar donne sa souveraineté et son titre au comte d'Aversa. En 1058, Gaeta est assujettie au comte d'Aversa, et passe de là au prince de Capoue.

Ducs et consuls normandsModifier

Ils étaient vassaux des princes de Capoue. Les princes Richard Ier et son fils Jourdain Ier ont respectivement utilisé les titres de duc et consul en 1058 et 1062.

En 1140, Gaeta fut annexé au royaume de Sicile par le roi Roger II.

Sous le règne des Hauteville et Hohenstaufen, les souverains ont continué l'émission de monnaie comme dirigeants de Gaeta jusqu'en 1229.

Rois de Sicile (1140-1282)Modifier

Dynastie normande de HautevilleModifier

Il associe à son règne successivement ses deux fils :

.

Dynastie souabe de HohenstaufenModifier

Il associe à son règne son fils aîné :

Premier EmpireModifier

Par le décret du [1], Gaëte est érigée en duché grand-fief de l'Empire français.

Royaume d'Italie (1861-1946)Modifier

Dans le milieu du XIXe siècle, le militaire, homme politique et diplomate Enrico Cialdini (1811-1892) a été créé « duc de Gaète » par le roi d'Italie, en reconnaissance de son rôle pendant le siège de Gaète (1860). Il s'agit là d'un « titre de victoire ».

Notes et référencesModifier

  1. (en) François Velde, « The Napoleonic satellite states », . — Décret qui déclare Joseph Napoléon roi de Naples et de Sicile, et institue six grands-fiefs de l'empire, avec titre de duchés, dans le royaume des Deux-Siciles. (IV, Bull. LXXXIV, no 1432.), sur www.heraldica.org (consulté le )

SourceModifier

Liens externesModifier