Lin-Manuel Miranda

acteur, compositeur et directeur américain

Lin-Manuel Miranda est un acteur, chanteur, réalisateur, auteur-compositeur et dramaturge américain, né le à New York.

Lin-Manuel Miranda
Description de cette image, également commentée ci-après
Lin-Manuel Miranda en mars 2022.
Surnom Linnamon Roll, Lin-Lin, Lin Manuel, Manuel Miranda, Old Man Miranda
Naissance (44 ans)
New York, États-Unis
Nationalité

Américaine

Drapeau de Porto Rico Portoricain
Profession Acteur
Réalisateur
Compositeur
Parolier
Chanteur
Films notables Le Retour de Mary Poppins
Vaiana : La Légende du bout du monde
Tick, Tick... Boom!
D'où l'on vient
Encanto : La Fantastique Famille Madrigal
Séries notables His Dark Materials : À la croisée des mondes
Site internet www.linmanuel.com

Surnommé le « nouveau Gene Kelly »[1], il est une figure majeure du nouvel âge d'or de la comédie musicale au cinéma, tout comme au théâtre.

Il est révélé en 2009 par la comédie musicale In the Heights, et acquiert une stature internationale avec Hamilton: An American Musical.

Il collabore régulièrement, depuis 2016, avec les studios Disney, dont il est devenu en quelques films (Vaiana : La Légende du bout du monde, Le Retour de Mary Poppins, Encanto : La Fantastique Famille Madrigal) un des nouveaux compositeurs phares, comme le furent avant lui les Frères Sherman et Alan Menken.

Son travail a été récompensé par de nombreuses distinctions, notamment deux prix Pulitzer, trois Tony Awards, trois Grammy Awards, un Emmy Award, une bourse MacArthur et un prix Kennedy en 2018.

Biographie

modifier

Jeunesse

modifier

Lin-Manuel Miranda est né le 16 janvier 1980, à Washington Heights, quartier populaire de Manhattan, à New York. D'ascendance portoricaine[2] et mexicaine[3], il est le fils de Luz Towns-Miranda, une psychologue clinicienne, et de Luis A. Miranda Jr., consultant démocrate auprès du maire de New York Ed Koch de 1978 à 1989[4].

Le nom « Lin-Manuel » a été inspiré par un poème à propos de la guerre du Vietnam, Nana roja para mi hijo Lin Manuel, par l’écrivain portoricain José Manuel Torres Santiago.

Il a été élevé dans le voisinage d’Inwood, quartier au nord de Washington Heights.

Durant son enfance et son adolescence il a passé au moins un mois par année avec ses grands-parents à Vega Alta, Porto Rico.

Il a une sœur aîné, Luz, qui est la directrice financière du groupe MirRam, une société de conseil stratégique en gouvernement et en communication.

Lin-Manuel Miranda a fréquenté l’école élémentaire Hunter College[5]. Parmi ses camarades de classes se trouvait le journaliste Chris Hayes, qui fut le premier réalisateur de Miranda quand celui-ci a joué dans une pièce de théâtre décrite par Hayes comme a 20-minute musical that featured a maniacal fetal pig in a nightmare that [Miranda] had cut up in biology class (« Une comédie musicale de 20 minutes qui mettait en scène un cauchemar avec un fœtus de porc maniaque qu'il [Miranda] avait découpé en cours de biologie. »)[6]. Parmi ses camarades de classe on compte également le rappeur Immortal Technique, qui a harcelé Lin, bien qu'ils soient devenus amis plus tard[7].

Lin-Manuel Miranda a commencé à écrire des comédies musicales à l’école.

En 1999, alors qu'il est étudiant en deuxième année à l’université Wesleyan, il écrit sa première ébauche de ce qui allait devenir sa première comédie musicale à Broadway, In the Heights[8]. Le spectacle est accepté par la compagnie de théâtre étudiante de Wesleyan, Second Stage, Lin y ajoute alors des numéros de rap freestyle et de salsa.

Lin-Manuel Miranda écrit et réalise plusieurs autres comédies musicales à Wesleyan et joue également dans de nombreuses autres productions, allant des comédies musicales à Shakespeare. Il est finalement diplômé de Wesleyan en 2002[9].

2002-2009 : débuts

modifier

En tant qu'acteur, il est apparu à partir de septembre 2009 dans le rôle de Juan Alvarez dans la saison 6 de Dr House.

Au cours de cette période il joue plusieurs rôles à la télévision. Il apparait en 2011 dans la série télévisée Modern Family[10]. En 2013, il joue le rôle récurrent de Ruben Marcado dans le drame NBC Do No Harm[11]. Il joue en 2013 dans la sitcom de CBS How I Met Your Mother

2009-2015 : nouveau génie de Broadway

modifier

Il a travaillé avec Stephen Sondheim sur l'adaptation espagnole des chansons de la comédie musicale West Side Story lors de sa reprise en à Broadway.

Hamilton: An American Musical

modifier
 
Lin-Manuel Miranda dans le rôle-titre de la comédie musicale Hamilton, en 2016.

En 2008 alors qu'il est en vacances Lin Manuel Miranda lit la biographie d'Alexander Hamilton, l'un des pères fondateur américain par Ron Chernow et, inspiré par le livre, a écrit un rap sur Hamilton qu'il interprète pour la soirée de « poésie, de musique et de spoken word » de la Maison Blanche le 12 mai. 2009, accompagné d'Alex Lacamoire[12],[13]. Miranda a déclaré plus tard qu'il avait passé un an à écrire la chanson de Hamilton My Shot , la révisant d'innombrables fois pour que chaque couplet reflète l'intellect d'Alexander Hamilton[14].

En 2012, Miranda a composé une longue série de morceaux basées sur la vie de Hamilton, qu'il appelle alors les Hamilton Mixtape[15].

Hamilton: An American Musical est créé en off-Broadway, au Public Theater de New York, mise en scène par Thomas Kail, Lin Manuel en a composé le livret, écrit les paroles, et il y tient le rôle-titre[16],[17]. Le spectacle reçoit des critiques très positives[18], et joue rapidement à guichet fermé[13],[19]. Le spectacle est transféré à Broadway le 6 août 2015 au Richard Rodgers Theatre[19].En 2016 Hamilton remporte le Tony Award de la meilleure comédie musicale ; Miranda remporte les Tony Awards de la meilleure musique originale et du meilleur livret de comédie musicale et reçoit une nomination pour le meilleur acteur dans une comédie musicale. Miranda a remporté le prix Pulitzer de théâtre pour la comédie musicale, l'album d'Hamilton remporte le Grammy Award du meilleur album de théâtre musical. En mai 2016, pour rôle d'Alexander Hamilton, Miranda reçoit du Drama League le prix de la performance et la pièce recoit le prix de la meilleur comédie musical de l'année[20]. En 2016, Hamilton a établi le record de 16 nominations aux Tony Awards dont 11 ont été récompensées d'un prix[19].

Par la suite, en 2017, une nouvelle version d'Hamilton (modifiée pour le public britannique) a ouvert ses portes au Victoria Palace. Hamilton est aussi jouée à Chicago et plusieurs tournées aux États-Unis ont été organisées. La comédie musicale sera également jouée en Australie à partir de mars 2021 et au Canada à partir de janvier 2022.

Le 15 mars 2016, des membres de la distribution de Hamilton se sont produits à la Maison Blanche[21]. En avril 2016, Miranda et Jeremy McCarter publient Hamilton: The Revolution, un livre décrivant la genèse de Hamilton de la conception au succès à Broadway et discutant de la révolution culturelle et musical lancée par spectacle[22].

Miranda a donné sa dernière représentation à Hamilton le 9 juillet 2016[23].

En février 2020, Disney déclare avoir acheté les droits d'une captation vidéo de la comédie musicale pour la somme de 75 millions de dollars. Ce film est issu de trois captations vidéo de la représentation au cours d'un weekend de 2016 avec le casting original de Broadway, avant le départ de Lin-Manuel Miranda[24]. La sortie du film en salles était prévue pour octobre 2021 aux États-Unis et au Canada. À la suite de la pandémie de Covid-19 paralysant le monde, Disney et Lin-Manuel Miranda décidèrent de sortir le film Hamilton sur Disney+ le 3 juillet 2020, soit un jour avant la fête nationale des États-Unis[19],[25]. Le succès fut tel que l'application Disney+ fut téléchargée plus de 250 000 fois le week-end suivant la sortie du film, une augmentation de 72% par rapport au mois précédent[26].

Depuis 2016 : montée en puissance au cinéma

modifier

Vers la fin de l'année 2015, il est engagé officiellement pour composer et coécrire les chansons du prochain film d'animation des studios Disney intitulé : Vaiana : La Légende du bout du monde, nouveau film d'animation musical qui doit succéder au grand carton de La Reine des neiges, sorti trois ans auparavant[27],[28]. Le long-métrage raconte l'histoire d'une jeune fille, princesse héritière d'une île dans le Pacifique, et qui décide de partir à l'aventure avant de faire la rencontre d'un demi-dieu nommé Maui[29]. Il collabore à cette occasion avec le duo de réalisateurs Ron Clements et John Musker qui durant les années 1990 ont signé des classiques comme Aladdin, La Petite Sirène et qui n'avaient pas fait de film depuis 2009, année de sortie de La Princesse et la Grenouille[30].

Lors de sa sortie en salles, le film d'animation est très bien accueilli par la presse et le public. Le magazine britannique Slate allant jusqu'à dire « Avec Vaiana, Disney connaît son troisième âge d'or, une ère où l'amour n'est plus le seul horizon pour les personnages féminins. »[31] Le long-métrage achève sa consécration en recevant plusieurs nominations durant la saison des prix. Ainsi, Lin-Manuel Miranda est nommé au Golden Globe de la meilleure chanson originale puis à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour son morceau Le Bleu Lumière, mais ne les remportera pas cette année-là[32],[33]. Cependant, Vaiana lui permet de remporter son troisième Grammy Awards dans la catégorie Meilleure chanson écrite pour un film.

Lors de la tournée publicitaire pour le film Vaiana, en novembre 2016, il révèle qu'il a commencé à travailler avec le réalisateur Byron Howard, par l'entremise de John Lasseter, alors directeur de la création de Disney Animation, sur un nouveau projet de film d'animation[34]. Cinq ans plus tard, en 2021, ce projet aboutira à la diffusion du film Encanto : La Fantastique Famille Madrigal.

Le , à l'occasion du Star Wars Day, Lin-Manuel Miranda et le producteur-réalisateur J. J. Abrams, ont annoncé officiellement à la presse être les auteurs et interprète de la chanson Jabba Flow que l'on peut entendre dans la scène de la Cantina dans le film Star Wars : Le Réveil de la Force, sorti en 2015[35].

Il est contacté peu après par le réalisateur Rob Marshall qui lui propose de rejoindre en tant qu'acteur uniquement l'actrice britannique Emily Blunt dans le film musical : Le Retour de Mary Poppins, nouvelle monture qui doit faire suite au Mary Poppins porté par Julie Andrews et Dick Van Dyke, en 1964. Il y interprète un nouveau personnage du nom de Jack, qui doit aider Mary Poppins dans sa nouvelle mission auprès de la famille Banks[36],[37].

Ce premier grand rôle, outre que collaborer avec Emily Blunt, lui permet de tourner aux côtés d'acteurs reconnus depuis longtemps par la profession comme Meryl Streep, Dick Van Dyke ou encore Angela Lansbury. Si le film connaît des critiques très élogieuses lors de sa sortie aux États-Unis, l'accueil en France est plus particulier et la presse semble assez mitigée par ce nouveau volet[38]. À la fin de l'année, il est nommé au Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour son rôle. Ce projet lui offre tout de même une plus grande visibilité, en particulier en Europe où il était assez méconnu jusqu'ici[39].

Il effectue l'année suivante une brève apparition dans Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker apparaissant en fin de générique, puis est le showrunner de la mini-série : Fosse/Verdon qui revient sur la relation tumultueuse entre le réalisateur et chorégraphe Bob Fosse et son ex-épouse Gwen Verdon, interprétée par Michelle Williams[40]. Avant de tenir un rôle récurrent dans la série de science-fiction His Dark Materials : À la croisée des mondes aux côtés de Ruth Wilson[41] et de prêter sa voix à Gérard Mentor dans la nouvelle série des studios Disney : La Bande à Picsou[42].

Le 10 juin 2021 sort D'où l'on vient (In The Heights) réalisé par Jon Chu adaptation de sa comédie musical In The Heigths, alors que Miranda a créé le rôle d'Usnavi, il déclare estimer qu'il était trop vieux pour jouer ce rôle dans l'adaptation cinématographique. Il y joue finalement le petit rôle de Piraguero, le "Piragua Guy", dans le film[43],[44].

Le 24 novembre 2021, la sortie au cinéma du film d'animation Encanto : La Fantastique Famille Madrigal permet à la bande originale qu'il a composée (en) d'obtenir un succès populaire (la chanson We Don't Talk About Bruno (en) culmine en tête du Billboard Hot 100 des États-Unis) et plusieurs récompenses, dont une nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale pour Dos Oruguitas (en)[45].

Vie personnelle

modifier

Il est marié à Vanessa Nadal, une amie du lycée, depuis 2010[46].

Il a deux fils, Sebastian né le et Francisco né le [47],[48].

En 2016, il réalise avec l'aide de Barack Obama un rap freestyle à la Maison-Blanche. Il parvint à improviser sur des mots tels que « constitution » ou « obamacare »[49].

En 2018, il rachète avec trois associés issus de Hamilton (Thomas Kail, Jeffrey Seller et James L. Nederlander) le Drama Book Shop. Cette librairie spécialisée dans le théâtre avait annoncé sa fermeture après cent ans d'existence du fait de loyers prohibitifs[50],[51].

Filmographie

modifier

Cinéma

modifier
Séries télévisées
modifier
 
Lin-Manuel Miranda au San Diego Comic-Con de 2019, pour la présentation de son rôle d'acteur dans la série His Dark Materials : À la croisée des mondes.
  • 2023 : Big Mouth : Le poil pubien portoricain (voix) (saison 7, épisode 6)

Auteur-compositeur

modifier

Cinéma

modifier

Séries télévisées

modifier

Producteur

modifier

Réalisateur

modifier

Scénariste

modifier

Comédie musicale

modifier
Année Titre Auteur Mise en scène Rôle Production
2007 - 2009 In the Heights lui-même et Queria Alegria Hudes lui-même Usnavi Broadway
2012 Merrilly We Roll Along Stephen Sondheim et George Furtha Celia Keenan-Bolger Charles Kringas
2014 Tick, Tick...Boom Jonathan Larson lui-même Jon
21 Chump Street lui-même et Queria Alegria Hudes le narrateur Off-Broadway
2015 Hamilton lui-même Thomas Kail Alexander Hamilton Broadway
2016 Les Misérables Alain Boublil Loud Hailer (voix seulement)

Compositeur

modifier

Contribution

modifier

Distinctions

modifier
 
Lin-Manuel Miranda lors de sa cérémonie d'intronisation au Hollywood Walk of Fame.

Il est détenteur de deux prix Pulitzer[52], de trois Grammy Awards, d'un Emmy Award et de trois Tony Awards. Sa comédie musicale Hamilton détient à elle-seule 16 nominations dans 13 catégories différentes aux Tony Awards en 2016.

Le , Miranda inaugure son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, dont c'est la 2652e[53].

Récompenses

modifier

Nominations

modifier

Notes et références

modifier
  1. (en) Hanna Flint, « In the Heights and the new Golden Age of musicals », sur www.bbc.com (consulté le )
  2. (en) « Lin-Manuel Miranda | Biography, Musicals, Hamilton, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  3. (en) Megan Smolenyak, « Lin-Manuel Miranda’s Revolutionary Ancestors », .
  4. (en-US) « Lin-Manuel Miranda », sur Biography (consulté le )
  5. (en) « 'Hamilton' star honors NYC teacher by singing MLK tribute with Hunter College Elementary School alumni », sur New York Daily News (consulté le )
  6. (en) ANDREW GANS, « Which MSNBC Host Directed Lin-Manuel Miranda in His First Musical? », sur Playbill, (consulté le )
  7. (en) Justin IveyJustin Ivey, « Immortal Technique Sends Love to Lin-Manuel Miranda After Bullying Story - XXL », sur XXL Mag (consulté le )
  8. « Lin Manuel — Employee Of The Month », sur web.archive.org, (consulté le )
  9. (en-US) « Lin-Manuel Miranda of ‘In the Heights’ on No Longer Being in the Heights », sur Vulture (consulté le )
  10. « Listings | TheFutonCritic.com - The Web's Best Television Resource », sur www.thefutoncritic.com (consulté le )
  11. (en-US) Nellie Andreeva et Nellie Andreeva, « Lin-Manuel Miranda To Recur On NBC Drama Series 'Do No Harm' », sur Deadline, (consulté le )
  12. (en) « Lin-Manuel Miranda Performs at the White House Poetry Jam: 8 of 8 », sur The White House (consulté le )
  13. a et b « Pourquoi l'arrivée de la comédie musicale "Hamilton" sur Disney+ est un événement », sur BFMTV (consulté le )
  14. (en-US) Condé Nast, « A Hip-Hop Interpretation of the Founding Fathers », sur The New Yorker, (consulté le )
  15. (en-US) Stephen Holden, « Putting the Hip-Hop in History as Founding Fathers Rap », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  16. (en) Patrick Healy, « Lin-Manuel Miranda's 'Hamilton' Heading to Public Theater », sur ArtsBeat, (consulté le )
  17. (en) « Lin-Manuel Miranda's Hamilton Starts Previews Off-Broadway », sur Broadway.com (consulté le )
  18. (en-US) Marilyn Stasio et Marilyn Stasio, « Off Broadway Review: ‘Hamilton’ by Lin-Manuel Miranda », sur Variety, (consulté le )
  19. a b c et d Condé Nast, « Comment Hamilton est devenue la comédie musicale de tous les records ? », sur Vanity Fair, (consulté le )
  20. (en) ANDREW GANS, « Winners of Drama League Awards Announced », sur PLAYBILL, (consulté le )
  21. (en) Anastasia Tsioulcas, « 'Hamilton' Freestyles At The White House. Mic Drop. », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. (en-US) Alexandra Alter, « ‘Hamilton: The Revolution’ Races Out of Bookstores, Echoing the Musical’s Success », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  23. (en) Peter Marks, « Hurry up, ‘Hamilton’ fans: Lin-Manuel Miranda announces departure date from show », sur The Washington Post, (consulté le )
  24. « Hamilton, la comédie musicale révolutionnaire, est sur Disney+ [critique] », Premiere.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Battle de rap sur fond de révolution américaine : Hamilton, la comédie musicale qui fait un carton à Broadway, arrive sur Disney + », sur Franceinfo, (consulté le )
  26. (en) Tom Brueggemann et Tom Brueggemann, « ‘Hamilton’ Rules Disney+ Over July 4, but the VOD Success Story Is Rod Lurie’s ‘The Outpost’ », sur IndieWire, (consulté le )
  27. (en-US) Jon Burlingame et Jon Burlingame, « ‘Moana’ Offers Lin-Manuel Miranda a Break From ‘Hamilton’ », sur Variety, (consulté le )
  28. (en) « Lin-Manuel Miranda, Mark Mancina & Opetaia Foa'i on Creating Disney's 'Moana' Music as 'Hamilton' Exploded », sur Billboard (consulté le )
  29. AlloCine, « Vaiana, la légende du bout du monde » (consulté le )
  30. AlloCine, « Vaiana : polémiques, changement de nom, inspirations... 5 choses à savoir sur le film d'animation Disney », sur AlloCiné (consulté le )
  31. Aisha Harris, « «Vaiana» ou la fin (tant attendue) des contes de fées chez Disney », sur Slate.fr, (consulté le )
  32. Forbes, « Nominés Aux Oscars 2017 : Liste Complète », sur Forbes France, (consulté le )
  33. « Oscars 2017 : découvrez le palmarès intégral », sur Télérama (consulté le )
  34. Kyle Buchanan, « Lin-Manuel Miranda Reveals He's Making a Secret Disney Film » [archive du ]  , sur Vulture, (consulté le )
  35. YouTube
  36. « Le Retour de Mary Poppins : rencontre avec Rob Marshall et Lin-Manuel Miranda », sur CinéSéries, (consulté le )
  37. (en-US) « Lin-Manuel Miranda on Why a 'Puerto Rican Dude' in 'Mary Poppins Returns' Is Such a Breakthrough », sur TheWrap, (consulté le )
  38. (en-US) Owen Gleiberman et Owen Gleiberman, « Film Review: ‘Mary Poppins Returns’ », sur Variety, (consulté le )
  39. Florian Guerard, « Portrait : Lin-Manuel Miranda, le nouveau génie de Broadway », sur Musical Avenue, (consulté le )
  40. AlloCine, « Star Wars : les meilleurs caméos de la saga intergalactique », sur AlloCiné (consulté le )
  41. « A la croisée des mondes : Lin-Manuel Miranda aussi de la partie ? - Elbakin.net », sur www.elbakin.net (consulté le )
  42. (en-US) Greg Evans et Greg Evans, « Lin-Manuel Miranda ‘DuckTales’ Debut Sets Date, Highlights New “Duck Week” », sur Deadline, (consulté le )
  43. « D’OÙ L’ON VIENT, une comédie musicale qui fera date », sur myCANAL (consulté le )
  44. « Cinéma : « D’où l’on vient », une comédie musicale sucrée et virtuose », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  45. (en-US) Keith Caulfield et Keith Caulfield, « ‘Encanto’ Soundtrack Surges to No. 1 on Billboard 200 Chart », sur Billboard, (consulté le )
  46. « Vanessa Nadal, Lin-Manuel Miranda’s Wife: 5 Fast Facts You Need To Know », Heavy.com, 12 juin 2016.
  47. (en) MICHAEL GIOIA, « Lin-Manuel Miranda and Vanessa Nadal Welcome First Child », sur Playbill, (consulté le )
  48. (en-GB) « Francisco Miranda: Who is Lin-Manuel Miranda son? », (consulté le )
  49. Philippe Berry, « Lin-Manuel Miranda, l'artiste explosif derrière le phénomène «Hamilton» », 20 Minutes,‎ (lire en ligne).
  50. Marianne Julia Strauss (trad. de l'anglais), Les plus belles librairies du monde, Vanves, EPA, , 269 p. (ISBN 978-2-37671-231-2), p. 133
  51. (en-US) Michael Paulson, « How Lin-Manuel Miranda and Friends Made an Old Bookstore New », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  52. (en-US) Robert Viagas, « Hamilton Wins 2016 Pulitzer Prize; Miranda Reacts », sur Playbill, mon apr 18 15:10:12 edt 2016 (consulté le )
  53. (en) HollywoodWalkofFame, « Lin-Manuel Miranda ».

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :