Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Ligne de Steinbourg à Schweighouse-sur-Moder

La ligne de Steinbourg à Schweighouse-sur-Moder est une ligne de chemin de fer française, à voie normale, du département du Bas-Rhin. Elle faisait partie de la transversale reliant Saverne à Rastatt. La section entre Steinbourg et Obermodern est déclassée et déposée. Seule subsiste la section inexploitée de Schweighouse-sur-Moder à Obermodern.

Ligne de
Steinbourg à Schweighouse-sur-Moder
Image illustrative de l'article Ligne de Steinbourg à Schweighouse-sur-Moder
L'ancienne gare de Bouxwiller, située sur la ligne.
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1877 – 1881
Fermeture 1970 – 1990
Concessionnaires EL (1877 – 1919)
AL (Non concédée) (1919 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 160 000
Longueur 33,471 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Pente maximale 10
Nombre de voies Voie unique
(Anciennement à double voie)
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) Ligne inexploitée

Elle constitue la ligne n°160 000 du réseau ferré national.

Dans l'ancienne nomenclature de la région Est de la SNCF, elle était numérotée « ligne 9.4 » et désignée en tant que section de la « ligne Saverne - Wintersdorf »[1].

Sommaire

HistoireModifier

Mise en serviceModifier

La ligne est ouverte en deux étapes entre 1877 et 1881 :

FermetureModifier

Le raccordement militaire d'Obermodern-Est (PK 0,164 à 1,980) et le raccordement militaire de Schweighouse (PK 0,147 à 1,139) sont déclassés le 13 février 1964[4]. Le raccordement d'Obermodern-Ouest (PK 0,100 à 1,250) est déclassée le 14 janvier 1972[5].

La section de Steinbourg à Dossenheim-sur-Zinsel est fermée au trafic voyageurs le 31 mars 1970 puis au trafic marchandises le 3 août de la même année. Le déclassement (PK 0,400 à 6,445) s'effectue le 26 juillet 1973[6]. Une courte section à Steinbourg (PK 0,035 à 0,400) est également déclassée le 20 mars 1978[7].

 
La ligne à Pfaffenhoffen.

La section entre Dossenheim-sur-Zinsel et Bouxwiller (PK 6,445 à 11,500) est fermée au service des marchandises le 28 septembre 1975. De même la section de Bouxwiller à Obermodern (PK 11,500 à 18,415) est fermée le 1er mai 1987.

La dernière section, d'Obermodern à Schweighouse, est fermée au service des marchandises le 1er octobre 1990.

Le tronçon de Dossenheim-sur-Zinsel à Obermodern est retranché du réseau ferroviaire et déclassé (PK 6,445 à 18,415) par un décret du 20 septembre 1991 pour l'incorporation dans une ZAC et l'économie d'un ouvrage d'art[8].

ExploitationModifier

Le dépôt de munitions de Neubourg, construit en 1932, disposait d'un important embranchement particulier (1 200 mètres de voies) utilisé jusqu'en 2012[9].

Notes et référencesModifier

  1. [PDF] SNCF Région de l'Est - Carnet de profils et schémas - 1962, voir notamment planche 171, page 93 du PDF.
  2. Steinbourg - Bouxwiller sur le site d’Étienne Biellmann (consulté le 9 septembre 2017).
  3. Bouxwiller - Schweighouse sur le site d’Étienne Biellmann (consulté le 9 septembre 2017).
  4. Journal Officiel de la République Française du 22 février 1964, page 1 828.
  5. Journal Officiel de la République Française du 2 février 1972, page 1 277.
  6. Journal Officiel de la République Française du 22 août 1973, page 9 122.
  7. Journal Officiel de la République Française du 29 mars 1978, page 2 636.
  8. « Décret du 20 septembre 1991 portant retranchement et déclassement de sections de lignes dépendant du réseau ferré national géré par la Société nationale des chemins de fer français et rectification du décret du 22 février 1991 portant retranchement et déclassement de sections de lignes dépendant du réseau ferré national géré par la Société nationale des chemins de fer français : NOR: EQUT9101176D », Journal officiel de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, no 224,‎ , p. 12514 - 12515 (lire en ligne)
  9. « Le dépôt de munitions prépare sa fermeture », article des DNA du 9 avril 2015.

Voir aussiModifier