Ligne de Bouxwiller à Ingwiller

Ligne de
Bouxwiller à Ingwiller
Image illustrative de l’article Ligne de Bouxwiller à Ingwiller
Ancien pont juste après la gare d'Ingwiller sur l'ancienne ligne de Bouxwiller à Ingwiller
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Ingwiller, Obersoultzbach, Bouxwiller
Historique
Fermeture 1953
Concessionnaires EL (1888 – 1918)
AL (1918 – 1937)
SNCF (1938 – 1954)
Ligne déclassée (à partir de 1954)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 162 000
Longueur 6,6 km
Vitesse de référence 40 km/h
Écartement standard (1,435 m)
Pente maximale 6 à 10 
Nombre de voies Anciennement à voie unique

La ligne de Bouxwiller à Ingwiller est une ancienne ligne de chemin de fer française à écartement standard du nord de l'Alsace. Elle reliait la gare d'Ingwiller, située sur la ligne de Mommenheim à Sarreguemines, à celle de Bouxwiller située sur la ligne de Steinbourg à Schweighouse-sur-Moder. Cette ligne avait pour seule gare intermédiaire Obersoultzbach.

Dans l'ancienne nomenclature de la région Est de la SNCF, cette ligne était numérotée 99.


HistoireModifier

À partir de l'année 1841, il fut question à plusieurs reprises de la création d'une ligne ferroviaire reliant Ingwiller à Bouxwiller. Cependant, il faut attendre 1888 pour que ce projet se concrétise. En effet, cette année-là, 54,34 ares ont été cédés à la compagnie des chemins de fer de l'Est pour la construction de la ligne. La ligne fut finalement inaugurée en 1889. Jusqu'à quatre aller-retour étaient effectués entre les deux communes en semaine contre un seul le week-end. La vitesse de la ligne était limitée à 40km/h sur l'ensemble sur parcours. Le train qui circulait sur la ligne était surnommé "le schlembe" et emprunte la dernière fois la ligne le [1].

La ligne (PK 0,400 à 5,200) est déclassée par décret le [2].

Chiffres clés[3]Modifier

  • La ligne fut mise en service le .
  • La ligne fut fermée au trafic marchandises le .
  • La ligne fut fermée au trafic voyageurs le .
  • La ligne fut finalement déclassée le .

InfrastructureModifier

 
Pont au-dessus de la Soultzbach. C'est le dernier d'ouvrage d'art encore présent aujourd'hui sur la ligne, tous les autres ayant été retirés.

La ligne était relativement classique, aucune courbe importante, très peu d'ouvrages d'art (seulement quelques ponts afin de franchir les routes) et un profil en faible pente de 6 à 10mm/m.

Notes et référencesModifier

  1. « Ligne Bouxwiller - Ingwiller », sur www.ingwiller.com (consulté le )
  2. « Décret no 54-1099 du 12 novembre 1954 portant déclassement de certaines lignes et sections de lignes de chemin de fer d’intérêt général », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 10676-10677 (ISSN 0373-0425, lire en ligne).
  3. « Ligne Bouxwiller - Ingwiller », sur etienne.biellmann.free.fr (consulté le )