Ligne S1 du RER bruxellois

S1
départ de Bruxelles-Midi d’un train de la ligne S1 (à gauche)
départ de Bruxelles-Midi d’un train de la ligne S1 (à gauche)

Réseau Réseau express régional bruxellois
Ouverture
Terminus Nivelles - Anvers-Central
Exploitant SNCB
Points d’arrêt 22

La ligne S1 du RER bruxellois, plus simplement nommée S1, est une ligne de train de l'offre ferroviaire suburbaine à Bruxelles, étape du projet Réseau express régional bruxellois, elle traverse Bruxelles sur un axe Sud-Nord : Nivelles - Bruxelles - Malines (Mechelen).

Elle emprunte les infrastructures de la ligne 124 (Bruxelles-Charleroi), de la ligne 0 Bruxelles-Midi - Bruxelles-Nord et de la ligne 25 (Bruxelles-Anvers).

HistoireModifier

La ligne S1 fait partie de l'offre ferroviaire S de Bruxelles lancée le [1],[2]. Elle reliait initialement la gare de Nivelles à celle de Malines et a depuis été prolongée vers Anvers-Central.

Elle permet la desserte conjointe des lignes 25 et 124 sans nécessiter de correspondance à Bruxelles. Une fois par jour, les jours ouvrables, un train S1 relie Charleroi-Sud à Anvers-Central, tôt le matin.

Elle est actuellement exploitée au rythme de deux trains par heure dans chaque sens sans train supplémentaire aux heures de pointe.

Elle effectue sensiblement le même parcours que les trains IC Charleroi-Sud - Anvers / Essen mais ces trains, plus rapides, ne desservent que les gares de Nivelles, Braine-l’Alleud, Bruxelles-Midi, Bruxelles-Central, Bruxelles-Nord, Malines et Anvers-Berchem

InfrastructureModifier

 
Waterloo.

Liste des garesModifier

 
Forest-Est.
 
Weerde.
 
Mortsel.
 
Anvers-Central.

La desserte de la ligne S1 comporte les gares suivantes[3] :

Les trains continuent vers Anvers-Central en desservant les gares suivantes :

ExploitationModifier

 
Une automotrice Siemens Desiro en gare de Bruxelles-Midi.

Tous les trains sont composés d’automotrices Siemens Desiro ML série AM 08 de la SNCB. La plupart des trains sont composés de deux automotrices (soit six voitures), selon les heures, certains trains comptent trois automotrices (neuf voitures) ou une seule (trois voitures).

Certaines gares, peu fréquentées, ne sont desservies que par un seul train S1 toutes les heures tandis que l’autre ne s’y arrête pas.

En raison de l’impossibilité d’effectuer des dépassements sur la Ligne 124 qui ne possède que deux voies entre Bruxelles-Midi et Braine-l’Alleud ainsi qu’entre Braine-l’Alleud et Nivelles, il arrive fréquemment, en cas de retard d’un train plus rapide (IC ou P) qu’un train S1 soit retenu plus de dix minutes dans une de ces gares afin de lui céder le passage.

ProjetsModifier

Sur la ligne 25, la gare de Buda sera à terme remplacée par une nouvelle gare à Machelen.

Sur la ligne 124, une nouvelle gare est prévue à la hauteur de Moensberg, entre Uccle-Calevoet et Linkebeek. Elle permettra une correspondance directe avec les trains de la ligne 26.

La ligne 124, actuellement à double voie entre Bruxelles-Midi et Luttre, doit être mise à quatre voies sur la quasi-totalité de son parcours, ce qui permettra d’augmenter la fréquence des trains et de faire circuler simultanément des trains rapides et des trains lents à arrêts fréquents. Les travaux, retardés par des demandes de permis d’urbanisme, ne sont entamés que sur une partie du trajet et ne devraient pas être terminés avant 2031[4]. La reconstruction de plusieurs des gares entre Linkebeek et Nivelles accompagnera cette mise à quatre voies.

Notes et référencesModifier

  1. « S : Qu'est-ce que le S ? », sur http://www.belgianrail.be/ (consulté le 11 janvier 2016).
  2. « SNCB : une partie du RER de Bruxelles lancée en décembre 2015 », sur Le Vif/L'Express, (consulté le 11 janvier 2016).
  3. « Plan relations S » [PDF], sur SNCB, (consulté le 11 janvier 2016).
  4. « L'achèvement de la ligne 124 du RER entre Bruxelles et Nivelles? "Pas avant 2031" », RTBF Info,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier