Ligne L du métro de New York

NYCS-bull-trans-L.svg

Ligne L

14th Street - Canarsie Local

Une rame R143 arrivant à la station Grand street.
Une rame R143 arrivant à la station Grand street.

Réseau Métro de New York
Terminus 8th Avenue
Canarsie Rockaway Parkway
Histoire
Ouverture
Exploitant Metropolitan Transportation Authority
Infrastructure
Conduite (système) Conducteur avec système automatique CBTC
Exploitation
Matériel utilisé R143
Points d’arrêt 24
Longueur 16 km
Temps de parcours 40 min
Jours de fonctionnement 7j/7

La L 14th Street – Canarsie Local est une ligne (au sens de desserte ou service en anglais) du métro de New York qui circule sur la BMT Canarsie Line, issue de l'ancienne Brooklyn-Manhattan Transit Corporation (BMT) dans les arrondissements de Manhattan et Brooklyn. Sur le même modèle que l'IRT Flushing Line (métros 7) et l'IND Crosstown Line (métros G), et contrairement à la majorité des lignes du réseau, la BMT Canarsie Line, qui constitue une ligne (line) au sens de tronçon du réseau n'est empruntée que par la seule desserte L. Elle doit son nom au fait qu’elle termine à Canarsie, dans l'arrondissement de Brooklyn.

La desserte L fonctionne en continu, entre Brooklyn et Manhattan, en traversant la ville d’est en ouest. La ligne débute à Manhattan, dans le West Village, au niveau de la station 14th Street – Eighth Avenue. Elle traverse ensuite Manhattan en passant par Union Square, puis rejoint Brooklyn jusqu’au quartier de Canarsie. La ligne L est une ligne omnibus : elle s'arrête à toutes les stations situées sur sa ligne.

HistoireModifier

1924-1967Modifier

November 26, 1967 – June, 1979 bullet  
Juin, 1979 – Mai 6, 1985 symbole  
Original 16 designation for the BMT Canarsie Line service  

ExploitationModifier

DesserteModifier

La ligne L fonctionne 24h/24h, tous les jours de la semaine, toute l’année.

L’intervale moyen entre deux rames dans chaque sens est d'environ 2 minutes en heure de pointe et 8 en heure creuse.

La durée moyenne d’un trajet complet entre 8th Avenue et Canarsie est d’environ 40 minutes.

Matériel roulantModifier

La ligne est exploitée par des rames R143 relativement récentes et équipées du système CBTC.

 
Intérieur d’une rame R143.

Une ligne test pour les technologies du futurModifier

Dans le cadre d'un contrat avec la New York City Transit Authority (NYCTA), Siemens Transportation Systems a établi les normes de modernisation du réseau : définition du système CBTC et établissement des spécifications des standards d'interopérabilité. À terme, l'ensemble du réseau new-yorkais sera modernisé selon ces spécifications.

Il s'agit du premier système d'automatismes d'aide à la conduite ("ATC") à New York, dont les performances permettent, depuis 2006, un accroissement de la sécurité du système, une plus grande fréquence de passage des trains et une simplification de la maintenance. Les conditions extrêmement difficiles de réalisation font de ce projet une réelle prouesse, qui a néanmoins été réalisé conformément au calendrier prévu.

Pour la ligne L, Siemens Transportation Systems a fourni :

  • le système Trainguard MT CBTC comprenant les équipements sol, les équipements bord (y compris la Mesure Optique de Vitesse) et les équipements de communication (Airlink),
  • le Poste de Commande Centralisé.

Dans le cas de New York, Trainguard MT CBTC vient en superposition de la signalisation traditionnelle (en overlay). Par ailleurs, c'est la première fois que les équipements de communication par câble sont remplacés par une communication radio numérique, ce qui a permis de simplifier considérablement les équipements en voie. La mesure de vitesse bénéficie également d'une nouvelle technologie : le système de lecture du rail par laser.

Développé par Siemens, Trainguard MT CBTC est actuellement mis en œuvre, ou va l'être prochainement, sur plusieurs lignes de métro à travers le monde : à Paris (ligne 14 et prochainement ligne 1), Barcelone (ligne 9), Budapest (lignes 2 et 4), Alger (ligne 1) ainsi que dans le cadre du projet Ouragan de la RATP (lignes 3, 5, 9, 10 et 12 du métro parisien).

Tracé et stationsModifier

 
Tracé de la desserte L dans Manhattan et Brooklyn.
  Station Horaires Correspondances
Brooklyn
  Canarsie – Rockaway Parkway Toujours
East 105th Street Toujours
New Lots Avenue Toujours Bus B15 pour JFK
Livonia Avenue Toujours
Sutter Avenue Toujours
Atlantic Avenue Toujours Long Island Railroad
Broadway Junction Toujours        
Bushwick Avenue-Aberdeen Street Toujours
Wilson Avenue Toujours
Halsey Street Toujours
  Myrtle-Wyckoff Avenues Toujours  
DeKalb Avenue Toujours
Jefferson Street Toujours
Morgan Avenue Toujours
Montrose Avenue Toujours
Grand Street Toujours
Graham Avenue Toujours
Lorimer Street Toujours  
Bedford Avenue Toujours
Manhattan
First Avenue Toujours
Third Avenue Toujours
  14th Street-Union Square Toujours                
Sixth Avenue Toujours          
PATH
  Eighth Avenue Toujours      

TourismeModifier

La ligne L ne possède pas de vocations touristiques majeures car son parcours se situe grandement en dehors de Manhattan. Néanmoins elle dessert quelques lieux touristiques sur son parcours.

À ManhattanModifier

• Les quartiers de Chelsea et de West Village via la station 14th Street – Eighth Avenue.

• L’Union Square via la station 14th Street – Union Square.

À BrooklynModifier

• Le quartier gentrifié de Williamsburg via la station Bedford Avenue.


FuturModifier

Matériel roulantModifier

Il est prévu que les futures rames R211 qui arriveront durant les années à venir, équipent la ligne L.

Prolongement à l’ouest ?Modifier

Certains médias New Yorkais et groupements politiques aimeraient voir la ligne L étendue au delà de la Huitième Avenue.

Il est vrai que les quartiers ouest de Manhattan tel que Meatpacking District et Hell's Kitchen sont difficilement accessible en transport en commun car dépourvus de station de métro.

Ce projet viserait à étendre la ligne jusqu’à Washington Street dans Meatpacking District, puis de là, elle bifurquerait vers le nord sous la dixième Avenue, jusqu’à 72nd Street et les lignes de l’IRT Broadway-Seventh Avenue Line. Ce qui permettrait de les soulager du lourd trafic auquel elles font face en heure de pointe.

A l’heure actuelle, rien ne dit que ce projet ne voit le jour.

Voir aussiModifier