Ligne 19 du tramway de Bruxelles

ligne de tramway belge

Ligne 19
Voir la carte de la ligne.
Carte de la ligne
Voir l'illustration.
T3108 au terminus De Wand.

Réseau Tramway de Bruxelles
Terminus De Wand, Groot-Bijgaarden
Communes desservies 5 (Ville de Bruxelles(laeken), Jette, Koekelberg, Berchem-Sainte-Agathe, Grand-Bigard)
Histoire
Mise en service
Exploitant STIB
Infrastructure
Conduite (système) Conducteur
Exploitation
Matériel utilisé T 3000
Dépôt d’attache Molenbeek
Points d’arrêt 24
Longueur 9,18 km
Temps de parcours 30 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 417 m
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes (3)(4)(7)(8)(9)(19)(25)(39)(44)(51)(55)(62)(81)(82)(92)(93)(97)

La ligne 19 du tramway de Bruxelles est une ligne de tramway mise en service le , qui relie De Wand à Groot-Bijgaarden en empruntant la très courte section prémétro de Simonis et en passant par la basilique de Koekelberg. La ligne 19 est aujourd'hui l'une des lignes les plus fréquentées du réseau de tramways de Bruxelles.

HistoireModifier

 
La PCC 7961 arrivant au terminus De Wand
 
La motrice 3065 au terminus Groot-Bijgaarden

Grand-Bigard - Simonis - Rogier - Luxembourg (Trône) - Louise - Barrière - Saint-DenisModifier

Créée le , la ligne traversait Bruxelles, joignant initialement son terminus actuel, toujours situé à Grand-Bigard, à celui de Forest, où il était situé à la place Saint-Denis.

Elle courait jusqu'à la Basilique de Koekelberg, qu'elle contournait comme encore actuellement, le long de l'avenue du Panthéon et du Parc Elisabeth. Elle traversait ensuite la place Simonis, avant de courir jusqu'à Rogier.

Elle empruntait alors le tunnel du premetro entre Rogier et la Porte de Namur. Remontée en surface, elle courait le long du Boulevard de la Toison d'or jusqu'à l'actuelle station Hôtel des Monnaies des lignes de métros   et  .

Elle prenait alors à gauche (jusqu'en mai 1980) et remontait la rue du même nom jusqu'à la Barrière de Saint-Gilles (par la suite, la rue de l'hôtel des monnaies a totalement été déferrée). Après cette date, le   fut dévié par la Porte de Hal d'où il remontait vers la Barrière par la chaussée de Waterloo via la ligne du  . Ensuite, après sa longue descente jusqu'à Rochefort et Wielemans où il retrouvait la ligne   et l'Ancienne ligne 58 des tramways de Bruxelles, il bifurquait à gauche pour rejoindre Forest et la place Saint-Denis, son terminus sud. Le tronçon entre Simonis et Jette était alors assuré par la ligne de tramway   (Erasme-Midi-Porte de Namur-Rogier-Simonis-gare de Jette-Houba de Strooper).

Grand-Bigard - Simonis - De WandModifier

Lors de l'inauguration et la mise en service du métro lourd   sur la petite-Ceinture en 1988, le tram   a adopté son tracé définitif de ligne du Nord-ouest bruxellois en reprenant l'itinéraire du tram   entre "Simonis" et "Houba de Strooper". Pour l'occasion, un très court tunnel de prémétro en forme de fer à cheval doté d'une station spécialement dédiée au tram   fut construit sous la place Simonis afin de permettre des correspondances plus aisées avec la ligne  , ainsi qu'une plus grande fluidité sur la ligne grâce à la suppression des embarras de circulation automobile. En 2018, la ligne du tram   est venue se greffer à cette station souterraine. Son tronçon sud, entre la "Barrière" et la place "Saint-Denis", est quant à lui repris par le tram   , lui aussi entièrement modifié. Dans le début des années '90, le   obtient son nouveau terminus de "De Wand" et le   reprend "Houba".

Elle ne subira pas de modifications lors de la grande restructuration du réseau de tramways de la STIB qui dura de mars 2006 à l'été 2008, soit un peu plus de 2 ans, à l'instar des lignes   ,   et  . Cette 5 ème restructuration conduira principalement à la suppression des lignes   ,   ,   ,   ,   et   (rétablie par la scission de l'ancienne ligne  ).

En avril 2021, sont lancés des travaux ayant pour but de modifier le terminus de Groot-Bjgaarden. Le tram ne fera plus une boucle passant par la gare de Grand-Bigard, mais rejoindra directement le terminus situé sur la Dansaertlaan[1].

Tracé et stationsModifier

La ligne 19 du tram de Bruxelles part de De Wand, situé dans une tranchée créée à l'occasion de l'Exposition universelle de 1958 (en correspondance avec les lignes 3 et 7). Ensuite, les trams s'engouffrent dans un tunnel passant sous les voies de la ligne 3 et sous le Parc de Laeken pour arriver à la place Saint Lambert où se situe l'arrêt du même nom : point de correspondance avec la ligne 7. Puis les trams descendent l'avenue Jean Sobieski, et croisent la ligne de métro 6 à Stuyvenbergh. Ensuite, ils continuent sur le boulevard de Smet de Nayer où ils sont rejoints par les trams de les lignes 51 et 93, au niveau de la station Guillaume de Greef. Ils desservent le cimetière de Jette puis se séparent des trams des lignes 51 et 93. Ils arrivent alors sur l'avenue Secrétin et à travers la place du Cardinal Mercier, ils desservent la gare de Jette. Désormais sur la rue Léon Théodor, ils rejoignent la place Reine Astrid et l'avenue de Laeken, puis arrivent au niveau de la station Miroir. Les trams sont désormais sur l'avenue de Jette qui les mèneront à la station souterraine prémétro de Simonis. Après un virage serré, ils ressortent de celle-ci afin de desservir la Basilique de Koekelberg, puis les avenues du Panthéon, de l'Hôpital Français et Josse Goffin pour arriver à la place du Docteur Schweitzer. Les trams remontent l'avenue du Roi Albert pour arriver à Hunderenveld. Les trams quittent ensuite la Région de Bruxelles-Capitale et entrent dans la Région flamande afin de desservir les ultimes stations avant d'aboutir au terminus Groot-Bijgaarden.

Les stationsModifier

          Stations Lat/Long Type Communes Correspondances
    o     De Wand 50° 53′ 43″ N, 4° 21′ 19″ E Bruxelles-ville

Laeken

Tram     - Bus    
    o     Saint-Lambert 50° 53′ 26″ N, 4° 20′ 43″ E Bruxelles-ville

Laeken

Tram  
    o     Stuyvenbergh 50° 53′ 11″ N, 4° 20′ 32″ E Bruxelles-ville

Laeken

Métro   - Bus  
    o     Ernest Salu 50° 53′ 04″ N, 4° 20′ 19″ E Bruxelles-ville

Laeken

    o     Guillaume de Greef 50° 52′ 57″ N, 4° 20′ 08″ E Jette Tram     - Bus  
    o     Cimetière de Jette 50° 52′ 46″ N, 4° 20′ 03″ E Jette Tram       - Bus  
    o     Jette Gare 50° 52′ 49″ N, 4° 19′ 49″ E Jette Bus    - SNCB
    o     Lenoir 50° 52′ 36″ N, 4° 19′ 41″ E Jette
    o     Place Reine Astrid 50° 52′ 24″ N, 4° 19′ 33″ E Jette
    o     Miroir 50° 52′ 16″ N, 4° 19′ 28″ E Jette     
    o     Broustin 50° 52′ 05″ N, 4° 19′ 35″ E Jette   
    o     Simonis 50° 51′ 48″ N, 4° 19′ 48″ E Prémétro Koekelberg Métro     - Tram   - Bus         - SNCB
    o     Besme 50° 51′ 49″ N, 4° 19′ 30″ E Koekelberg
    o     Bossaert-Basilique 50° 51′ 56″ N, 4° 19′ 07″ E Koekelberg Bus     
    o     Collège Sacré-Cœur 50° 52′ 01″ N, 4° 18′ 53″ E Koekelberg Bus     
    o     Goffin 50° 52′ 01″ N, 4° 18′ 31″ E Berchem-Sainte-Agathe Bus  
    o     Valida 50° 51′ 59″ N, 4° 18′ 12″ E Berchem-Sainte-Agathe Bus  
    o     Schweitzer 50° 51′ 52″ N, 4° 17′ 49″ E Berchem-Sainte-Agathe Tram   - Bus    
    o     Vereman 50° 51′ 55″ N, 4° 17′ 34″ E Berchem-Sainte-Agathe Bus  
    o     Azur 50° 52′ 00″ N, 4° 17′ 13″ E Berchem-Sainte-Agathe Bus  
    o     Hunderenveld 50° 52′ 01″ N, 4° 16′ 53″ E Berchem-Sainte-Agathe Bus      
    o   Bayens 50° 52′ 02″ N, 4° 16′ 38″ E Grand-Bigard
  o     Station Groot-Bijgaarden 50° 52′ 05″ N, 4° 16′ 27″ E Grand-Bigard SNCB
    o     Groot-Bijgaarden 50° 52′ 02″ N, 4° 16′ 29″ E Grand-Bigard

~ N'est pas exploité après 20 heures

+ N'est pas exploité avant 20 heures.

Arrêts du tramway 19 avant 1988Modifier

Grand-Bigard - Gare de Grand-Bigard/Bayens - Hunderenveld - Azur - Vereman - Schweitzer - Valida - Goffin - Collège-Sacré-cœur - Bossaert-Basilique - Besme - Simonis - Ribaucourt - Yser - Rogier - Botanique - Madou - Arts-Loi - Luxembourg (Trône) - Porte de Namur - Louise - Hôtel des Monnaies - (Dillens - Victoire - Coenen) Porte de Hal - Parvis de Saint-Gilles - Barrière - Combaz - Rochefort - Berthelot - Wielemans-Ceupens - Union - Châtaignes - Zaman - Monaco - Forest-Centre - Saint-Denis

L'accès au dépôt de Saint-Gilles (avenue du Roi) se faisait par la ligne   depuis "Wielemans-Ceupens".

Exploitation de la ligneModifier

 
La PCC 7959 à Collège Sacré-Cœur
 
la motrice 7779 effectue un service de renfort sur la ligne 19

La ligne 19 est exploitée par la STIB. Elle fonctionne environ entre 5 h 15 et 1 h[2], tous les jours sur la totalité du parcours. Les tramways rallient De Wand à Groot-Bijgaarden en environ 30 minutes. La ligne emprunte un trajet de surface qui est presque exclusivement en site propre, ce qui lui offre une excellente régularité.

FréquenceModifier

Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif à partir du site de la STIB[3].

  • En journée :
    • Du lundi au vendredi: un tram toutes les 3 minutes en heure de pointe entre Groot Bijgaarden et Simonis et 1 tram sur 2 limité à simonis et toutes les 6 minutes entre Simonis et De Wand et toutes les 8 minutes en heure creuse et toutes les 15 minutes en soirée.
      • Petites vacances scolaires : un tram toutes les 6 minutes en heure de pointe et toutes les 10 minutes en heure creuse.
      • Horaire Petites vacances scolaires : un tram toutes les 6 minutes et toutes les 10 en heure de creuse et toutes les 15 minutes en soirée.
      • Grandes vacances : un tram toutes les 6 minutes en heure de pointe et toutes les 10-12 minutes en heure de creuse et toutes les 15 minutes en soirée.
    • Les samedis, c'est un tram toutes les 10 minutes l'après-midi.
  • Les dimanches, c'est un tram toutes les 15 minutes en journée et toutes les 12-15 minutes en soirée.

Matériel roulantModifier

 
La PCC 7916 à De Wand

La ligne 19 est entièrement exploitée par les T 3000 mais était desservie autre fois par des PCC 7900

Tarification et financementModifier

La tarification de la ligne est identique à celles des autres lignes de tramway exploitées par la STIB ainsi que les réseaux urbains bruxellois TEC, De Lijn, SNCB et accessible avec les mêmes abonnements sauf sur le tronçon NATO-Brussels Airport sur la ligne 12 (Airport Line) . Un ticket peut permettre par exemple 1, 5 ou 10 voyages avec possibilité de correspondance.

Le financement du fonctionnement de la ligne, entretien, matériel et charges de personnel, est assuré par la STIB[4].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes, sources et référencesModifier