Gare de Jette

gare ferroviaire belge

La gare de Jette (en néerlandais : station Jette) est une gare ferroviaire belge de la ligne 50 de Bruxelles à Gand, située place Cardinal Mercier, à proximité du centre-ville de Jette, en région de Bruxelles-Capitale.

Jette
Image illustrative de l’article Gare de Jette
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Jette
Adresse Place Cardinal Mercier
1090 Jette
Coordonnées géographiques 50° 52′ 51″ nord, 4° 19′ 43″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Code UIC 88120477
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 50, Bruxelles à Gand
60, Jette à Termonde
Voies 4
Quais 3 (dont un central)
Altitude 29 m
Historique
Mise en service
Architecte Franz Seulen
Protection
Façades et toitures
Correspondances
Tramway Tram(19)
Bus Bus(14)(88)

Une halte est mise en service en 1858. Le bâtiment voyageurs de l'architecte Franz Seulen, ouvert en 1892, est classé.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), desservie par des trains InterCity (IC) et Suburbains (S). Elle est également desservie par la ligne 19 du tram de Bruxelles.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 29 mètres d'altitude, la gare de Jette est située au point kilométrique (PK) 4,10 de la ligne 50 de Bruxelles à Gand, entre les gares de Bockstael et de Berchem-Sainte-Agathe. Gare de bifurcation, elle est l'origine de la ligne 60, de Jette à Termonde[1].

HistoireModifier

La ligne de Bruxelles à Gand est ouverte à l'exploitation le [2] pour le compte des Chemins de fer de l'État belge, il faut néanmoins attendre le pour qu'une halte soit mise en service à Jette. Elle ne dispose pas de voies d'évitement[3]. Un premier bâtiment est édifié, il devient rapidement trop petit pour accueillir l'important trafic de voyageurs venant de la région flamande, notamment les nombreux ouvriers qui utilisent cet arrêt pour venir au travail. Les dessins d'un nouveau bâtiment, de style éclectique, réalisés par l'architecte Franz Seulen sont approuvés six ans avant son inauguration le [4]. En 1881, l’État belge finalise la construction de la ligne de Termonde à Jette[5].

Le bâtiment de l'architecte Franz Seulen, est partiellement classé comme monument[6]. Le processus pour un éventuel classement est ouvert le [7], l'arrêté définitif de protection est publié le avec la référence 2283-0020/0, il classe les façades et les toitures de la gare de Jette : « Par son caractère imposant, cette gare inspirée du style néo-renaissance flamande est une architecture remarquable. Elle constitue un exemple typique de l'architecture ferroviaire du XIXe siècle. »[8].

En 2010 débutent des travaux de rénovation de la gare et de ses abords, ils sont programmés pour se terminer à la fin de l'année 2012[9]. Ces travaux réalisés en prévision de l'arrivée de trains RER, risquant de faire disparaître l'auvent en fer forgé d'un quai datant de 1892, un accord entre la Direction des monuments et sites de la région et Infrabel permet finalement sa sauvegarde. Il sera démonté, restauré et réinstallé[10].

Le jeudi , un ouvrier décède et deux autres sont gravement blessés lors d'un accident sur le chantier de rénovation de la gare[11].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCB[12], elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi et fermé les samedis et dimanches. Un buffet est installé en gare.

Depuis la rénovation de la gare, deux souterrains permettent la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre. L'un de ces souterrains est doté d'ascenseurs ce qui rend la gare entièrement accessible aux PMR.

DesserteModifier

Jette est desservie par des trains InterCity (IC) et Suburbains (S3, S4 et S10) de la SNCB, circulant sur les lignes commerciales 50 et 60[13],[14].

En semaine, la desserte, cadencée à l’heure, comprend :

  • des trains IC reliant Courtrai à Saint-Nicolas
  • des trains S3 circulant entre Termonde et Zottegem, renforcés par des trains S3 supplémentaires à destination de Bruxelles-Midi aux heures de pointe (deux le matin vers Bruxelles et deux l’après-midi vers Termonde)
  • des trains S4 circulant entre Vilvorde et Alost
  • des trains S10 circulant entre Bruxelles-Midi et Termonde
  • des trains S10 circulant entre Bruxelles-Midi et Alost, renforcés par deux trains S10 supplémentaires en heure de pointe (le matin vers Bruxelles et l’après-midi vers Alost)

Les week-ends et jours fériés, la desserte est constituée comme suit et également cadencée à l’heure :

  • des trains IC entre Gand-Saint-Pierre et Lokeren via Bruxelles
  • des trains S10 circulant entre Bruxelles-Midi et Termonde
  • des trains S10 circulant entre Bruxelles-Midi et Alost

Cas particulier: L'itinéraire complet du S10 est Termonde – Jette – Bruxelles-Ouest – Bruxelles-Midi – Bruxelles-Nord – Jette – Alost (plus les gares intermédiaires) ou vice-versa; il change de numéro de train à Bruxelles-Midi pour éviter de passer deux fois à Jette sous le même numéro de train.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[12].

La gare est desservie par l'arrêt « Gare de Jette » de la ligne 19 du tram de Bruxelles et des bus des lignes 14, 53 et 88 du réseau STIB. Elle se situe non loin de l’arrêt Cimetière de Jette offrant une correspondances avec les lignes 51, 62 et 93. (Toutefois de juillet 2019 à juin 2020 les trams 62 et 93 ne desservent pas le cimetière de Jette pour cause de travaux rue Jules Lahaye. La correspondance est possible à Bockstael avec le bus 53 ou avec le chemin de fer[15].)

Notes et référencesModifier

  1. « Carte technique du réseau », sur Infrabel, (consulté le ).
  2. (nl) Paul Kevers, « Belgische spoorlijnen : Lijn 50 », sur users.telenet.be (consulté le ).
  3. (nl) « ST/H/PA Jette », sur spoorweggeschiedenis.quartam.on-rev.com, (consulté le ).
  4. Région de Bruxelles-Capitale, Art et architecture publics, Bruxelles, Mardaga, (ISBN 9782870097090, lire en ligne), « La ligne vers Gand », p. 126.
  5. (nl) Paul Kevers, « Belgische spoorlijnen : Lijn 60 », sur users.telenet.be (consulté le ).
  6. « La gare de Jette », sur jette.be (consulté le ).
  7. Région de Bruxelles-Capitale, Arrêté du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale ouvrant la procédure de classement comme monument des façades et toitures de la gare de Jette, sise place Cardinal Mercier 16 A Jette, (lire en ligne).
  8. Région de Bruxelles-Capitale, Arrêté du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale portant classement comme monument des façades et toitures de la gare de Jette, sise place Cardinal Mercier 16 A Jette, (lire en ligne).
  9. « Les abords de la gare de Jette », sur infrabel.be (consulté le ).
  10. François Robert, « Il faut sauver l'auvent de la gare de Jette », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Agence Belga, « Un mur s'effondre en gare de Jette : un mort et des blessés graves », la Libre Belgique,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. a et b « SNCB - Jette », sur belgianrail.be (consulté le ).
  13. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).
  14. « Brochure Trains S », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).
  15. « Tram 62, 93 — Travaux à Jette », sur stib-mivb.be. (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Courtrai
ou Mouscron
ou Tournai
Bruxelles-Nord IC
(en semaine)
Termonde Saint-Nicolas
ou Termonde
Gand-Saint-Pierre Bruxelles-Nord IC
(week-ends et fériés)
Termonde Lokeren
ou Termonde
Zottegem Bockstael S
(en semaine)
Zellik Termonde
ou Bruxelles-Midi
Vilvorde Bockstael S
(en semaine)
Berchem-Sainte-Agathe Alost
Bruxelles-Midi Bockstael S Berchem-Sainte-Agathe Alost
Bruxelles-Midi Tour et Taxis S Zellik Termonde