Les Fioretti de saint François d'Assise

Fioretti de Saint François
Image illustrative de l’article Les Fioretti de saint François d'Assise
La prêche aux oiseaux, Giotto di Bondone, Basilique supérieure de Saint-François à Assise

Auteur (probablement) Ugolino Brunforte
Pays Italie
Genre Hagiographie
Version originale
Langue Italien
Titre I fioretti di San Francesco
Date de parution Fin du XIVe siècle
Version française
Traducteur Alexandre Masseron
Éditeur Éditions franciscaines
Date de parution 1946

Les Fioretti de saint François d’Assise (en italien : ‘I Fioretti di san Francesco’) est un recueil d'anecdotes, miracles et histoires merveilleuses et légendaires de la vie de saint François d'Assise et de ses premiers compagnons qui se déroulent pour l’essentiel dans les régions italiennes actuelles de l'Ombrie, des Marches et de Toscane.

L'ouvrage comporte 53 courts chapitres, débutant à Assise et se terminant à Mogliano, et date de la fin du XIVe siècle.

Composé anonymement (en italien) plus d’un siècle après la mort du saint et bien que peu fiable du point de vue biographique, il eut une influence considérable sur l’image que des générations de chrétiens eurent du saint.

Il est très probable que l’auteur en soit le frère mineur Ugolino da Brunforte (né en 1262 à Sarnano dans les Marches italiennes et mort en 1348 dans la province de Macerata).

Toujours populaire, et traduit dans toutes les langues importantes, l’ouvrage est réédité.

OrigineModifier

Les experts estiment que l’œuvre originale, écrite en latin, est de la plume de Ugolino Brunforte, frère mineur originaire d’Italie centrale. Ce premier texte est perdu. L’édition la plus ancienne que l’on connaisse est une version italienne de l’œuvre datant de 1390. Les histoires merveilleuses et anecdotes sont inspirées des ‘Actus beati Francisci et sociorum eius’, rédigés dans les années 1320-1330, un siècle après la canonisation du Saint François d'Assise (1228) en vue de laquelle furent écrites la Vita prima et la Vita secunda par Tommaso de Celano[1],[2],[3].

.

RécitsModifier

Le livre est un florilège de 53 courts chapitres, dans lesquels sont relatés des épisodes de la vie de saint François d’Assise et ses premiers compagnons. Légendes et faits se mélangent pour donner un texte pittoresque et savoureux, où le merveilleux et le miraculeux ont une place prépondérante. Bien que du point de vue historique relativement peu fiable, il reste le document biographique préféré de ceux qui s’intéressent à Saint François d’Assise. Figurent notamment dans le récit les personnages de sainte Claire à l’origine de l’Ordre des clarisses, Saint Antoine de Padoue, Saint Dominique de Guzman à l’origine de l’Ordre des frères prêcheurs (Dominicains), du roi de France Saint Louis et le Pape Innocent IV[4].

 
Fioretti

Résumé par chapitreModifier

  • Chapitre 1 : De l’équivalence entre les douze compagnons de Saint François et les douze apôtres du Christ[5].
  • Chapitre 2 : La vision de frère Bernard et l’Avarice de frère Sylvestre.
  • Chapitre 3 : Saint François demande à frère Bernard de l’insulter et de lui marcher dessus.
  • Chapitre 4 : Introduction de frère Massée, frère Gilles et frère Elie.
  • Chapitre 5 : Frère Bernard envoyé à Bologne pour fonder un couvent et où il est maltraité par les enfants.
  • Chapitre 6 : Du Lien entre frère Bernard et frère Elie et de la mort de frère Bernard.
  • Chapitre 7 : Saint François fait Carême 40 jours au Lac Trasimène, ne mangeant qu’un 1/2 pain.
  • Chapitre 8 : Saint François et frère Léon discutant sur la Joie parfaite.
  • Chapitre 9 : Dialogue avec frère Léon
  • Chapitre 10 : Frère Massée interroge François sur son succès auprès des gens.
  • Chapitre 11 : François fait tourner frère Massée en rond pour trouver la juste destination avant de s’en aller à Sienne
  • Chapitre 12 : Saint François d'Assise humilie frère Massée
  • Chapitre 13 : frère Massée reçoit plus, de la mendicité, que frère François / François élève frère Massée par son souffle en l’air / Apparition
  • Chapitre 14 : Apparition du Christ à François d'Assise et à ses frères qui tombent en pâmoison.
  • Chapitre 15 : Sainte Claire mange avec saint François d'Assise et ses frères après les avoir sollicités de nombreuses fois et s’en retourne à saint Damien.
  • Chapitre 16 : Sainte Claire et saint Sylvestre invite saint François d'Assise à prêcher plus loin / Saint François et la crèche aux oiseaux.
  • Chapitre 17 : Un Novice voit Saint François s’entretenir avec le Christ, saint Jean Baptiste et la Vierge Marie, puis tombe évanoui.
  • Chapitre 18 : Saint François lit un chapitre devant 5000 frères et saint Dominique de Guzman.
  • Chapitre 19 : Comment Saint François d'Assise fit du vin à profusion et comment Dieu lui révéla qu’il irait au Paradis.
  • Chapitre 20 : De la Vision d’un frère qui avait l’habit franciscain en horreur.
  • Chapitre 21 : Saint François d'Assise convertit le Loup de Gubbio.
  • Chapitre 22 : François apprivoise les tourterelles sauvages et leur fabrique des nids.
  • Chapitre 23 : François délivre du Péché et du Démon un de ses frères.
  • Chapitre 24 : François convertit le Sultan de Babylone ainsi que la Courtisane qui le tente.
  • Chapitre 25 : François et la guérison du Lépreux.
  • Chapitre 26 : François et la conversion des trois Larrons.
  • Chapitre 27 : François convertit frère Pellegrino de Falerone et Richer de Muccia.
  • Chapitre 28 : Saint Bernard en ravissement jusqu’à la privation des sens.
  • Chapitre 29 : Frère Rufin voit le diable sous la forme d’un crucifié et frère François lui fait reconnaître son erreur.
  • Chapitre 30 : Comment Saint Rufin, et à sa suite Saint François, se retrouve à prêcher tout nu dans une Eglise d’Assise.
  • Chapitre 31 : François et sa connaissance des pensées de ses frères.
  • Chapitre 32 : Frère Massée atteint l’état de parfaite humilité et se met à roucouler.
  • Chapitre 33 : Sainte Claire fait apparaître au pape le signe de La Croix sur le pain qu’elle a pour charge de bénir.
  • Chapitre 34 : La rencontre de Saint Louis Roi de France avec frère Gilles à Pérouse.
  • Chapitre 35 : Sainte Claire, la nuit de Noël, fut miraculeusement transportée dans l’Eglise de Saint François.
  • Chapitre 36 : Saint François raconte à frère Léon une très belle vision qu’il a eu.
  • Chapitre 37 : Saint François et le chevalier.
  • Chapitre 38 : Saint François et la damnation de frère ELie qui, suivant Frédéric II excommunié par le pape, risquait de mourir hors de l’Ordre.
  • Chapitre 39 : La prédication de saint Antoine de Padoue
  • Chapitre 40 : La prêche aux poissons de saint Antoine de Padoue, à Rimini.
  • Chapitre 41 : Un frère délivré par frère Simon
  • Chapitre 42 : Les beaux miracles des frères de la Marche d’Ancône.
  • Chapitre 43 : Un frère scandaleux converti par frère Conrad D’Offida.
  • Chapitre 44 : L’Apparition de Marie, saint Jean Baptiste et Saint François à frère Pierre de Monticello au couvent de Forano
  • Chapitre 45 : De la vie, de la conversion, des Miracles et de la mort de saint Jean de la Penna San Giovanni
  • Chapitre 46 : des Frères Humble et Pacifique du couvent de Soffiano dans la Marche d'Ancône.
  • Chapitre 47 : L’Apparition de la Vierge Marie à un frère malade.
  • Chapitre 48 : De la vision arboricole de l’ordre franciscain par frère Jacques de Massa Fermana.
  • Chapitre 49 : L’Apparition du Christ à Jean de l'Alverne
  • Chapitre 50 : Jean de l'Alverne et la Vision des âmes délivrées du Purgatoire.
  • Chapitre 51 : Jacques de Falerone apparait après sa mort à Jean de l’Alverne.
  • Chapitre 52 : Jean de l’Alverne et la Vision de l’Ordre de la Sainte Trinité.
  • Chapitre 53 : Jean de l’Alverne tombe comme mort en disant la Messe au couvent de Mogliano.[5]

Les Compagnons de Saint François d'AssiseModifier

Les douze premiers compagnonsModifier

Les douze premiers compagnons de Saint François d’Assise comme l'équivalent des douze apôtres du Christ sont selon toute vraisemblance : Bernard de Quintavalle, frère Égide (Egidio), Frère Philippe le Long, Frère Ange Tancrède, Frère Sylvestre, frère Pierre de Catane, frère Sabattino, frère Morico, frère Jean de San Costanzo, frère Barbaro, frère Bernard de Vigilianzo, et frère Jean de La Chapelle.

 
Jean de Parme

Frères recensés dans les FiorettiModifier

  • Frère Jean de La Chapelle, chapitres 1., 31.
  • Frère Égide d'Assise, chap. 1., 4., 6., 26., 28., 34., 48.
  • Frère Philippe le Long, chap. 1., 45.
  • Frère Sylvestre, chap. 1., 2., 16.
  • Frère Bernard de Quintavalle, chap. 1., 2., 3., 4., 5., 6., 26., 28.
  • Frère Rufin d’Assise (cousin de sainte Claire), chap. 1. 29., 30., 31.
  • Frère Elie, chap. 4., 6., 31., 38.
  • Frère Massée de Marignano, chap. 4., 10., 11., 12., 13., 16., 29., 32.
  • Frère Léon, chap. 8., 9., 30., 36.
  • Frère Ange Tancrède de Rieti, chap. 16.
  • Frère Jacques de la Massa (de Massa Fermana), chap. 16., 41., 48., 51.
  • Le Jeune garçon (Fanciullo) appartenant à l’ordre. chap. 17.
  • Saint Dominique de Guzman, chap. 18.
  • Pellegrino de Falerone, frère de la Marche d’Ancône et pèlerin, et Richer de Muccia, (aussi Ricerius de Marchia) frère et ministre de la Marche d’Ancône, chap. 27
  • Frère Jacques de Falerone, chap. 32., 51.
  • Saint Antoine de Padoue, chap. 39., 40.
  • Frère Simon d’Assise, chap. 41.
  • Frère Bentivoglia de San Severino Marche, chap. 42.
  • Frère Massée de San Severino Marche, chap. 42.
  • Frère Pierre de Monticello (près de Todi), chap. 42., 44.
  • Frère Servadeo d'Urbino, chap. 42.
  • Frère Conrad d'Offida (couvent de Sirolo), chap. 42., 43., 44.
  • Frère Lucide l’Ancien de Monterubbiano, chap. 42., 48., 51.
  • Frère Jean de la Penna San Giovanni, chap. 45.
  • Frère Hugolin de Fabriano (frère jumeau de frère Jacques de la Marche), chap. 45.
  • Frère Matthieu de Monterubbiano, Ministre de la Marche d’Ancône, chap. 45., 48., 51.
  • Frère Humble et frère Pacifique de la Marche d'Ancône, chap. 46.
  • Un frère du couvent de Soffiano près de Sarnano, (probablement Liberato de Lauro), chap. 47.
  • Frère Marc de Montino, chap. 48.
  • Frère Junipère, chap.48.
  • Frère Jean de Parme, Ministre général au chapitre de Lyon, chap. 48.
  • Frère Jean de l’Averne, (ou Jean de Fermo) (1259-1322), et les chanoines de saint Pierre de Fermo, chap. 49., 50., 51., 52., 53.

Autres personnages recensés dans les FiorettiModifier

Sainte Claire d'Assise, chapitres 15., 16., 19., 33., 35. - Le Jeune garçon (Fanciullo) appartenant à l’ordre. chapitre 17 - Messire Hugolin, chapitre 19 - Le jeune frère noble et raffiné, chapitre 20 - Le jeune homme aux tourterelles, chapitre 22 - Le Sultan de Babylone (probablement le Sultan d’Egypte Malek El Khamil) et sa Courtisane, Un Lépreux, chapitre 25 - Les trois Larrons, chapitre 26 - Le pape (peut-être Innocent IV, plus probablement Grégoire IX) chapitre 33 - Sœur Ortolana, sœur Agnès (sœur de sainte Claire d'Assise) chapitre 33 - Saint Louis, Roi de France, chapitre 34 - Un chevalier et un compagnon non identifié, chapitre 37 - Frédéric II, Empereur du saint Empire Romain Germanique et Roi de Naples et de Sicile, né à Jesi dans la Marche d'Ancône, chapitre 38 - Innocent IV, chapitre 38 -

Les Fioretti dans les artsModifier

PeintureModifier

CinémaModifier

ThéâtreModifier

  • 1926 : La Vie profonde de saint François d’Assise de Henri Ghéon
  • 1944 : Le Petit Pauvre de Jacques Copeau, Gallimard, 1946 Créée en 1988, la pièce est reprise diverses fois, notamment en 2016/2017 à la chapelle de la Pitié-Salpêtrière à Paris, mise en scène de Djamel Guesmi.
  • 1994 : François d'Assise, d'après l'œuvre de Joseph Delteil (1960), adaptation d'Adel Hakim et Robert Bouvier

OpéraModifier

OratoriosModifier

  • Saint François d'Assise, diptyque musical, livret et musique de Charles Gounod, 1891.
  • Saint François d'Assise, oratorio pour chanteurs solistes, chœurs et orchestre (1909–10), M59, Maurice Ravel, perdu.
  • Saint François d’Assise (Fioretti) Oratorio de Gabriel Pierné sur un poème de Gabriel Nigond, pour soli, chœurs d’hommes, de femmes, d’enfants et orchestre en un prologue (I La jeunesse de François, II François et la Pauvreté) et deux parties (première partie : I Le Lépreux, II Sœur Claire, III Les Oiseaux – deuxième Partie : IV Les Stigmates, V Le Cantique du Soleil, VI La Mort) 1911-1912

Autres formes classiquesModifier

  • Légende n°1 : Saint François d’Assise, La prédication aux oiseaux, Franz Liszt, 1863
  • San Francesco d'Assisi, Mystère pour voix seules, Chœur et Orchestre (1920/1921) de Gian Francesco Malipiero
  • Quatre petites prières de Saint François d’Assise, Francis Poulenc, 1948

Musique populaireModifier

  • L'infinitamente piccolo (des versions éditées hors de l'Italie incluent un ou plusieurs titres en français, allemand, grec ou flamand) composé et interprété par Angelo Branduardi, 2000.

Arts graphiquesModifier

  • Illustrations de Maurice Denis pour l’édition des Fioretti de 1913 à l'initiative privée d'André Pératé, conservateur au château de Versailles, amateur éclairé et collectionneur d'art italien.* Illustrations de Maurice Denis pour l’édition des Fioretti de 1913 à l'initiative privée d'André Pératé.
  • Trente Illustrations en couleur d’Eugène Burnand, 1919, éditions Sand &Co, Londres.
  • Illustrations d’Emile Bernard pour l’édition des petites fleurs de Saint François d’Assise, édition Ambroise Vollard, 1928
  • Illustration d’Umberto Brunelleschi, traduit par Frédéric Ozanam, Les petites fleurs de Saint François d'Assise, librairie d'amateurs, 1942

BibliographieModifier

  • (traduction française) Fioretti de Saint François (trad. introd. et notes d'Alexandre Masseron), Paris, Le Cerf (Les Éditions Franciscaines), 2002 (dernière édition).
  • Gianna Tosi : La lingua dei Fioretti di S. Francesco, Messina, 1938.
  • Armando Quaglia : Studi su I fioretti di s. Francesco, Falconara Marittima : Edizioni francescane, 1977.
  • François d’Assise. Ecrits, Vies, témoignage, sous la direction de Jacques Dalarun, Paris, éd. Franciscaines, 2010, t. 1 et 2.
  • Jacques Le Goff : Saint François d'Assise, Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 05/10/1999

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Robinson, Paschal. "Ugolino Brunforte". The Catholic Encyclopedia Vol. 3. New York: Robert Appleton Company, 1908. 15 juin 2016.
  2. (en)Madeleine L'Engle, and W. Heywood. The Little Flowers of St. Francis of Assisi. New York: Vintage Spiritual Classic, 1998
  3. (en)Davis, Emmalon. "Little Flowers of St. Francis of Assisi", Christian Classics Ethereal Library.
  4. (en)Robinson, Paschal. "Fioretti di San Francesco d'Assisi". The Catholic Encyclopedia Vol. 6. New York: Robert Appleton Company, 1909. 15 juin 2016.
  5. a et b « Les Fioretti de St. François d'Assise », sur santorosario.net (consulté le ).
  6. a et b Jean-Luc Douin, « "Les 11 Fioretti de François d'Assise", de Roberto Rossellini », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).

Liens externesModifier