Ouvrir le menu principal

Larrivoire

commune française du département du Jura

Larrivoire
Larrivoire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Saint-Claude
Canton Saint-Lupicin
Intercommunalité Communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude
Maire
Mandat
Anne-Christine Donzé
2014-2020
Code postal 39360
Code commune 39280
Démographie
Gentilé Saint-Georges et Saint-Georgettes
Population
municipale
109 hab. (2016 en diminution de 0,91 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 40″ nord, 5° 47′ 19″ est
Altitude Min. 380 m
Max. 1 010 m
Superficie 6,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte administrative du Jura
City locator 14.svg
Larrivoire

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte topographique du Jura
City locator 14.svg
Larrivoire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Larrivoire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Larrivoire

Larrivoire est une commune française située dans le département du Jura et la région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

La commune de Larrivoire est composée des villages de Larrivoire, de Samiat, de Samiset et du lieu-dit Sur Ciry.

Communes limitrophes :

  Molinges Chassal Saint-Claude  
Rogna N Coiserette
O    Larrivoire    E
S
Vulvoz, Les Bouchoux

ÉconomieModifier

HistoireModifier

  • Le village fut créé au XIIe siècle et appartenait à l'abbaye de Saint-Claude.
  • Le village fusionna en 1811 avec ceux de Samiset et Samiat pour former la commune de Larrivoire.
  • Lors de la Seconde Guerre mondiale en juillet 1944, le village fut entièrement brûlé à l'exception d'une ou deux maisons et le maire fusillé. Beaucoup de personnes avaient pris le maquis dans la forêt en haut du village. Ce sont les raisons pour lesquelles on trouve deux monuments aux morts dans cette commune.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 2001 Joël Lamouret    
mars 2001 mars 2008 Dominique Coulon    
mars 2008 mars 2014 Guy Perrier[1]    
mars 2014 En cours Anne-Christine Donzé PCF[2]  

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 109 habitants[Note 1], en diminution de 0,91 % par rapport à 2011 (Jura : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8681542285275234244245234
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
226212228208196223205194168
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
7226991581571601341295471
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
5848625210110810099118
2016 - - - - - - - -
109--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • L'église :

L'église de Larrivoire accueille les catholiques de la commune et de villages voisins. Reconstruite plusieurs fois, l'église actuelle date de 1893, après la destruction partielle de la première par un cyclone. L'architecte Hytier Emile, surveillant des édifices du diocèse de Saint-Claude, était chargé du projet. La première église semble dater du XVIIIe siècle, et fut agrandie en 1832[7].

GalerieModifier

Le village en noir et blancModifier

Photos récentesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier