Käthe von Nagy

actrice d'origine hongroise
Käthe von Nagy
Description de cette image, également commentée ci-après
Käthe de Nagy, 1932.
Nom de naissance Ekatarina Nagy Von Cziser
Naissance
Szabadka, Autriche-Hongrie
Nationalité Drapeau de Hongrie Hongrois
Décès (à 76 ans)
Ojai, Californie (États-Unis)
Profession Actrice

Käthe de Nagy de son vrai nom Ekatarina Nagy Von Cziser est une actrice, chanteuse, danseuse et modèle d'origine hongroise née à Szabadka (Autriche-Hongrie) le et morte à Ojai, Californie le .

BiographieModifier

Jeunesse en Hongrie et AutricheModifier

Käthe von Nagy, de son vrai nom Ekaterina Nagy von Cziser, naît à Szabadka en Hongrie, actuellement Subotica en Serbie, d'un riche directeur de banque issu d'une famille noble hongroise. À l'âge de 16 ans, elle est placée au couvent de Sancta Christiana à Frohsdorf près de Vienne pour l'empêcher de contracter un mariage qui ne plaisait pas à sa famille. Elle y reste 18 mois avant de continuer ses études à Vienne. Voulant devenir écrivain, elle s'enfuit à Budapest dans une auberge sous un nom d'emprunt et réussit à faire publier quelques récits dans une revue. Elle prend également des cours de comédie à Béla Gaál, à côté de Budapest. Son père la fait retrouver par la police et la ramène pour travailler dans sa banque à ouvrir le courrier.

Débuts cinématographique à BerlinModifier

En 1926, elle part à Berlin comme correspondante du journal hongrois Pesti Hírlap. En 1927, grâce au metteur en scène hongrois Alexander Korda, elle obtient un rôle dans la comédie Männer vor der Ehe, dirigée par Constantin J. David qu'elle épousera la même année. L'année suivante, 1928, Wien, die Stadt meiner Träume de Victor Jansen fera d'elle la nouvelle star du cinéma européen muet. Ses yeux noirs malicieux et sa sensualité pleine de verve sont également popularisés par d'innombrables cartes postales. Au moment délicat du passage au parlant, sa bonne connaissance du français et de l'allemand lui permet de tourner les deux versions d'un même film. En 1931, le succès du film Le Capitaine Craddock de Max de Vaucorbeil la rend célèbre en France où elle fera ensuite la moitié de sa carrière. En 1935, elle s'installe à Paris avec son second mari, Jacques Fattini. Elle joue aussi dans des fims autrichiens et dans deux films italiens, notamment en 1937, à Rome, la version italienne, Mia moglie si diverte, d'Unsere kleine Frau de Paul Verhoeven pour la Tobis. Ses plus célèbres partenaires ont été Hans Albers, Fernand Gravey et surtout Willy Fritsch avec qui elle a tourné une série de films populaires et frivoles. Son dernier film fut la comédie musicale Die Försterchristlen 1952. Elle est morte d'un cancer à Los Ageles à 69 ans en 1973.

FilmographieModifier

Film muetsModifier

Films parlantsModifier

Liens externesModifier