Robert Land

Robert Land, né Robert Liebmann le à Kremsier, en Autriche-Hongrie (aujourd'hui Kroměříž, République tchèque), et probablement mort en 1942 à Kroměříž (alors dans le Protectorat de Bohême-Moravie), est un réalisateur austro-tchèque.

Robert Land
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Arrêt Cimetière Parisien de Thiais (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Robert Liebmann, né à Kremsier en 1887, prend Robert Land comme pseudonyme afin d’éviter les confusions avec son homonyme, critique de cinéma et scénariste, né en 1880. Peu après 1900, il part à Vienne pour y achever ses études en germanistique et histoire de l’art, avant de suivre des cours d’art dramatique.

Il réalise ses premiers films en Autriche au début des années 1920. En 1924, il s'installe à Berlin. S'il se fait connaître d'abord par des drames et des mélodrames, dont Frau Sorge (1925), d'après un roman de Hermann Sudermann, il se spécialise bientôt dans l'adaptation de comédies et d'opérettes viennoises.

En 1928, il choisit Marlene Dietrich, qui n'était pas encore une actrice très connue, pour lui confier le premier rôle dans Je baise votre main, Madame (Ich küsse Ihre Hand, Madame).

L'élan de sa carrière est brutalement interrompu en 1933 par l'arrivée au pouvoir des nationaux-socialistes et d'Adolf Hitler. Robert Land (alias Liebmann), étant Juif, il émigre d'abord à Prague, où il ne trouve guère de travail, puis séjourne en Italie, en 1934, avant de rentrer à Prague l'année suivante. En 1937, il s'installe à Vienne et travaille à la Reichsfilmkammer, dont il est expulsé l'année suivante lors de l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne.

Sous le coup d'une interdiction d'exercer son art par les nazis, il retourne à Prague et y tourne deux films avant de s'exiler en 1938, avec sa femme, à Paris. La dernière trace que nous ayons de lui est une lettre datée du . Il a probablement été victime d'une des premières rafles de Juifs en France et déporté à Kroměříž.

Filmographie partielleModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Kosta, Barbara. Willing Seduction: The Blue Angel, Marlene Dietrich, and Mass Culture. Berghahn Books, 2009
  • Prawer, S.S. Between Two Worlds: The Jewish Presence in German and Austrian Film, 1910-1933. Berghahn Books, 2007.

Liens externesModifier