Juvinas

commune française du département de l'Ardèche

Juvinas
Juvinas
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Intercommunalité Communauté de communes du Bassin d'Aubenas
Maire
Mandat
Jean-Claude Court
2014-2020
Code postal 07600
Code commune 07111
Démographie
Population
municipale
172 hab. (2017 en diminution de 0,58 % par rapport à 2012)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 42′ 41″ nord, 4° 18′ 23″ est
Altitude Min. 400 m
Max. 1 062 m
Superficie 8,43 km2
Élections
Départementales Canton d'Aubenas-1
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Juvinas
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Juvinas
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Juvinas
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Juvinas

Juvinas est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune de Juvinas est située sur la rive droite de la vallée de la Bésorgues. Elle est composée de neuf hameaux.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Une météorite est tombée le dans le hameau le Libonès, au lieu-dit le Cros du Libonès. La moitié environ de la masse originale est conservée au Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Un fragment de cet « aérolithe de Juvinas » a été offert en 1844 au musée Calvet d'Avignon par le géologue Jules de Malbos[1]. Le reste a été conservé par les familles du voisinage, mais a été pour l'essentiel perdu au fil des générations.

La météorite de Juvinas, simplement dénommée Juvinas, est une achondrite et plus précisément une eucrite. Comme les autres météorites HED[Note 1], elle provient de l'astéroïde Vesta.

Une salle d'exposition, baptisée salle Vesta, a été aménagée sous la mairie. Inaugurée le , date anniversaire de la découverte de l'astéroïde (4) Vesta, elle présente un fragment et une section de la météorite prêtés par le Muséum national d'histoire naturelle.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 mars 2014 Jean-Paul Baratier    
mars 2014 En cours
(au 24 avril 2014)
Jean-Claude Court[2]   Agriculteur

IntercommunalitéModifier

Juvinas fait partie de la Communauté de communes du Bassin d'Aubenas.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2017, la commune comptait 172 habitants[Note 2], en diminution de 0,58 % par rapport à 2012 (Ardèche : +2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1001 0531 3999781 4381 3891 391652674
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
706637629510584616639627614
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
581554560512415352306280252
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
203181144138153149155172172
2017 - - - - - - - -
172--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Le chef-lieu du village, implanté à flan de colline à 550 mètres d'altitude, offre une vue imprenable sur la coupe du volcan d'Aizac, situé sur la rive gauche de la Bésorgues.

L'église Saint Vincent est située au cœur du chef-lieu, de style roman tardif elle fut agrandie en 1857 pour pouvoir accueillir tous les fidèles de l'époque. Elle porte sur sa façade le monument aux morts en mémoire des enfants de Juvinas morts pour la France.

La montagne Sainte-Marguerite, culminant à 980 mètres d'altitude, offre un panorama à 360° sur le col de l'Escrinet, les Pré-Alpes, le bassin albenassien ou la chaîne du Tanargue. Son sommet est situé aux confins des communes de Juvinas, Chirols et Vals les Bains, il est accessible notamment par un sentier de randonnée depuis le col de Juvinas (718 mètres d'altitude). Ce sommet abrite la chapelle Sainte-Marguerite où un pèlerinage se déroule tous les ans le premier dimanche de septembre.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Comme leur sigle l'indique, les météorites HED rassemblent les howardites, les eucrites et les diogénites.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Dons faits au muséum Calvet pendant les années 1840 à 1845, Avignon, Seguin aîné, (lire en ligne)
  2. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier